FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

Enquête sur une Pandémie (2 livres)

Dieu, pourquoi n’as-tu pas créé un prédateur pour l’homme ? Parce que celui-là, je l’ai fait assez stupide pour s’éliminer tout seul !

Publié il y a  2,622 Vues Actualisé il y a 2 mois

Même si le sujet est rébarbatif à force de rabâchage, il est nécessaire de rappeler constamment les tenants et les aboutissants de la plus grande supercherie que l’Humanité n’ait jamais connue... L’évolution de la cognition humaine s’accélère pour se transformer à ce qu’ils appellent “Le Grand Changement”. L’humanité, selon la caste dirigeante, doit évoluer et chacun devrait obéir et s’apprêter à cet évènement capital.

 

« Covid 19 - Enquête sur un virus » : Manipulations, vols, meurtres, influences et guerres médiatiques (Philippe Aimar / Le Jardin des Livres)

Il ne s’agit pas ici d’un nouveau documentaire qui démasque la plus grande supercherie de tous les temps, mais de l’enquête réalisée par Philippe Aimar journaliste d'investigation, sur la plus grande manipulation biologique, politique et médiatique des Temps modernes, qui vaut aux Humains d'être sous l’emprise des gouvernants. En parcourant l’ouvrage, on comprend mieux d'où est sorti le virus et comment toute la mise en scène a été organisée. Tout a été prévu dans « LEUR » plan de vaccination global, sauf 2 éventualités :

  1. Didier Raoult et sa chloroquine, ce qui allait déclencher une guerre médiatique contre le professeur afin de ne pas perturber les plans des laboratoires privés (financés, entre autres, par la Fondation Bill Gates.
  2. L'étrange décision du ministère de la Santé français qui a interdit la chloroquine, utilisée depuis 70 ans. Et lorsqu'on apprendra que la France a détruit plusieurs centaines de millions de masques, tout en affirmant ne pas en avoir, le doute s'installera définitivement dans tous les esprits.

 

 

Le livre de Philippe Aimar décrit les premiers cas qui sont apparus dès octobre 2019 et la simulation d’une pandémie mondiale (Event 201), organisée le 18 octobre 2019 à New York, visant à préparer une future crise sanitaire. A la même date à Wuhan, s'ouvraient les jeux sportifs militaires. Plusieurs participants français, italiens, suédois, etc., tombèrent malades pendant les épreuves. Exactement le même jour à New York commençait une simulation de pandémie mondiale qui a réuni : la Fondation Bill Gates, le John Hopkins Center, le World Economic Forum, Avril Haines (ancienne directrice de la CIA sous Barack Obama), George Fu Gao directeur du Centre chinois pour le Contrôle et Prévention des Maladies, Adrian Thomas vice-président de Johnson & Johnson multinationale de la chimie, et une partie de l'équipe de télévision NBC qui a simulé une couverture médiatique (via la fausse télé GNN) du scénario "Coronavirus" en direct d'une... porcherie brésilienne (sic). Et voici le script de la répétition de New York : "Une chauve-souris transmet le virus aux animaux, qui va passer ensuite à l'homme et qui va déclencher une pandémie avec des millions de morts". Dans le script, le premier mois compte 450.000 cas et 26.000 morts, et, 3 mois plus tard leur projection donne 10 millions de cas et 660.000 décès. Ajoutons que dans leur script, il était clairement indiqué que la pandémie va créer une crise économique mondiale. Le 29 janvier 2020, Galveston, le laboratoire américain de type P4 (le même que celui de Wuhan) et soutenu par la Fondation Bill Gates annonce que "le Covid-19 est apparu en Chine à Wuhan en octobre 2019". Lors de la répétition générale à New York, avant la vraie pandémie donc, voici l'un des flashes d'information qui a été donnée sur la fausse chaîne tv GNN : "La désinformation sape les efforts pour contrôler la pandémie..." Réponse d'un directeur : "il faut contrôler l'information au niveau gouvernemental, éditorial. Et, si nécessaire, couper le flux d'information".

