FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

249 989 français ont signé le second appel des militaires !

Déjà, 249 989 personnes ont signé le second appel des militaires d'Actives publié sur le site de "Valeurs Actuelles" le 9 mai. Sire, ce n'est pas une révolte, c'est une révolution !

Car au même moment, des généraux américains écrivent à Biden pour dénoncer les élections truquées de novembre 2020....

Publié il y a  3,196 Vues Actualisé il y a 3 mois

1°)- 249 989 personnes ont signé le second appel des militaires le 11 mai, à 14 heures. Sire, ce n'est pas une révolte, c'est une révolution !

Mardi 11 mai à 18 heures, le second appel des militaires d'Actives publié ce matin dans "Valeurs actuelles" a déjà rassemblé 249 989  signataires, un record ! Nul doute qu'on se dirige vers le million de signatures. Un véritable phénomène social est en train de soudre.

C'est ce qui explique soudain pourquoi le tueur de flic a été arrêté.

C'est ce qui explique aussi la trouille de Darmanin, interviewé hier sur BFMTV, chez J.-J. Bourdin : son besoin soudain de comparer les policiers, les humiliés d'hier, aux "soldats de l'an II", excusez du peu.

Histoire de s'approprier indûment de la grande littérature. Victor Hugo, s'il apprend la nouvelle, la basse récupération, dont il est la victime, se retournera dans sa tombe. Pire, il se changera en centrifugeuse, au bas mot !. 

Histoire de sauver les meubles, alors que pour lui et la Macronie, il n'est déjà plus temps... 

Le geste des militaires français n'est pas un acte isolé. Après les militaires français, les généraux américains à la retraite publient, eux aussi, une tribune attaquant leur président. Le lundi 10 mai, 124 généraux américains à la retraite ont publié une lettre ouverte où ils écrivent que l’élection présidentielle remportée par Joe Biden en novembre dernier a été volée à Donald Trump, comme le rapporte Politico.

La tribune publiée par le groupe “Flag Officers 4 America” (“les officiers du drapeau pour l’Amérique”) avance par ailleurs que la nation américaine est en “grand péril” en raison d’une “attaque contre nos droits constitutionnels” (cf Yahoo du 12 mai 2021).

Au même moment aussi, des militaires canadiens saisissent la Cour Constitutionnelle, pour dénoncer la violation des droits constitutionnels subie par le peuple canadien.

---------------------------------------------------

PS : répondons aux trois critiques les plus souvent entendues, lors de la publication d'un appel signé par des militaires.

1°)-Les généraux signataires d'un appel sont "pilotés" :

Lu sur mon mur Facebook : "Un général cinq étoiles appelant à un bras de fer musclé est forcément piloté . Soyez certains de choisir la bonne étoile".

Toujours la même question, toujours la même réponse. Macron est "piloté" par Rothschild, Soros, Clinton. Les signataires de cet appel par Trump, l'armée américaine, l'armée française prenant actuellement les grandes décisions. Il y a longtemps que j'ai choisi le camp des nationalistes (Trump) contre celui des mondialistes.

2°)-)-Il ne faut pas oublier la violence des policiers contre les Gilets Jaunes :

2-1°)-Antoine Bilthauer ; "Faudrait peut-être pas oublier la violence insensée des flics contre les Gilets Jaunes,, qui sont bien une partie du peuple français. Et que les milices, il n'y a pas d'autres mots, les milices de Lallement, Macron et Castanet ont massacrés !"

2-2°)-Brigitte Pascall ; :; on voit que tu n'as pas l'habitude de lire mon mur. Sinon, tu saurais que je défends de toutes mes forces les Gilets Jaunes depuis le 17 novembre 2018. Leurs justes revendications d'avoir des fins de mois meilleures.. La façon honteuse dont ils ont été traités par les policiers de la BRAV,. Pire que les peuples colonisés d'avant 1914. Lorsqu'ils ont voulu les soigner, les chirurgiens ont découvert sur leur corps de véritables blessures de guerre.

Manu a eu un oeil arraché Place d'Italie, sans doute sur ordre direct de Macron. Alexandre Langlois, secrétaire d'un syndicat de police, raconte comment Macron suivait les manifs, en donnant des consignes à Benalla sur un téléphone crypté..

