FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

Au Meilleur de l’Immonde !

« Les politiciens ne sont pas incompétents, ils sont intelligents et corrompus. Ils font leur job parfaitement, contre l’intérêt général et pour les riches qui les ont portés au pouvoir, précisément pour ça. Dire qu’ils sont incompétents empêche de diagnostiquer la trahison ! » Étienne Chouard

Publié il y a  2,984 Vues Actualisé il y a 20 jours

Certainement, c’est l'un des livres, le plus complet qui décortique le mieux la chose Covid. « Vaccination Covid 1984, Le Crime Parfait » est le titre de l’ouvrage écrit, en avril 2021, par Olivier Probst. Le manuscrit est publié, sous forme d’article, sur le site « 1984aumeilleurdelimmonde ». L’auteur décrit parfaitement la genèse de la Plandémie. Il s’agit d’un texte documentaire qui illustre les tenants et aboutissants d’une tragédie orchestrée par les gouvernements sous commandement d’un pouvoir bien plus profond. Ce pamphlet apporte un regard éclairé par rapport à la thèse officielle, celle d’une épidémie exterminatrice.

 

Mot de l’auteur 

Avant toute chose, je tiens à préciser que ce livre n’est pas celui d’un médecin, d’un universitaire, d’un chercheur, d’un sociologue, d’un anthropologue, d’un intellectuel, d’un théologien, d’un théoricien, d’un journaliste ou même d’un écrivain… C’est celui d’un simple être humain, assez curieux de nature et qui s’interroge non seulement sur cette crise sanitaire, mais aussi sur l’état actuel du monde et de la société dans laquelle il évolue…

 

Pourquoi me suis-je lancé dans l’écriture de ce pamphlet ?

Eh bien à la base, ce n’était pas vraiment prémédité, mon objectif était simplement de réaliser une série de deux ou trois courtes vidéos très synthétiques pour exposer la situation générale de la pandémie et dénoncer les incohérences manifestes de la gestion de cette crise sanitaire par ce gouvernement, que je qualifierais de véritablement criminelle ! Depuis, le projet a grossi et petit à petit, je me suis retrouvé un peu dépassé par son ampleur… Ce livre a donc commencé par l’écriture d’un simple article de blog, pour se poursuivre par un premier montage vidéo qui a été énormément visionné, copié, relayé et commenté sur la toile, avec à ce que j’ai pu en voir, au moins 2 millions de visionnements.

J’ai été moi-même totalement surpris par l’ampleur virale de cette diffusion. Je pense donc que le contenu est sans doute susceptible d’intéresser plusieurs personnes et de trouver chez elles un écho. Comme il est sans doute arrivé à beaucoup d’entre nous, cette crise a fait que je me suis retrouvé plongé dans des abîmes d’incompréhension, en quête de sens et avec de profonds questionnements par rapport à ce qui nous arrivait collectivement… Très vite, j’ai instinctivement perçu que quelque chose ne tournait décidément pas rond avec toute cette histoire et que cela cachait sans doute quelque chose de très grave. Dans toute cette affaire, j’ai rapidement identifié le gouvernement comme étant le principal et le plus virulent virus pour le peuple. Pour ne pas perdre mon intégrité, j’ai alors décidé d’activer toutes mes défenses immunitaires, tant intellectuelles que morales, de déployer tous les gestes barrières qui s’imposaient pour ne pas être infecté par la propagande étatique hautement toxique. Sans doute, ces confinements à répétition auront été propices à une introspection et auront contribué à une certaine prise de conscience, en nous permettant de nous extirper momentanément du rythme effréné et infernal imposé par la vie contemporaine. Pour certains, il a alors été possible de prendre un peu de recul et de hauteur nécessaires pour comprendre ce que nous étions en train de subir collectivement.

Peut-être que ce livre pourra apporter quelques éléments de réponses, même si je suis sans doute loin d’en avoir cerné toutes les clés, les tenants et les aboutissants.

Cette crise sanitaire inédite de par son ampleur et surtout de par la démesure disproportionnée de son traitement, cristallise toutes les autres crises qui semblent irrémédiablement converger. Ainsi, bien des dangers semblent nous guetter et rendent notre avenir de plus en plus incertain : de la crise bancaire et financière sans précédent qui menace d’éclater (et qui remonte à 2008), en passant par la crise alimentaire, un possible effondrement de la civilisation, un probable chaos et une potentielle guerre civile, avec des tensions intra-communautaires exacerbées depuis des années… Le moins que l’on puisse dire, c’est que la situation est explosive et que ce coronavirus est venu à point nommé pour détourner notre attention de ces autres menaces, comme l’arbre en flamme dont l’épaisse fumée cacherait le reste de la forêt en feu.