 

 

 

« Le Crime Vaccinal » (Michel Dogna & Anne Françoise L’Hôte / IRELIA éditions)

Les vaccins ne sont plus des vaccins… mais, des armes de destruction massive ! Après plus d’un siècle de polémiques stériles autour des vaccins et des vaccinations, on en est toujours au même point. Face à d’incessants constats flagrants des dégâts vaccinaux déposés par de multiples scientifiques éminents, les serviteurs patentés du trust médico pharma se contentent de nier sans même essayer d’argumenter. Il n’est plus question de fonctionnement scientifique mais de religion pour ne pas dire de secte, partant du principe qu’un mensonge assené suffisamment longtemps finit par devenir une vérité.

Et c’est ainsi que dans l’inconscient collectif a été ancrée l'idée que « les épidémies ont régressé grâce à la vaccination » - Il suffit de se donner le mal d’ouvrir quelques statistiques historiques pour constater que c’est faux – Si c’était vrai aucun humain n’aurait survécu aux grandes épidémies de peste et de choléra… Mais le premier qui dit la vérité doit être « éliminé » (méthode inquisition).

 

Mentir et Faire Peur

Voilà les deux outils majeurs de manipulation des peuples. Nous sommes en face d’un fonctionnement purement satanique : la séduction en s’affichant en tant que sauveur, suivie d’une action exactement inverse à ce qu’on promet – et tant pis pour les « simples d’esprit » ! Tous les moyens sont bons pour culpabiliser les dissidents potentiels, voire les mettre à l’index, en affichant par exemple dans les mairies (je l’ai vu) : « Si vous aimez votre enfant, vaccinez-le »

Une manipulation bateau a été l’interprétation de la décroissance des épidémies par rapport à la vaccination. Chaque épidémie s’effectue selon une courbe de Gauss en cloche. Les plus faibles meurent, les moyens sont malades et s’en sortent plus ou moins bien, les forts passent au travers sans encombre ; c’est en fait une sélection naturelle qui permet à la nature de lutter contre la dégénérescence des races. Après tout, est-ce si grave lorsque l’on sait que la preuve scientifique est maintenant établie (pour ceux qui veulent bien l’entendre) que la mort physique n’est en rien la mort de la conscience ; en effet, des milliers de rapports sur des cas de NDE (near death experiments) ont pu prouver que la conscience fonctionne parfaitement en dehors du corps physique, même cœur arrêté et électroencéphalogramme plat (voir les excellents ouvrages du Dr Jean Jacques Charbonnier, anesthésiste réanimateur).

Mais revenons à la vaccination massive qui à chaque fois n’a été appliquée qu’après le sommet de la cloche, ceci permettant de prétendre que la décroissance s’est effectuée grâce au vaccin. A noter que pour la polio, il y a eu un petit hic ; en effet, les enfants de moyenne vitalité qui avaient eu la chance d’échapper à un contact direct, se sont fait rattraper par le vaccin – du coup, la courbe a stoppé sa décroissance pour remonter 6 ans après vers un pic bien supérieur au premier. C’était bien embarrassant pour les promoteurs de la « vaccinomania » puisqu’il était clair que la remontée subite correspondait exactement au début de la campagne vaccinale. Alors, les tricheurs officiels ne se sont pas embarrassés : ils ont effacé le début de décroissance et raccordé directement le premier pic au second pic, laissant croire ainsi que la décroissance était bien liée au vaccin. La réalité est que l’épidémie de polio a pris 6 ans de retard dans son extinction naturelle, le vaccin n’ayant eu aucun effet scientifiquement prouvé. Evidemment, tout le monde a cru à cette supercherie et les médecins en tête.

 

Les Campagnes Vaccinales plus Rentables que les Médicaments

Ceci est facile à comprendre. Les médicaments ne sont vendus qu’aux malades alors que les vaccins sont vendus à tous ceux qui ont peur d’être malades – alors lorsque par décret un vaccin est rendu obligatoire, c’est le jack pot !

Si nous prenons l’exemple de la grippe, chaque année Big Pharma fait planer le spectre d’une pandémie générale par un nouveau virus Terminator, avec des ordres aux médecins de convaincre massivement leur clientèle de se faire vacciner. Il ne tombe en réalité que la petite ration annuelle de faiblards dont la vie ne tenait qu’à un fil. Fort heureusement, les gens se méfient de plus en plus grâce à la contre info qui se généralise sur Internet.

Une grippe ordinaire, çà se soigne en deux jours – nos grands-mères n’appelaient même pas le médecin pour cela. Ce ne sont pas les remèdes qui manquent, même de nos jours. En fait on accompagne une grippe qui est toujours un grand ménage utile – Tous les bons ouvrages de médecines naturelles donnent des recettes efficaces, quelquefois millénaires – mais ce n’est pas le sujet de ce livre.