Comptes sur moi pour dénoncer toutes les violences indignes faites aux Gilets Jaunes. Comment les BRAV avaient une "prime de productivité", lorsqu'ils éborgnaient un gilet jaune.

Eric Masson est un policier chargé de lutter contre le trafic de drogue. Un délinquant a tiré sur lui à plusieurs reprises, car il lui empêchait de se remplir les poches. Ce sont deux situations complètement différentes, qui appellent des analyses différenciées. Il ne faut pas pratiquer l'amalgame.

2-3°)-Antoine Bilthauer : c'est ce que je dis ; Eric Masson a été envoyé au casse-pipe pendant que les immondes chiens de Robocop se défoulent sur le peuple français 

3°)-Il est de bon ton d'affirmer que l'armée vote "extrême droite" comme un seul homme..

L'ARMEE VOTE POUR LE FRONT NATIONAL. ET, DE FACON EQUIVALENTE, POUR LES PARTIS MODERES !

La réalité est donc plus nuancée.

Selon une étude de la Fondation Jean Jaurès du 15 juillet 2019 intitulée " Pour qui votent les casernes ?", l'armée vote pour M Le Pen (45%), Sarkosy ( 22,9%); Hollande (11%), Bayrou (11,4°); Sarkosy, soit un total des trois 45% équivalent au vote de Le Pen.

Donc dans l'armée, le vote Le Pen est tempéré par un vote pour les partis dits "modérés", au moins équivalent au vote frontiste.

Ces chiffres sont à prendre avec des pincettes. On se méfiera du mode opératoire de la Fondation Jean Jaurès proche du PS. C'est elle qui a "théorisé" avec Terra Nova, la "disparition sociologique" de la classe ouvrière, faisant croire que la société française est une société de cadres à 50 %.

------------------------------------------------------------------------------

Excellent commentaire d'Irascible le Gaulois !

"Dans la deuxième lettre de militaires anonymes que je cite "L'armée est le lieu où l'on parle VRAI".

"Alors pourquoi ne dénoncent-ils toujours pas la dictature sanitaire, le business des dangereux vaccins, la privation des libertés avec notamment le traçage numérique, quel est leur positionnement sur ce scandaleux passe sanitaire …

"Qu'il n'y est pas de méprise, les français n'attendent pas seulement l'écartement de la marionnette Macron, mais ils veulent des garanties que l'armée ne soit pas l'instrument des ces mêmes marionnettistes et qu'ils ne roulent pas pour une autre de leur marionnette !

"Je soutiens la lutte contre tous les trafics (êtres humains, drogues, armes …) et je suis pour le contrôle des frontières et le Frexit mais je ne suis pas favorable à la fabrication d'un bouc émissaire musulman qui écarterait et protègerait les véritables instigateurs de tout ce bordel depuis des décennies … Attention, certains actes terroristes ne sont-ils pas manipulés ?"

 

----------------------------------------------------------

Appel publié sur le site de "valeursactuelles"

Publié le 9 mai 2021 à 22h18 

Monsieur le Président de la République,
Mesdames et Messieurs les ministres, parlementaires, officiers généraux, en vos grades et qualités,

On ne chante plus le septième couplet de la Marseillaise, dit « couplet des enfants ». Il est pourtant riche d’enseignements. Laissons-lui le soin de nous les prodiguer :

« Nous entrerons dans la carrière quand nos aînés n’y seront plus. Nous y trouverons leur poussière, et la trace de leurs vertus. Bien moins jaloux de leur survivre que de partager leur cercueil, nous aurons le sublime orgueil de les venger ou de les suivre »

Nos aînés, ce sont des combattants qui ont mérité qu’on les respecte. Ce sont par exemple les vieux soldats dont vous avez piétiné l’honneur ces dernières semaines. Ce sont ces milliers de serviteurs de la France, signataires d’une tribune de simple bon sens, des soldats qui ont donné leurs plus belles années pour défendre notre liberté, obéissant à vos ordres, pour faire vos guerres ou mettre en œuvre vos restrictions budgétaires, que vous avez salis alors que le peuple de France les soutenait.
Ces gens qui ont lutté contre tous les ennemis de la France, vous les avez traités de factieux alors que leur seul tort est d’aimer leur pays et de pleurer sa visible déchéance.

