FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

La bête acculée devient, de plus en plus, pugnace pour achever sa proie. Le troupeau affolé commence, peu à peu, à reprendre ses esprits. Au moment de lucidité complète, il bafouillera : mais, que s’est-il passé ?

Publié il y a  3,155 Vues Actualisé il y a 1 mois

Texte de James Howard Kunstler : Alors, vous vous sentez abattu et déprimé par la folie luciférienne qui assombrit votre vie sous ses ailes de chauve-souris maléfiques ? Beaucoup de vos amis et de vos proches ont le cafard et le blues. En ces heures les plus sombres. Dites « ok » à n’importe quelle ombre que l’univers vous jette dessus. Levez-vous ! Allez avec elle. Courez avec elle et montez-la. Chevauchez-la jusqu’à ce que vous épuisiez la bête qui s’est faite votre ennemie. Chevauchez-la jusqu’à ce qu’elle s’effondre et gémisse. Car c’est ainsi que ça se termine et que vous retrouvez votre vie.

La manipulation par le Covid se brise. La bête pense que c’est une bonne idée de priver des millions de personnes de leurs moyens de subsistance juste pour arriver à ses fins et les forcer à se soumettre à une expérience médicale conçue avec la plus grande mauvaise foi. Vous dites que vos injections permettent de vaincre la peste que vous avez comploté à créer pour assaillir le monde ? Nous savons exactement ce que vous avez fait. Nous savons que la plupart des gens qui tombent malades maintenant sont les « vaccinés ». Regardez ce qui se passe en Israël. Trop loin pour le voir ? Regardez ici, dans le Vermont. Votre « venin » rend les gens malades. Bientôt, il sera évident partout que ce « vaccin » n’est qu’une autre facette de votre maladie de boutique.

Pendant ce temps, vous avez habilement détruit la médecine elle-même en forçant le licenciement des infirmières, des médecins et des personnes qui nettoient les hôpitaux. Le peuple ne vous pardonnera pas cette stupidité irréfléchie et insensée. Et, bien sûr, personne ne connaît les effets à long terme de vos injections. Est-ce que chaque personne piquée a une démolition contrôlée en cours dans ses organes et ses vaisseaux sanguins ? Pourquoi y a-t-il soudainement un nombre frappant de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux recensés en Grande-Bretagne ? C’est inquiétant, non ? Ils les comptent, eux au moins. En Amérique, on ne fait même pas de suivi. Cette entreprise désormais sinistre appelée « La Science » ne veut pas vraiment voir de chiffres, et s’il y en a, ses sous-fifres aiment jouer avec les mathématiques, qui peuvent raconter n’importe quelle histoire qu’ils veulent.

Soudain, comme venu de nulle part, une crise énergétique nous tombe dessus – mais vous saviez qu’elle était là depuis le début, ou vous auriez dû le savoir. Les choses ne fonctionnent pas bien lorsque les combustibles fossiles deviennent rares ou coûteux ou qu’ils doivent venir de si loin que leur obtention échappe à votre contrôle. Dans ces cas-là, tout ce dont vous avez besoin coûte plus cher et certaines choses ne fonctionnent plus du tout.

Les bureaucrates de l’UE pensaient qu’ils allaient obliger une douzaine de pays à passer au « vert » par la seule force de leur volonté. Ils ont pensé que bloquer le gazoduc Nordstream 2 – destiné à acheminer le gaz naturel russe vers l’Occident – était une bonne idée. La première action de « Joe Biden » en tant que président a été de fermer le pipeline Keystone. Regardez maintenant, il y a de la couleur dans les cimes des arbres et les températures baissent. Le givre sur la citrouille n’est pas si charmant quand il y a aussi du givre à l’intérieur de vos vitres. Les lumières s’éteignent peut-être dans votre maison, mais cela va finalement allumer la lumière dans votre cerveau. Vous vous êtes fait avoir.

L’économie mondiale des super-systèmes interdépendants est en train de s’effondrer. Cela semblait être une bonne idée à l’époque où la bête l’a mis en place… la Lexus et l’Olivier et toutes ces conneries rassurantes… et maintenant les temps ont changé. Maintenant, les lignes d’approvisionnement s’étouffent dans leur propre hypercomplexité, chaque nation de la « communauté » mondiale devant faire face à ses propres mauvaises décisions et aux fragilités qu’elles ont exposées. Les usines chinoises ne fonctionnent pas très bien sans le charbon australien. Voici une idée : peut-être qu’un jour l’Australie se remettra au travail et apprendra à fabriquer quelque chose avec son propre charbon. (Amérique, es-tu alerte ?)

La bête a décimé les petites entreprises partout, laissant les gens à la merci des gigantesques chaînes de magasins – avec leur modèle économique moribond – et maintenant ils ne peuvent plus se procurer de marchandises parce qu’elles viennent de si loin, et les navires qui les transportent ne peuvent pas accoster parce qu’il n’y a personne pour les décharger et qu’il n’y a pas assez de chauffeurs routiers pour les transporter, tout cela à cause de la stupidité insouciante et lâche de la bête. Permettez-moi d’éclairer votre lanterne, l’Amérique : pensez à fabriquer à nouveau vos propres produits, peut-être pas autant qu’avant, mais, honnêtement, nous n’avons pas besoin de pères Noël gonflables de trois mètres de haut et de beaucoup d’autres déchets en plastique.

Tôt ou tard, les marchés des capitaux verront à quel point la bête s’est jouée d’eux et le choc les fera se retourner. Les marchés arriveront à une conclusion douloureuse : il existe, après tout, une relation directe entre le capital et ce que les gens font sur le terrain dans leur vie quotidienne – soit ils fabriquent honnêtement et sérieusement des choses et servent utilement leurs semblables, soit ils deviennent une multitude de Hunter Biden, passant d’une arnaque à l’autre dans un brouillard de drogues, ne fabriquant rien de valeur et ne servant personne. Cet éclair de lucidité laissera, hélas, beaucoup de gens sans le sou, et un peu plus loin, comme le dit la vieille chanson gospel, ils comprendront pourquoi.

Les temps sont durs, c’est certain. Mais c’est notre époque et nous devons nous l’approprier. Une grande partie de tout cela échappe à notre contrôle, mais pas ce qui se passe ici, dans notre pays, entre nous. Et une chose que vous pouvez commencer à faire tout de suite, dès maintenant, est de défier le régime qui semble diriger vos vies. Nous pourrions même, très soudainement au fil des événements, arriver à un consensus surprenant sur le fait que nous devons nous en débarrasser.

James Howard Kunstler / Traduit par le Saker Francophone

 


Votre réaction?

38
LOVED
0
LOL
1
FUNNY
2
PURE
2
AW
0
BAD!
0
OMG!
1
EEW
3
ANGRY
0 Commentaires