Même chose pour les maladies infantiles qui sont indispensables à la structuration des défenses immunitaires. Les grands-mères géraient cela toutes seules. Maintenant la médecine prétend que ces maladies sont très dangereuses – Ce n’est vrai que si elles sont traitées aux antibiotiques… Des articles qui suivent montrent l’extrême dangerosité des vaccins spécifiques et pires, des mélanges multivalents.

 

Connaissez-vous la Véritable Histoire de la Grippe Espagnole (Par le Pr L. DAY, MD., ex-chirurgien en chef du grand hôpital de San Francisco).

Le gouvernement, la médecine officielle et les compagnies pharmaceutiques mentent au public, comme ils l’ont déjà fait avec la grippe porcine dans les années 70, et surtout la fameuse grippe espagnole de 1918 qui a été provoquée par des vaccinations massives.

Comme la Première Guerre mondiale n’a pas duré de longues années, les fabricants de vaccins n’ont pas pu vendre toutes leurs productions à l’armée. Cherchant essentiellement le profit, ils décidèrent de vendre leurs stocks à la population. C’est ainsi qu’ils ont battu le rappel et lancé la plus grande campagne de vaccinations que les Etats-Unis n’aient jamais connue tout au cours de son histoire. Il n’y avait cependant alors aucune épidémie pour justifier ces mesures. Ils ont alors imaginé une stratégie. Leur propagande prétendait que les soldats qui rentraient de l’étranger étaient atteints de toutes sortes de maladies et que tout un chacun devait se faire un devoir de se faire inoculer tous les vaccins qui étaient alors sur le marché…

La grippe espagnole n’a donc d’Espagnole que le nom ; mortelle en 3 jours, elle a fait entre 25 et 35 millions de morts. Les premiers cas de l’épidémie ont été détectés en Caroline du Sud, et non pas en Chine - et encore moins en Espagne ! Cette grippe était donc d’origine états-unienne. Elle est apparue en février 1918 dans des camps militaires aux U.S.A.

 

Maintenant les Vaccins ne sont plus des Vaccins

Là nous allons faire court, et je vais aller droit au but ; on a assez discutaillé inutilement depuis cent ans avec des organisations autistes et malveillantes. Les vaccins sont en vérité devenus des armes furtives de destruction massive et de contrôle humain à effet retard afin que l’on puisse difficilement établir des relations de cause à effet. Ce sont des alibis pour camoufler leurs véritables missions dont je vais présenter la synthèse brute dans ce qui suit.

 

Quelles sont les Missions Secrètes des Vaccins ?

Elles font partie du plan « BLUE BEAM » du Gouvernement Mondial, qui consiste à :

  • Injecter des maladies qui nécessiteront des traitements à vie
  • Stériliser certaines populations
  • Dégrader les défenses immunitaires
  • Installer un terrain cancérigène
  • Fragiliser les bébés
  • Abaisser le QI des enfants
  • Modifier le génome de l’ADN par de la nanotechnologie incorporée
  • Couper les jeunes des énergies spirituelles
  • Injecter des implants de télécommande psy par satellites et WIFI
  • Fabriquer des nouveaux stéréotypes d’humains robotisés.

(Liste non exhaustive) ...

 

En Conclusion

Il ne s’agit pas de croire ou de ne pas croire à la manipulation pandémique, mais il est nécessaire de faire ses propres investigations pour connaître la vérité. Sachez qu’un médecin n’a pas une formation spécifique sur les vaccins : (0 heure) – On lui apprend juste le calendrier vaccinal… Et c’est à ce généraliste aux ordres que vous faites confiance pour jouer votre santé à la roulette russe, voire votre vie, mais surtout, un comble, celle de vos enfants !

Dans la nature qui est pleine de dangers, il y a trois cas de figures d’y faire face :

  • l’attaque si vous êtes le plus fort,
  • la fuite si vous êtes le plus faible,
  • la ruse si vous ne pouvez pas fuir...

A chacun de trouver sa solution pour sauver sa peau !

 


Votre réaction?

21
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
1
BAD!
1
OMG!
1
EEW
6
ANGRY
0 Commentaires