FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

L'été sera chaud... de la Côte d'Azur à St Malo...

Vous savez, vous qui me lisez, le dégoût que m'inspirent cette classe politique corrompue et ces partis diviseurs du peuple. Vous le constatez tout comme moi, ils sont rejetés et haïs par l'ensemble des citoyens qui a enfin ouvert les yeux et qui est prêt aujourd'hui à nettoyer la pourriture des écuries d'Augias. Ce Système générateur d'injustices, de misère, d'inégalités, de violence a démontré par ses actes que nous ne pouvons plus continuer comme ça.

Publié il y a  6,970 Vues Actualisé il y a 4 mois
Image

L'édito de Charles Sannat

Vous savez, vous qui me lisez, le dégoût que m'inspirent cette classe politique corrompue et ces partis diviseurs du peuple. Vous le constatez tout comme moi, ils sont rejetés et haïs par l'ensemble des citoyens qui a enfin ouvert les yeux et qui est prêt aujourd'hui à nettoyer la pourriture des écuries d'Augias. Ce Système générateur d'injustices, de misère, d'inégalités, de violence a démontré par ses actes que nous ne pouvons plus continuer comme ça.

A la corruption, ajoutons-y le cynisme, le mépris, l'autoritarisme stupide, la crise sanitaire fabriquée de toutes pièces comme une opération criminelle, les mesures liberticides basées sur des mensonges, le pass sanitaire et la vaccination que l'on veut rendre obligatoire par le chantage et chacun comprend que si nous ne les arrêtons pas, ils nous conduiront à la destruction de notre nation, de notre pays et de nos vies.

Je sais au fond de moi que le pays peut exploser à tout moment car notre patience est à bout. Nous ne pouvons plus supporter ce binôme politico-médiatique qui trompe et manipule le peuple pour mieux le diviser. Déjà à la Guadeloupe et à la Martinique, nos compatriotes des Antilles ont mis le feu à des bâtiments publics et bientôt aux domestiques serviles de cette dictature qui la protègent et la prolongent. A Chambéry hier, les citoyens ont fait irruption à la mairie et dans tous les coins de France, des actions coups de poing viendront bientôt étendre l'incendie.

Ce pouvoir qui pousse les gens à la révolte, va récolter ce qu'il sème...

Je laisse Charles Sannat vous exprimer son point de vue. Point de vue pondéré que je partage et approuve.

Lisez... (E.M)


Il y a quelques heures notre berger pyrénéen de premier ministre, mamamouchi en chef d’une France au bord de l’explosion avertissait que "le pire est devant nous".

Notre cher Castex, n’a pas idée effectivement à quel point il a raison, car son chef, le mamamouchi du grand Palais, le phare dans la nuit, le grand timonier du pays, que dis-je, notre Jupiter national (on a encore le droit de complimenter le chef de l’Etat, même si c’est ironique) et finalement trop de flagornerie est nettement plus efficace que baffes et insultes !

Bref, au Palais ils déconnent à plein tube. L’autre s’est mis en scène à la télé pour menacer les Français et cette intervention a été vécue, ce qui est très intéressant d’un point de vu social, comme une déclaration de guerre, comme un acte d’autoritarisme inadmissible touchant à ce que les gens avaient et ont de plus précieux, leur travail et leur vie quotidienne.

En voulant pourrir la vie des gens, évidemment, on risque un tantinet de les "radicaliser" pour le dire pudiquement. Si Macron et ses sbires avaient lu l’art de la guerre, ils sauraient qu’il ne faut pas acculer les gens, car un tigre pris dans un piège va se battre à mort, il faut donc toujours laisser une porte de sortie.

C’est la première fois dans l’histoire de notre pays qu’un pouvoir exprime clairement sa volonté de "pourrir la vie" des gens, des citoyens. D’autres pouvoirs l’ont fait, mais ils n’ont jamais eu la bêtise crasse de le dire, et de le proclamer fièrement.

Quant aux journalistes et autres zélés qui répètent que c’est bien de "pourrir" la vie des autres, ils sont au mieux des imbéciles, au pire des benêts, mais il faut être tout de même sacrément bête pour se permettre de dire cela sans imaginer un seul instant qu’ils risquent de se prendre un "bourre-pif" !