L’avenir à plus ou moins brève échéance semble malheureusement bien sombre ! Comme si nous étions plongés dans une période de grandes turbulences et de tribulations. Nous sommes à l’aube d’une transformation majeure de notre société, d’un profond changement de civilisation, et j’ai bien peur que malheureusement, le monde que nous avons connu jusqu’à présent soit bel et bien derrière nous… La société semble avoir basculé dans toujours plus de folie, elle est en pleine mutation et nous ne reconnaissons déjà plus l’ancien monde, celui que nous avons laissé derrière nous depuis la survenue de cette pandémie. Ce qui est sûr, c’est qu’avec cette crise, les événements semblent s’accélérer de manière fulgurante, ils nous dépassent. Nos libertés volent les unes après les autres en éclats.

J’ai pleinement conscience que cette lecture ne plaira pas à tout le monde, elle me vaudra sans doute quelques railleries, voire de l’hostilité, car contrairement aux documentaires à charge les plus critiques de l’action des gouvernements pendant cette crise sanitaire et qui furent volontiers qualifiés de “complotistes” par le système, comme “Hold-Up”, “Mal traités”, “The New Normal”, “Covidence”, “Ceci n’est pas un complot”, ou encore “Plandemic” aucun n’a abordé la crise que nous vivons dans sa dimension spirituelle, voire ésotérique et occulte… Cette approche audacieuse ne fera certainement pas l’unanimité et fera sans nul doute fuir les plus matérialistes d’entre vous, surtout dans le monde de plus en plus sécularisé qui est le nôtre. Certains d’entre vous se rangeront à ma vision des choses, d’autres pas du tout et la rejetteront avec force. Mais qu’importe, ce qui compte pour moi est d’approcher de la vérité autant que possible et je ne veux plus me mentir à moi-même, ni pratiquer la politique de l’autruche.

Humainement, je ne me fais plus trop d’illusions sur la possibilité d’un éveil massif des consciences. Il semble de plus en plus utopique et j’ai bien peur qu’il ne nous reste que bien peu de chance et de temps pour infléchir sur le cours des choses… La machine mondialiste à broyer de l’humain est bien en marche, implacable ! Mais il ne faudrait surtout pas négliger une aide surnaturelle, nous pouvons encore compter sur la Providence.

Ce livre n’a donc pas la prétention de changer les choses, il a pour seule ambition d’être une petite particule, un infime grain de sable parmi tant d’autres dans cet effroyable système qui se met sournoisement en place. Je souhaiterais de tout cœur participer à remettre l’humanité sur de meilleurs rails. Ce livre est ma modeste contribution pour aller dans ce sens, c’est ma petite part de colibri, même si je risque d’y laisser quelques plumes…

Qu’importe, car au point où nous en somme, il y a finalement si peu à perdre et comme le disait très justement l’Abbé Pierre : « La responsabilité de chacun implique deux actes : vouloir savoir et oser le dire ! » Devant la gravité de ce qui nous arrive, ne rien dire, c’est tout simplement consentir. Il y a donc un impérieux devoir moral à prendre position pour réagir et manifester son désaccord face à l’inacceptable, pour ne pas avoir à un jour dire : « Je savais, mais je n’ai rien fait, ni même dit. » De toute évidence, la période actuelle sera sans nul doute jugée très durement par les futures générations… Notre passivité, notre lâcheté et notre résignation collective sont sans doute pour beaucoup dans le marasme dans lequel nous nous trouvons maintenant empêtrés.

Rappelons-nous aussi le constat d’une grande lucidité d’Étienne de la Boétie dans son "Discours de la servitude volontaire” : « les tyrans de ce monde ne sont grands, que parce que nous sommes à genoux. », ou bien encore, cette vérité intemporelle d’Edmund Burke « La seule chose qui permet au mal de triompher est l’inaction des hommes de bien. »

Vu le degré de folie ambiante, l’écriture de ce texte fut aussi pour moi une nécessité, une sorte de catharsis pour ne pas sombrer et perdre pied.

Tout au long de cette crise sanitaire, j’avais un peu l’impression d’être embarqué dans un douloureux et amer voyage, à l’image du Capitaine Willard, du film “Apocalypse Now” qui, à mesure qu’il remonte la rivière sur son embarcation et s’enfonce dans l’impénétrable et hostile jungle, dans les eaux troubles et boueuses, en quête du mystérieux colonel Kurz, remonte le cours des abominations de ce monde et s’enfonce toujours plus loin dans la folie humaine… C’est un peu la perte de l’innocence et les illusions perdues.

Pour moi, cette crise fut aussi une sorte d’Apocalypse, dans le sens de dévoilement et de révélation puisque paradoxalement, alors que l’on masque les visages dans l’espace public, de plus en plus de masques de notre société tombent les uns après les autres pour ceux qui veulent bien se donner la peine de le voir.