Dans ces conditions, c’est à nous, qui sommes récemment entrés dans la carrière, d’entrer dans l’arène pour avoir simplement l’honneur d’y dire la vérité.

Nous sommes de ce que les journaux ont nommé « la génération du feu ». Hommes et femmes, militaires en activité, de toutes les armées et de tous les grades, de toutes les sensibilités, nous aimons notre pays. Ce sont nos seuls titres de gloire. Et si nous ne pouvons pas, réglementairement, nous exprimer à visage découvert, il nous est tout aussi impossible de nous taire.

Afghanistan, Mali, Centrafrique ou ailleurs, un certain nombre d’entre nous ont connu le feu ennemi. Certains y ont laissé des camarades. Ils ont offert leur peau pour détruire l’islamisme auquel vous faites des concessions sur notre sol.

Presque tous, nous avons connu l’opération Sentinelle. Nous y avons vu de nos yeux les banlieues abandonnées, les accommodements avec la délinquance. Nous avons subi les tentatives d’instrumentalisation de plusieurs communautés religieuses, pour qui la France ne signifie rien -rien qu’un objet de sarcasmes, de mépris voire de haine.

Nous avons défilé le 14 juillet. Et cette foule bienveillante et diverse, qui nous acclamait parce que nous en sommes l’émanation, on nous a demandé de nous en méfier pendant des mois, en nous interdisant de circuler en uniforme, en faisant de nous des victimes en puissance, sur un sol que nous sommes pourtant capables de défendre.

Oui, nos aînés ont raison sur le fond de leur texte, dans sa totalité. Nous voyons la violence dans nos villes et villages. Nous voyons le communautarisme s’installer dans l’espace public, dans le débat public. Nous voyons la haine de la France et de son histoire devenir la norme.

Ce n’est peut-être pas à des militaires de dire cela, arguerez-vous. Bien au contraire : parce que nous sommes apolitiques dans nos appréciations de situation, c’est un constat professionnel que nous livrons. Car cette déchéance, nous l’avons vue dans bien des pays en crise. Elle précède l’effondrement. Elle annonce le chaos et la violence, et contrairement à ce que vous affirmez ici où là, ce chaos et cette violence ne viendront pas d’un « pronunciamento militaire » mais d’une insurrection civile.

Pour ergoter sur la forme de la tribune de nos aînés au lieu de reconnaître l’évidence de leurs constats, il faut être bien lâche. Pour invoquer un devoir de réserve mal interprété dans le but de faire taire des citoyens français, il faut être bien fourbe. Pour encourager les cadres dirigeants de l’armée à prendre position et à s’exposer, avant de les sanctionner rageusement dès qu’ils écrivent autre chose que des récits de batailles, il faut être bien pervers.

Lâcheté, fourberie, perversion : telle n’est pas notre vision de la hiérarchie.
L’armée est au contraire, par excellence, le lieu où l’on se parle vrai parce que l’on engage sa vie. C’est cette confiance en l’institution militaire que nous appelons de nos vœux.

Oui, si une guerre civile éclate, l’armée maintiendra l’ordre sur son propre sol, parce qu’on le lui demandera. C’est même la définition de la guerre civile. Personne ne peut vouloir une situation aussi terrible, nos aînés pas plus que nous, mais oui, de nouveau, la guerre civile couve en France et vous le savez parfaitement.

Le cri d’alarme de nos Anciens renvoie enfin à de plus lointains échos. Nos aînés, ce sont les résistants de 1940, que, bien souvent, des gens comme vous traitaient de factieux, et qui ont continué le combat pendant que les légalistes, transis de peur, misaient déjà sur les concessions avec le mal pour limiter les dégâts ; ce sont les poilus de 14, qui mouraient pour quelques mètres de terre, alors que vous abandonnez, sans réagir, des quartiers entiers de notre pays à la loi du plus fort; ce sont tous les morts, célèbres ou anonymes, tombés au front ou après une vie de service.

