FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

La Secte Bilderberg n’est que l’arbre qui cache la forêt !

“Pour y être coopté, il ne suffit pas d’être patron de Coca-Cola : il faut avoir de l’entregent et une vision planétaire”, explique l’ex-président du Bilderberg, le flamboyant vicomte Etienne Davignon, dans son immense bureau qui surplombe la place Royale à Bruxelles.

Publié il y a  4,157 Vues Actualisé il y a 2 mois

Si le Groupe Bildelberg n’est qu’une branche d’une multitude d’organisations occultes ! Qui est derrière ces élites autoproclamées qui dictent leurs lois à toute la planète ? Avec la crise sanitaire, délibérément déclenchée et son agencement simultanément orchestré aux quatre coins du monde, on peut affirmer que « presque » tous les Chefs d’Etat (Rois et Présidents) adhèrent à ces clubs mafieux. Quant aux chefs de (tribus) récalcitrants, ils se font tout simplement éliminer, notamment ceux du Tiers-monde. Les dirigeants politiques ou économiques se considèrent comme des personnes éminemment sages. Mais on est étonné de constater que certaines de ces personnes participent à des cérémonies étranges, dans des sociétés secrètes où se perpétue le culte des dieux égyptiens et babyloniens. Les Illuminati appartiennent à une secte qui subsiste sous sa forme actuelle depuis 1776. Ces « Illuminés » se considèrent comme détenteurs d'une conscience supérieure qui leur confère une légitimité pour diriger l'Humanité. Ils sont la perpétuation d'une société secrète très ancienne, la "Confrérie du Serpent", dont l'origine remonte aux racines de la civilisation, à Sumer et Babylone, il y a plus de 5000 ans.

« La civilisation qui domine le monde aujourd'hui est la prolongation de la civilisation Sumérienne, qui a inventé tout ce qui caractérise la civilisation occidentale : l'administration d'état, l'argent, le commerce, les taxes et les impôts, l'esclavage, les armées organisées, une expansion fondée sur des guerres perpétuelles et l'asservissement des autres peuples. Ce fut aussi la première civilisation à détruire son environnement. Pratiquant une agriculture intensive après avoir inventé l'irrigation, les civilisations Sumérienne et Babylonienne ont transformé des prairies verdoyantes en un désert qui est aujourd'hui l'Irak. La « Confrérie du Serpent » s'est perpétuée en prenant des formes sous des noms multiples à travers les époques, exerçant son influence sur les religions et les pouvoirs politiques successifs, dans une longue filiation qui inclut les "écoles de mystère" babyloniennes, égyptiennes puis grecques, l'église chrétienne de Rome (utilisée comme "véhicule" par la "Fraternité" pour s'implanter en Europe), les Mérovingiens (d'où le personnage "Mérovingien" dans le film "Matrix"), les Templiers (et leurs nombreuses ramifications - Franc-Maçons, Rose-Croix, Prieuré de Sion, Ordre Militaire et Hospitalier de St Jean de Jerusalem, Ordre de Malte...), et enfin les "Illuminati" et les organisations qui y sont rattachées. Le symbole des Illuminati est présent sur les billets de 1 dollar : une pyramide dont le sommet (l'Elite) est éclairé par l'œil de la conscience et domine une base aveugle, faite de briques identiques (la population). »

 

Le Club Bilderberg, inauguré en mai 1954 aux Pays-Bas lors d'une réunion à l'hôtel Bilderberg, d'où son nom, est sans doute le plus médiatique des réseaux d'influence mondiale. Il rassemble des personnalités de tous les pays, leaders de la politique, de l'économie, de la finance, des médias, ainsi que quelques scientifiques et universitaires. Pour ceux qui enquêtent sur les réseaux de pouvoir, le Bilderberg est le véritable gouvernement mondial. Le président et co-fondateur du Bilderberg Group est David Rockefeller. Ce Club est très controversé car la presse ne peut pas accéder aux conférences et rendre publics les sujets abordés. Lors de sa réunion annuelle, le Club bénéficie de mesures de sécurité drastiques, gardes armés, police et même des avions de chasse patrouillent le ciel. Toutes ces mesures de sécurité sont, bien entendu, aux frais du contribuable. Les sujets abordés lors des conférences, sont le contrôle de l'orientation des politiques dans le Monde, les marchés financiers et les médias, dans le but de créer un gouvernement mondial, aussi nommé « Nouvel Ordre Mondial ».

