FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Covid : visions d'Apocalypse...

Tout cela avait commencé par une fausse pandémie. Les gouvernements corrompus ont utilisé un virus inoffensif pour provoquer un climat d'angoisse et de peur dans de nombreux pays. Interdisant les remèdes qui soignent, ils ont imposé à leurs peuples une campagne de vaccination avec un poison inconnu, jamais vu, jamais imaginé auparavant, depuis que l'homme vit sur la terre.

Publié il y a  7,881 Vues Actualisé il y a 4 mois
Image

Nous sommes le mardi 13 décembre 2022...

Le monde est en plein désarroi... L'arme bactériologique conçue par les criminels produit ses effets... Dans tous les pays d'Occident les morts se comptent par millions. Partout des larmes, partout des lamentations, partout des villes en flammes car le mépris de la loi a atteint son paroxysme. Les hommes ont perdu foi en ceux qui les dirigent et dans chaque pays la violence est devenue le quotidien. Les grandes villes du monde ont perdu splendeur et beauté. Des ruines, des amas de cendres les ont remplacées... L'Homme perdu ne sait plus vers qui se tourner pour obtenir aide et charité car l'amour du grand nombre s'est refroidi et chacun pense à sa propre survie...

Tout cela avait commencé par une fausse pandémie. Les gouvernements corrompus ont utilisé un virus inoffensif pour provoquer un climat d'angoisse et de peur dans de nombreux pays. Interdisant les remèdes qui soignent, ils ont imposé à leurs peuples une campagne de vaccination avec un poison inconnu, jamais vu, jamais imaginé auparavant, depuis que l'homme vit sur la terre.

Ce poison injecté dans le corps des êtres humains, censé les protéger d'un virus mis au point par des hommes ayant fait allégeance à des forces et des pouvoirs obscurs, a détruit toutes leurs  défenses immunitaires naturelles, les remplaçant par des anti-corps artificiels. Et alors que l'homme était protégé contre toutes sortes de maladies par ses propres anti-corps, ce poison est devenu la cause de bien des souffrances et bien des tourments.

Les gouvernements ont menti en faisant croire à ceux qui accepteraient cette fausse vaccination qu'ils retrouveraient une vie normale, qu'ils pourraient vivre comme avant à nouveau, qu'ils pourraient se retrouver, voyager, vivre une vie sereine et protégée. Et beaucoup y ont cru... Des millions se sont précipités vers les centres de vaccination se faisant injecter ce fameux poison fabriqué par des laboratoires criminels, qui auparavant, avaient pris soin de se faire garantir leur impunité face aux conséquences tragiques à venir. Mais ce détail important n'a pas alerté les gens...

Ce faux vaccin ne les a pas protégés, bien au contraire. Transformés en usines à virus, les vaccinés ont contaminé leurs familles, leurs proches, leurs voisins, leurs amis et cette fausse pandémie s'est transformée en véritable épidémie touchant neuf individus sur dix. Les hôpitaux ne pouvant plus faire face, les gens mouraient dans les rues et on avait peine à ramasser tous les cadavres pour les emmener dans les grands incinérateurs bâtis à la hâte pour les brûler... Les villes occidentales ressemblent au Triomphe de la Mort, peint par Pieter Bruegel l’Ancien en 1562, ou à ces peintures lugubres sur les murs de l'aéroport de Denver dans le Colorado... Une ambiance macabre de fin du monde...

Les hommes ayant été trahis par ceux en qui ils avaient le plus confiance, ayant perdu familles et êtres chers, craignant pour leur propre vie, erraient tels des zombies à la recherche d'un peu d'humanité. Mais la peur de la contamination était telle que les gens qui se croisaient, se cachaient les uns des autres pour éviter tout contact susceptible de représenter un danger...

Et en assistant à cette immense tragédie, une phrase de l'apôtre Luc me revint à l'esprit : "Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée.." (Luc 17:34)

L'ennemi de l'homme était dans sa propre maison car ce virus avait réussi à diviser les peuples et les nations mais aussi les familles. Ceux qui suppliaient leurs proches de ne pas se soumettre à la vaccination, n'étaient ni entendus ni écoutés car ils semblaient comme sourds, possédés, obsédés par cette piqûre qui selon eux allait les délivrer. Et ce sont justement ceux qui sont allés à l'abattoir de leur plein gré, qui ont commencé à mourir par milliers puis par millions, entraînant derrière eux même ceux qui refusaient de se faire vacciner... Le monde n'avait jamais vécu un tel holocauste et les survivants se demandaient combien de temps il leur restait à vivre et s'il allait rester des êtres humains sur la terre...

C'est alors que l'Eternel vint et se présenta, et il m'appela comme les autres fois : "Samuel, Samuel !" Et Samuel répondit : Parle, car ton serviteur écoute". (Samuel 3:10)...

Redis-leur : "Nul serviteur ne peut servir deux maîtres à la fois. Car, ou il haïra l'un et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon."

"Parce qu'ils ont renié jusqu'à mon Nom, parce qu'ils n'ont pas voulu tendre l'oreille à mes sermons, parce qu'ils ont négligé mes avertissements, parce qu'ils ont préféré obéir aux lois de Mamon plutôt qu'aux lois que je leur ai données pour les protéger d'eux-mêmes, parce qu'ils ont négligé la foi qui guérit et qui régénère, dis à ceux qui restent que les morts retournent à la poussière et que Moi seul ai le pouvoir de les ramener à la vie... Que cela soit dit et que cela soit écrit..."

Image


Votre réaction?

21
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
2
PURE
1
AW
0
BAD!
5
OMG!
6
EEW
6
ANGRY
0 Commentaires