FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Côte d’Azur : laboratoire de la dictature sanitaire

Ne croyez surtout pas que "la pandémie de Covid" soit mal gérée par nos dirigeants ! Elle est au contraire très bien gérée.
Cela a commencé dès janvier 2020 en interdisant la vente de l’hydroxychloroquine car le but de nos dirigeants n’a jamais été de soigner mais d’apeurer.

Publié il y a  4,070 Vues Actualisé il y a 8 mois
Image

Ne croyez surtout pas que "la pandémie de Covid" soit mal gérée par nos dirigeants !  

Elle est au contraire très bien gérée.

Cela a commencé dès janvier 2020 en interdisant la vente de l’hydroxychloroquine car le but de nos dirigeants n’a jamais été de soigner mais d’apeurer (lire Michel Maffesoli : "La stratégie de la peur" du 13 mai 2020).

Tandis que les partis d’opposition ergotent sur l’opportunité des masques, ou du confinement, ou du couvre-feu, ou des délais dans les approvisionnements en doses de "vaccin", le gouvernement suit rigoureusement sa feuille de route. Il fait le job ! Nous l’écrivions déjà en mai 2020 : "Détrompez vous : Macron gère TRÈS BIEN la crise" (publié le 11 mai 2020).

Depuis cet article, le gouvernement a :

- acheté des millions de doses de soupe génique ARN aux laboratoires, leur versant ainsi des milliards d’argent public tandis qu’il fermait des lits d’hôpital pour faire des économies,

- asservi les restaurateurs et les artistes et d’une manière générale les petites et moyennes entreprises, ouvrant grand les portes aux groupes mondialisés tels Amazon ou McDo,

- préparé l’opinion à l’idée d’un passeport vaccinal, etc.

Pendant ce temps là aussi, les députés augmentaient de 15% leur dotation matérielle.

L’opposition, ou du moins ce que l’on désigne ainsi dans le décor politico-médiatique, se trompe complètement de combat.  

Image

Tandis que le gouvernement asservit, "l’opposition" négocie le poids des chaînes.

Ce n’est qu’à cette aune que l’on comprend les véritables agissements de nos dirigeants. Ceux-ci savent bien que :

- il n’y a jamais eu de pandémie

- les masques ne servent pas à se protéger mais à soumettre et régimenter

- le confinement, le couvre-feu ne sont pas mis en place pour des raisons sanitaires.

Nos dirigeants mènent notre peuple vers l’asservissement et procèdent de manière très méthodique. Ils lancent des sondes, observent les réactions, manipulent les chiffres avec l’appui d’une myriade d’organismes qu’ils contrôlent : médias, syndicats, partis politiques, organismes publics, etc.

Et ça se passe plutôt bien : les Français portent le masque et ferment leur gueule. On les ruine, on les enferme, on les tue, et ils ferment leur gueule.

C’est ainsi qu’il faut comprendre l’étape suivante dont la Côte d’Azur doit servir de cobaye : après le couvre-feu, le confinement, mais le confinement le week-end. Pourquoi le week-end ? Parce qu’ils veulent "tester le week-end". Et si ça passe sans trop d’encombre, ils passeront au cran suivant.

Image

De plus en plus d’autorités médicales de renom avancent que l’épidémie de Covid est en régression. Même les relais médiatiques du Pouvoir commencent à douter de l’existence d’une pandémie. Même LCI s’interroge, c’est dire :

Nice-Matin aussi qui nous dit qu’aucune personne, aucune, de moins de 46 ans n’est morte en 2020 au CHU de Nice.

Image

Alors pourquoi porter un masque si l’on a moins de 46 ans ? Pourquoi interdire d’aller au restaurant si l’on a moins de 46 ans ? puisqu’on ne meurt pas de la Covid en dessous de 46 ans !

Même l’OMS confirme une nette baisse du nombre de nouveaux cas dans le monde !

Qu’importe, le plan doit se dérouler. Une machine infernale est lancée et il semble que nul ne puisse l’arrêter.

Toujours Nice Matin, le relais régional de la presse Bien Pensante, propriété de Xavier Niel, proche de Bernard Arnault et d’Emmanuel Macron, s’interroge :

Image

Qu’est-ce qu’ "on" nous concocte dans les arcanes du Pouvoir ? C’est qui "on" ? Les Niçois et les Français n’ont qu’à attendre qu’ "on" leur signifie de quelles libertés ils seront privés. Cela fait partie de la dramaturgie.

Le scénario est bien rôdé : "on" fait d’abord très peur afin de terroriser le peuple qui s’attend au pire, puis "on" annonce une restriction des libertés fondamentales légèrement inférieure à ce qui était annoncé, et ainsi ça passe. Quelques semaines plus tard, nouvel épisode, nouvelle restriction des libertés. Il n’y a pas de retour aux libertés malgré des chiffres qui montrent que l’épidémie s’éteint peu à peu et que le nombre de morts diminue.

Jusqu’à présent, ça passe. Après le banc d’essai de Nice, voici le banc d’essai de… Dunkerque ! Pourquoi Nice ? Pourquoi Dunkerque ? Cela n’a rien à voir avec la santé.

C’est ainsi que les dernières restrictions doivent être comprises : les Français ne sont pas prêts à encaisser le couvre-feu et le confinement. Alors "on" va tester un retour du confinement sur une région et en mode week-end. À l’issue de ces tests grandeur nature, "on" étendra le couvre-feu et le confinement aux autres jours de la semaine et aux autres régions.

"On" vous proposera d’échapper à cet enfermement si vous vous faites inoculer plusieurs doses de soupe génique ARN. Car le but à atteindre, c’est bien cela : verser des milliards aux grands labos et imposer le passeport sanitaire.

Nous y sommes… presque. Macron fait le job. C’est ainsi qu’il faut comprendre cette période folle que nous vivons.


Par Georges Gourdin.

Source : https://reseauinternational.net/
Source : https://www.nice-provence.info


Votre réaction?

24
LOVED
1
LOL
0
FUNNY
0
PURE
1
AW
2
BAD!
0
OMG!
0
EEW
8
ANGRY
0 Commentaires