FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Faut-il fuir ou combattre ? That's the question

Quand le droit n'a plus aucun poids, quand la loi n'a plus de valeur, ces avocats courageux seront bientôt les prochains à figurer sur la liste de ceux qu'il faut arrêter et interner, comme cela a été le cas dans les dictatures sanglantes d'Amérique Latine.

Publié il y a  10,034 Vues Actualisé il y a 3 mois

Lettre ouverte à Maître Carlo Alberto Brusa et à tous les avocats.

Je soutiens le combat de Maître Brusa depuis le début et j'ai même publié des articles pour faire connaître ce qui était initialement un projet, et est devenu une réalité aujourd'hui : la tour de garde que constitue Réaction 19.

J'aime beaucoup cet homme et j'ai un infini respect pour sa droiture, pour son courage, pour sa ténacité et son humanité. Un gladiateur des Temps Modernes au service de la justice et du droit. Un exemple.

Je suis admiratif de son combat, du combat que mènent aussi Maître Virginie de Araujo-Recchia, Maître Reiner Fuellmich, Maître Rocco Galati au Canada, Robert F. Kennedy aux Etats Unis et tant d'autres collectifs d'avocats dans les pays soumis à la dictature sanitaire.

Un seul point de divergence entre eux et moi et il concerne la valeur et l'importance du droit et de la loi, dans une dictature qui les ignore, qui les piétine, qui les méprise. Ces Etats et la France en premier lieu, ne respectent plus aucune loi, aucun droit et j'ai bien peur que les plus hautes sphères de la Justice jusqu'au Conseil d'Etat, ne soient désormais inutiles aux citoyens.

Quand même la Cour Européenne des Droits de l'homme approuve toutes les mesures liberticides, au nom de "l'urgence sanitaire", et qu'elle refuse d'entendre les arguments des plus grands virologues mondiaux décrivant cette pandémie comme une mise en scène pour nous priver de nos libertés, quand cette Cour européenne qui était notre dernier espoir prend parti en faveur de la dictature et même de ne pas tenir compte des propos du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres qui dénonce un prétexte pour détruire les libertés, il ne reste plus d'autre choix que la rébellion, la désobéissance civile ou l'insurrection armée.

Encore faudrait-il que cette insurrection soit menée par des militaires qui ne se trompent pas de cible, sinon ce sera le grand massacre inutile et le cachot et la peine de mort pour tous les combattants de la liberté.

Et cet appel du Général Antoine Martinez connu davantage pour être un paranoïaque obsédé par "l'islamisation de la France" qu'un grand stratège, n'est pas fait pour rassurer, unir et fédérer mais au contraire, nous conduire dans une boucherie sanglante qui laisserait au pouvoir, tous ceux qui nous oppriment.

Nous le constatons tous, les partis politiques d'opposition ne s'opposent à rien. Mélenchon et Marine Le Pen nous ont montré leur vrai visage, ils font partie du Système et laissent Macron agir à sa guise même quand l'Assemblée Nationale est réduite au silence et transformée en chambre d'enregistrement des mesures dictatoriales décrétées par le groupe Bilderberg qui pilote Macron. Des traîtres, des vendus qui attendent et espèrent tirer un profit politique de la crise sanitaire aux prochaines présidentielles. Abject !

Les syndicats sont aux abonnés absents et ne pensent qu'à défendre leurs petits intérêts corporatistes. Des minables assis sur leurs privilèges mesquins, subventionnés pour aboyer quand on leur dit et se taire quand on leur ordonne.

Les maires et les députés. A part ce maire exemplaire d'une ville de la Seine Saint Denis dont j'ai oublié le nom et qui s'oppose aux injonctions sanitaires, tous les autres, Estrosi et Ciotti en tête, exigent des mesures encore plus strictes, plus de sécurité, plus de surveillance et toujours moins de libertés. Dans cette vidéo Maître Brusa nous explique le nouveau monde dans lequel vivent les Niçois sous la direction de ces grands "démocrates" et c'est effrayant.

Les forces de l'ordre obéissent même aux ordres illégaux, sans jamais faire valoir la clause d'objection de conscience. Ils sont armés jusqu'aux dents pour nous effrayer, nous réprimer, nous verbaliser, nous ficher, nous arrêter. Et les magistrats francs maçons vont jusqu'à exiger des examens psychiatriques pour les journalistes indépendants et les lanceurs d'alerte ! Ils sont les chiens de garde de ce gouvernement en roue libre, aux ordres des cartels bancaires, de Bill Gates, de Georges Soros et des mondialistes qui sont le vrai pouvoir dans notre pays.

La loi Sécurité Globale va leur permettre d'identifier toute personne qui a un point de vue différent ou opposé au gouvernement. La différence d'opinion ou la liberté d'expression ne sont plus tolérées et toute personne ne respectant pas les mesures sanitaires pourra être arrêtée et isolée, accusée de constituer un danger pour la santé publique et pour la sécurité de l'Etat.

L'armée que beaucoup appellent au secours se contente d'obéir à la hiérarchie et au gouvernement parce qu'elle ignore que ce pouvoir est illégitime, que ce président comme Joe Biden aux USA, est suspecté d'avoir été élu grâce à une manipulation des votes que ni Mélenchon, ni Benoit Hamon, ni Marine Le Pen payée pour être l'épouvantail de service, n'ont dénoncée. Mais est-ce que les militaires savent tout ça ? Est-ce qu'ils réfléchissent ? Ont-ils conscience de l'espoir que le peuple place en eux ? Non, ils obéissent.

Voilà où nous en sommes !

Et tout ça pour un virus dont 99,95% des gens atteints, guérissent malgré le fait que ce gouvernement interdise les remèdes qui soignent !

On veut nous vacciner de gré ou de force alors qu'aujourd'hui beaucoup de gens savent que cette vaccination est un programme de dépopulation à grande échelle planifié et ordonné par les 7 banquiers mondiaux, et qu'il est hors de question que - comme l'espère Attali - nous allions à l'abattoir de notre plein gré.

Quand le droit n'a plus aucun poids, quand la loi n'a plus de valeur, ces avocats courageux seront bientôt les prochains à figurer sur la liste de ceux qu'il faut arrêter et interner, comme cela a été le cas dans les dictatures sanglantes d'Amérique Latine.

Faut-il fuir ou combattre, that's the question Maître Brusa... cher Carlo...


Votre réaction?

33
LOVED
2
LOL
1
FUNNY
0
PURE
0
AW
1
BAD!
2
OMG!
0
EEW
7
ANGRY
0 Commentaires