Tous nos aînés, ceux qui ont fait de notre pays ce qu’il est, qui ont dessiné son territoire, défendu sa culture, donné ou reçu des ordres dans sa langue, ont-ils combattu pour que vous laissiez la France devenir un Etat failli, qui remplace son impuissance régalienne de plus en plus patente par une tyrannie brutale contre ceux de ses serviteurs qui veulent encore l’avertir ?

Agissez, Mesdames et Messieurs. Il ne s’agit pas, cette fois,  d’émotion sur commande, de formules toutes faites ou de médiatisation. Il ne s’agit pas de prolonger vos mandats ou d’en conquérir d’autres. Il s’agit de la survie de notre pays, de votre pays.

➡️ Mise à jour lundi à 22h00 : 211 189 personnes ont signé le texte.

2°)-Réponse à Eric Montana :

Dans son dernier article publié sur MEDIAZONE, mon confrère Eric Montana me prend un peu à partie. Il me reproche mon soutien public et assumé aux deux appels de militaires, au motif que ces deux appels émaneraient d'agents téléguidés par les forces sionistes.

Eric montre de façon stimulante l'existence d'un partage des rôles : entre d'une part, les "universalistes" comme BHL, Attali, Cohn Bendit, favorisant l'immigration pour casser les nations européennes. D'autre part, les Zemmour, Goldnadel, Elisabeth Lévy crachant en cadence contre les immigrés, pour entrainer une stratégie du chaos.

J'adhère 5 sur 5 à son analyse.

Pour autant, on m'a appris à analyser un appel, lettre, tribune, article, à partir de la position sociale de ses "rédacteurs" eux même, non de ses "soutiens", pouvant toujours générer un malentendu, ce qui n'est pas du tout la même chose. Cela s'appelle la récupération à des fins politiques personnelles.

En l'espèce, que nous apprend le parcours sociologique du Général Jean-Pierre Fabre Bernadac, signataire du premier appel ? Il a été ex responsable du service d'ordre du FN, ex-gilet jeune.

De son côté, le général Delawarde, autre signataire du premier appel, est un nationaliste, conférencier. Nous avons un ami commun : Alain Benajam, qui a créé un mouvement nationaliste. Et qui, sur son mur, parle souvent de ses longues discussions avec le Général Delawarde, pour conclure qu'ils sont d'accord. Alain vient d'avoir un procès initié par le CRIF, lui reprochant son supposé antisémitisme.

Donc, il est inexact de dire que ces généraux sont "sionistes". Ce sont des nationalistes bon teint. Naturellement, ils sont "téléguidés". Mon hypothèse est qu'ils agissent de concert avec Donald Trump et les militaires américains..

Il faut savoir que 125 généraux américains ont écrit le 10 mai 2021 à Joe Biden, afin de dénoncer les élections truquées avec les serveurs Dominion. Et que des militaires canadiens ont saisi la Cour Constitutionnelle, afin de dénoncer la violation des droits constitutionnels du Peuple canadien.

On le voit : l'initiative des généraux français participent d'une stratégie globale planétaire, afin de détruire le camp mondialiste pourri. C'est à ce titre que je les défends.

Naturellement, je ne leur accorde aucun chèque en blanc.

Il est évident que l'appel de l'armée publié dans "Valeurs Actuelles" n'épuise pas tous les graves problèmes en cours : dictature sanitaire, vaccins tueurs, réforme de l'hôpital et fermeture des ARS. Chômage et pauvreté de masse allant s'amplifiant avec les confinements. Augmentation substantielle des salaires. Retour à la retraite à 60 ans. 15 millions de dépressions nerveuses rien qu'en 2020. Sortie de la zone euro en plan A. et de l'OTAN. Suppression des parlementaires grassement payés à ne pas nous défendre, etc..

A nous de rester groupés autour de notre programme "Rassemblement Pouvoir au Peuple" créé en juin 2019, et de nous battre pacifiquement, y compris avec les militaires pour obtenir gain de cause !

3°)- Poème de Victor Hugo : O soldats de l"an II Les châtiments

Ô soldats de l'an deux !

 

Ô soldats de l'an deux ! ô guerres ! épopées !