Evidemment, nous sommes très nombreux à avoir une autre vision de la chose politique et l’action publique ne doit jamais viser à pourrir la vie de certains.

Nous ne sommes donc plus du tout dans une question médicale ou vaccinale mais bien profondément politique.

Les renseignements sont inquiets de la cartographie du mouvement !
Les renseignements ont donc regardé la motivation des gens.
Contre la vaccination ? Pas du tout.
Pour la liberté. Le profil ? De tout !

De toutes les couleurs, les origines, sociales comme culturelles, la France unie dans toute sa diversité qui va exploser à la figure des imbéciles qui dirigent ce pays de la pire des manières.

Dit autrement c’est tout le monde… et ça ce n’est vraiment pas bon du point de vue de l’Etat.

Comme vous le savez, je considère que la non-violence est un principe fondamental à suivre dans les luttes sociales, car il faut gagner le cœur de la population pour gagner la victoire finale et côté cœur, le déficit de la macronie est une évidence que même la propagande digne de la Pravda de nos grands médias ne peut pas cacher.

C’est pour cela que le boycott des lieux où le pass sanitaire est exigé doit être total

En effet, tous les non-vaccinés peuvent accéder à ces lieux sur présentation d’un test PCR. Boycottez tous ces endroits systématiquement. Et les vaccinés et les détenteurs d’un pass, doivent faire de même et c’est aussi la présence importante de vaccinés qui inquiète le pouvoir. Tapez les au cœur, dans l’argent, les profits et les bénéfices.

Samedi prochain, il y aura encore de grosses manifestations, sans précédent historique lors des mois de juillet ou août. La chaleur de l’été et le climat orageux réunissent toutes les conditions pour que cela explose à la figure d’un gouvernement et d’un chef de l’État qui a décidé de punir sa population.

Si le rapport des services de renseignements est juste et si je partage l’essentiel des constats dressés, ils n’ont pas dit le pourquoi.

Alors je vais vous dire mon analyse en espérant qu’elle inspire un peu de compréhension à ceux qui nous gouvernent avant qu’il ne soit trop tard pour la stabilité de notre nation, et que de cette compréhension jaillisse un peu de sagesse, et pourquoi pas, un peu aussi d’instinct de survie.

Jamais un roi n’a déclaré qu’il allait pourrir la vie des gens !

Jamais un roi, jamais un empereur, jamais un président du conseil, ou un président de la république, jamais un dirigeant, dans les 2 000 ans d’histoire de la Gaule de Jules César à nos jours n’a dit ou déclaré qu’il allait pourrir la vie de son peuple et rendre la vie impossible à ses gens. Encore une fois, certains l’ont fait ou certaines politiques menées ont pu conduire à cela, mais jamais, ô jamais cela n’a été le point de départ de décisions politiques.

Voilà messieurs du renseignements, la raison profonde de ce qui va déferler sur le pays, voilà la cause de l’incendie terrible qui couve et que vient d’allumer le pompier pyromane de l’Élysée.

Il en est le seul et unique responsable et vient de créer les conditions d’un tsunami social et sociétal unissant toutes les catégories de Français ce qui rend de fait la situation considérablement plus dangereuse que lors des protestations des Gilets jaunes.

Les renseignements sont inquiets ?

Ils ont raison.

Le pire est devant nous, et là aussi Castex à raison.

On ne peut pas décemment pourrir la vie des gens en croyant que tout se passera bien. Et je ne suis ni pour ni contre, j’énonce ce qui semblera une évidence dans quelques mois.

Espérons simplement que le gouvernement reculera à temps ce dont il ne prend pas le chemin, mais il serait bien inspiré de se faire « retoquer » volontairement par le Conseil Constitutionnel afin de sortir du cul-de-sac politique dans lequel il vient de s’engager pour notre plus grand malheur à tous.

Le manque de sagesse qui inspire les décisions depuis maintenant 4 ans est tel, que le pire est à redouter.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !



Source : RéseauInternational
"Pass qui ne passe pas. Services de renseignements, l’inquiétude grandie" L’édito de Charles SANNAT


Votre réaction?

35
LOVED
1
LOL
0
FUNNY
1
PURE
0
AW
0
BAD!
0
OMG!
0
EEW
2
ANGRY
0 Commentaires