Comment désormais ne plus voir la lâcheté, l’indifférence, voire la complicité de l’écrasante majorité des artistes, la faillite de nos institutions, le dévoiement de la classe politique inféodée au pouvoir financier, l’absence de véritables et authentiques contre-pouvoirs et ces faux opposants qui gesticulent en vain pour donner le change, la démission et la trahison des syndicats, la servilité et la corruption des médias, le pouvoir de Big Pharma, l’illusion totale de la liberté d’expression ?

Aussi, comment continuer à avoir une foi aveugle en ce système, qui nous parle d’esprit « Je suis Charlie », mais qui dans le même temps, censure toute parole authentiquement dissidente, supprime la diffusion de documentaires alternatifs et stigmatise les opposants ? Ce système qui se gargarise de bons mots, nous parle perpétuellement de tolérance d’inclusion, tout en instaurant un système de ségrégation et d’apartheid entre “bons” et “mauvais” citoyens, qui n’a de cesse de nous parler d’ouverture et de liberté, tout en enfermant les individus à travers des quarantaines prolongées, ou en instaurant partout des micros-frontières au sein même du territoire… Dans ce nouveau monde, quelles libertés nous reste-t-il, à part celles de travailler et de consommer, et encore ? Ce système nous parle d’égalité comme d’une abstraction, alors que les inégalités n’ont concrètement jamais été aussi abyssales. Il nous parle également de fraternité, tout en empêchant les contacts humains et en imposant une distanciation sociale (ou plutôt une réalité antisociale) tout en encourageant la délation entre citoyens, en entretenant la division entre eux, en alimentant de veines polémiques. Il nous parle de libéralisme, tout en paralysant l’économie de certains secteurs d’activité et en favorisant systématiquement les multinationales. Il nous parle de démocratie, mais sans jamais consulter les peuples, tout en détruisant littéralement leur existence. Il nous parle de justice sociale, tout en ayant un système de passe-droit, et en pratiquant le deux poids deux mesures systématiquement en faveur des plus puissants de la société…

Jamais la parole biblique « La vérité vous rendra libre » n’aura eu autant d’écho que dans la situation actuelle, car nous sommes littéralement privés de nos libertés les plus fondamentales sur la base de nombreux mensonges.

Ce livre se veut donc un cri d’alarme et un cri du cœur. Je l’ai écrit avec mes tripes, animé par la révolte et le dégoût profond que m’inspirait la situation. C’est un cadeau du plus profond de mon âme à destination de toutes les autres âmes qui l’accueilleront et le comprendront, je le lance un peu comme une bouteille à la mer dans cet océan tumultueux et à l’approche de cette tempête qui s’annonce.

Je tiens également à préciser qu’à travers toute cette virulente dénonciation, je n’ai pas pour objectif de nourrir et de déchaîner la colère, ou l’envie de révolte violente. Car pour moi, il est bien possible que ce soit justement l’objectif visé par tout ce système que de nous conduire dans cette impasse pour en réalité qu’il puisse se renforcer. D’ailleurs, n’était-ce pas Jacques Attali qui prédisait une révolution dans notre pays avant 2022… En tout état de cause, on ne peut éteindre un incendie avec un lance-flammes.

D’ailleurs en ce sens, on aura remarqué que le système ne cesse de jouer sur de grossières provocations, Emmanuel Macron semble être devenu un spécialiste en la matière depuis le début de son mandat. Il a multiplié les affronts et les déclarations méprisantes à l’égard du petit peuple en traitant les Français tour à tour de “gaulois réfractaires”, de “procureurs”, “d’amishs”, de fainéants, d’illettrés, de gens qui ne sont rien, voire même de “connards” ! Il est fort probable que le système cherche à utiliser cette colère montante contre les gouvernements qui ne sont en réalité que l’interface d’un pouvoir bien plus profond. Toute révolte violente serait alors le prétexte idéal pour accélérer la chute programmée des États-nations et de ces gouvernements qui auraient faillis afin de mettre en place une “Gouvernance Mondiale”. Cela ne ferait sans doute que renforcer la tyrannie qui se met en place.

Bonne lecture, et que Dieu nous vienne en aide pour sortir de cet enfer !

Le livre « Vaccination Covid 1984, Le Crime Parfait » sous forme d’article ici

Le livre « Vaccination Covid 1984, Le Crime Parfait » PDF ici (téléchargement dispo durant 1 semaine)

Auteur : Olivier Probst / avril 2021

 

 


Votre réaction?

35
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
1
AW
0
BAD!
1
OMG!
1
EEW
4
ANGRY
0 Commentaires