Contre les rois tirant ensemble leurs épées,

Prussiens, Autrichiens,

Contre toutes les Tyrs et toutes les Sodomes,

Contre le czar du nord, contre ce chasseur d'hommes

Suivi de tous ses chiens,

 

Contre toute l'Europe avec ses capitaines,

Avec ses fantassins couvrant au loin les plaines,

Avec ses cavaliers,

Tout entière debout comme une hydre vivante,

Ils chantaient, ils allaient, l'âme sans épouvante

Et les pieds sans souliers !

 

Au levant, au couchant, partout, au sud, au pôle,

Avec de vieux fusils sonnant sur leur épaule,

Passant torrents et monts,

Sans repos, sans sommeil, coudes percés, sans vivres,

Ils allaient, fiers, joyeux, et soufflant dans des cuivres

Ainsi que des démons !

 

La Liberté sublime emplissait leurs pensées.

Flottes prises d'assaut, frontières effacées

Sous leur pas souverain,

Ô France, tous les jours, c'était quelque prodige,

Chocs, rencontres, combats ; et Joubert sur l'Adige,

Et Marceau sur le Rhin !

 

On battait l'avant-garde, on culbutait le centre ;

Dans la pluie et la neige et de l'eau jusqu'au ventre,

On allait ! en avant !

Et l'un offrait la paix, et l'autre ouvrait ses portes,

Et les trônes, roulant comme des feuilles mortes,

Se dispersaient au vent !

 

Oh ! que vous étiez grands au milieu des mêlées, Soldats !

L'oeil plein d'éclairs, faces échevelées

Dans le noir tourbillon,

Ils rayonnaient, debout, ardents, dressant la tête ;

Et comme les lions aspirent la tempête

Quand souffle l'aquilon,

 

Eux, dans l'emportement de leurs luttes épiques,

Ivres, ils savouraient tous les bruits héroïques,

Le fer heurtant le fer,

La Marseillaise ailée et volant dans les balles,

Les tambours, les obus, les bombes, les cymbales,

Et ton rire, ô Kléber !

 

La Révolution leur criait : - Volontaires,

Mourez pour délivrer tous les peuples vos frères ! -

Contents, ils disaient oui.

- Allez, mes vieux soldats, mes généraux imberbes !

Et l'on voyait marcher ces va-nu-pieds superbes

Sur le monde ébloui !

 

La tristesse et la peur leur étaient inconnues.

Ils eussent, sans nul doute, escaladé les nues

Si ces audacieux,

En retournant les yeux dans leur course olympique,

Avaient vu derrière eux la grande République

Montrant du doigt les cieux ! 

 

Autres pages concernant ce poète : Les Oeuvres de A à Z - Le Florilège de poèmes - La Biographie

4°)-Analyse du second appel des militaires par Gérard Luçon :

Je souhaite apporter une précision, toute personnelle concernant la "tribune des militaires"  (du 9 mai 2021): -que les militaires donnent leur avis sur les deux points suivants me parait salutaire :

1—LE RISQUE REEL D'EXPLOSION INTERNE et son fond de racisme en France, l’ensemble basé sur une suite d’erreurs (pour rester poli) de la part des politiciens successifs depuis les années 70 mais aussi de graves dysfonctionnements de la justice et de la police (par des traitements différencés des diverses populations) ;

2—le risque de guerre en Europe à cause (notamment) de la « stratégie » de l’OTAN, de la situation en Ukraine, des vélléïtés de certains pays à récupérer des territoires perdus "à l’est" ; Par contre qu’ils n’abordent pas les autres sujets me parait normal, ce n’est surtout pas leur rôle, là nous serions dans une grave dérive de leur part !

Cela ne supprime pas bien entendu certaines questions abordées par plusieurs d’entre nous concernant la politique néo-coloniale de notre pays qui fait que nous pillons allègrement »les plus faibles" et vivons ainsi au dessus de nos moyens tout en ayant une situation financière déplorable (800 milliards de déficit de notre balance commerciale sur les 14 dernières années)... nous exportons "à la baïonnette" une démocratie que nous sommes incapables de mettre en place dans notre propre pays malgré nos 600.000 élus locaux, régionaux, nationaux ...

 


Votre réaction?

15
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
2
PURE
0
AW
3
BAD!
0
OMG!
0
EEW
0
ANGRY
0 Commentaires