FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

"C'est pas des journalistes comme nous". La blague du jour.

"C'est pas des journalistes comme nous..." dixit Didier François, petit propagandiste à la culture générale aussi limitée que son cerveau... Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd... Les champions de la désinformation, les rois de la manipulation, les experts en matière de fabrication de fake news et de mensonges, se permettent de critiquer les journalistes russes. Comme l'a dit si justement Soral : "un journaliste occidental c'est soit une pute soit un chômeur." Parfait résumé conforme à la réalité.

Publié il y a  1,932 Vues Actualisé il y a 10 jours

"C'est pas des journalistes comme nous..." dixit Didier François, petit propagandiste à la culture générale aussi limitée que son cerveau... Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd... Les champions de la désinformation, les rois de la manipulation, les experts en matière de fabrication de fake news et de mensonges, se permettent de critiquer les journalistes russes. Comme l'a dit si justement Soral : "un journaliste occidental c'est soit une pute soit un chômeur." Parfait résumé conforme à la réalité.

Ces domestiques serviles, petites mains de l'oligarchie occidentale n'ont pas peur du ridicule. Ils vivent sur une autre planète, déconnectés de la réalité, et semblent incapables de comprendre qu'on ne peut pas imposer aux russes tout ce que nous refuserions pour nous-mêmes.

Si ces journalistes de Système avaient un minimum de conscience et un brin de culture politique, ils rempliraient leur rôle de contre pouvoir. Ils expliqueraient que l'élargissement de l'OTAN au mépris des engagements pris, nous situe dans le camp des responsables et des coupables. Ils expliqueraient que Poutine a averti l'Occident lors de son discours de Munich en 2007 où il a indiqué que la ligne rouge est l'Ukraine, et qu'en aucun cas son pays n'accepterait l'installation de missiles pointés sur la Russie, sur ce territoire qui donne accès à son ventre, à son centre névralgique.

Depuis, nous avons découvert que non seulement l'OTAN s'est installé en Ukraine en secret, mais qu'en plus les Américains y ont construit des laboratoires biologiques menaçant directement la population russe.

A cela, il faut ajouter la création de milices nazi financées par un oligarque juif et formatées à la haine anti-russe, rêvant de détruire la Russie avec l'aide des Occidentaux. Victoria Nuland, elle même juive ukrainienne d'origine et russophobe enragée, n'a-t-elle pas déclaré que les Etats-Unis ont "dépensé 5 milliards de dollars pour prendre le contrôle de l'Ukraine" ?

Prendre le contrôle de l'Ukraine pour nuire à la Russie... 


Au lieu de reconnaître nos fautes et s'engager dans la désescalade, les Occidentaux arrogants et prétentieux, traitent les demandes et les inquiétudes russes avec mépris et dédain. C'est mal connaître la nature profonde du peuple russe. Les Russes sont un peuple pacifique qui souhaite vivre en paix avec le reste du monde. Comparée aux Etats Unis qui ont mené près de 70 guerres depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la Russie fait pâle figure. Ce pays n'a pas d'ambition hégémonique, ne rêve pas d'imposer son Nouvel Ordre Mondial au reste de la planète. Quand on possède le plus riche et le plus vaste territoire de monde, on n'a aucune envie et aucun besoin d'agrandir sa propriété.

Par contre, si la Russie est un ours débonnaire, il ne faut pas le menacer car il a largement les moyens de se défendre.

On impose des sanctions économiques au mépris du droit international,  des brimades politiques en expulsant les diplomates, on saisit comme des voleurs les avoirs russes que ce pays possède en Occident, on diabolise Poutine, on moque les valeurs morales qu'il défend, on raille son attachement aux valeurs traditionnelles, à la foi chrétienne, à la famille, à la patrie. On le traite d'autocrate, de "dictateur" comme cela a été fait avec Saddam, Khadafi et Assad. On invente les pires saloperies pour ternir son image alors qu'il est aimé par son peuple à faire pâlir de jalousie tous les Macron, Johnson et autres Scholtz incapables de sortir dans la rue sans une armada de snipers...

Les Occidentaux mesurent le niveau de civilisation des autres peuples à leur aptitude à adopter les valeurs LGBT, au matérialisme, au consumérisme, au libertinage, aux perversions pédophiles comme si elles étaient la preuve absolue de l'évolution et du progrès.

Si j'osais établir une comparaison je dirais que la putain occidentale raille la vertu de la femme russe, que les effeminés occidentaux moquent la virilité de l'homme russe... Mais c'est vrai que cet Occident dégénéré, n'a pas conscience que le reste du monde n'éprouve que dégoût et répulsion pour ces fausses démocraties, ces régimes corrompus et criminels qui veulent imposer par la force et la violence ses valeurs dépravées, sa fausse laïcité, son cynisme et son manque de fiabilité.

Reconnaissons-le : nous sommes le cancer du monde. Depuis 3 siècles nous avons acquis une telle puissance que nous en usons et abusons sans limites. Et il faut le dire, cet Occident corrompu n'est fort qu'avec les faibles et courageux seulement s'il est en meute. Les roquets européens s'imaginent que l'ours russe a peur d'eux alors que d'un simple coup de patte il est en mesure de les neutraliser tous. Peut-être faudra-t-il qu'un de ces roquets finisse déchiqueté pour qu'ils comprennent la leçon et redeviennent plus modestes.

En plus du cynisme et de l'arrogance, les dirigeants européens ne réalisent pas qu'ils sont utilisés et manipulés par les Américains. Ces idiots utiles ne voient pas qu'ils seront les premiers à subir la colère de l'ours russe. Ces irresponsables dont même l'asile psychiatrique ne voudrait pas, ne sont pas conscients que la Russie a une profondeur stratégique que nous n'avons pas et qu'une bombe nucléaire lancée sur Londres ne s'arrêterait pas au territoire britannique mais toucherait une grande partie de l'Europe, rendant invivables des régions entières.

Nous sommes gouvernés par des fous, par des gens indignes de diriger des nations, par des fanatiques formatés par la secte des Young Global Leaders obéissant aux ordres des cartels bancaires, du Forum Economique Mondial, de l'OMS, de Bilderberg, de la Trilatérale, des multinationales, de Black Rock, de Vanguard et de toutes ces organisations supranationales, comme la Commission européenne, simple relais des mondialistes.

Nos gouvernements ne gouvernent rien et l'opération Covid en a constitué la preuve absolue.

Au fond, dans son fonctionnement, l'Occident fabrique la corde qui le pendra. Le seul problème est que ce sont les peuples qui en sont victimes. Victimes de ces dirigeants criminels. Victimes de ces fanatiques. Victimes de ces irresponsables qui nous mènent vers l'abîme.

Nos journalistes sont à l'image de ceux qui nous gouvernent. Des ignorants, des mythomanes croyant à leurs propres mensonges. Des êtres dénués d'honneur et de dignité. Des obséquieux sans conscience et sans morale.

Et ce sont ces gens-là qui pointent la paille dans l'oeil de l'ours russe, sans réaliser à quel point le leur est obstrué par la poutre qui l'aveugle...

Cet Occident dépravé mérite le sort de Sodome et Gomorrhe... et si c'est la Russie chrétienne qui le vitrifie, ce ne sera que justice.

Les interventions US depuis la Seconde Guerre Mondiale

Image


Votre réaction?

14
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
0
BAD!
0
OMG!
0
EEW
2
ANGRY
0 Commentaires