 

 

De multiples exemples de l’organisation ayant un impact direct sur la politique mondiale ont été avérés au cours des dernières décennies, conduisant à des accusations contre elle, dont celle que le groupe est illégitime pour décider le sort du monde. Cela conduit à des manifestations anti-Bilderberg, comme à Watford au Royaume-Uni, où des milliers de personnes ont protesté contre une réunion qui a eu lieu dans l’Hôtel Grove, où le club tenait sa réunion annuelle. En 2010, l’ancien secrétaire général de l’OTAN et membre du Bilderberg Willy Claes, avait admis que les participants sont chargés de mettre en œuvre des décisions. Il y a beaucoup d’exemples de la façon dont le Bilderberg a influencé de grands événements mondiaux à l’avance, des présidents et premiers ministres, avec un total mépris pour le processus démocratique.

David Rockefeller avait déclaré : "Quelques-uns croient que nous, la famille Rockefeller, faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les intérêts des États, caractérisant ma famille et moi en tant qu’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique. Un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être. Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l'entité adéquate pour le faire."

Une des stratégies du Club Bilderberg est pour ses élites d'utiliser leurs richesses dans le but de ralentir la croissance démographique mondiale, et de venir à bout des obstacles politiques et religieux aux changements. L'objectif serait la réduction de la population terrestre d'au moins 90% pour éliminer toute la classe sociale moyenne. Le groupe est tombé d’accord sur le fait que la surpopulation est prioritaire, car considérée comme une menace. Il a affirmé son besoin d’être indépendant des gouvernements qui se révèlent incapables à ses yeux d’affronter le soi-disant désastre à venir. Avec la suppression de l'argent, il ne restera que les pauvres asservis et les riches. La classe moyenne sera éliminée, car c'est une classe de travailleurs et elle est infructueuse pour servir leur monde futur.

Le président de l’Europe nommé par le Bilderberg en 2009, Hermann Van Rompuy, avait dit : "2009 est aussi la première année de la gouvernance mondiale avec l’instauration du G20". George Brock Chisholm, ex-directeur de l'OMS : "Pour mettre en place un gouvernement mondial, il est nécessaire de retirer des esprits leur individualisme, leur loyauté aux traditions familiales, leur patriotisme national, et leurs dogmes religieux". Au fil des réunions du Bilderberg, c’est toute la politique intérieure et étrangère européenne qui est définie par un groupuscule non élu, coopté par les banques US et anglaises. L’ingérence n’est pas que politique, elle est surtout économique.

Aujourd’hui, nous sommes face à une nébuleuse de lobbys, de think thanks et autres groupuscules, dont le seul but est de choisir qui nous dirige, c’est-à-dire de nous contrôler. Michael Meacher, ancien Ministre de l’Environnement sous Tony Blair, décrit le club comme "une cabale antidémocratique de dirigeants occidentaux réunis en privé pour maintenir leur pouvoir et leur influence en dehors d’un contrôle public."

 

Vidéo : Groupe Bilderberg, projet d'extermination mondiale, est un documentaire (0h40) de la série Théories du complot, une société secrète qui se réunit chaque année pour prévoir et mettre en œuvre des décisions politiques tel un gouvernement mondial, représenté par les leaders mondiaux de la politique, de l'économie, de la finance, des médias, de la science, etc. Jesse Ventura, ex-gouverneur américain, enquête sur ce groupe d'influence très controversé qui pourrait nuire à l'avenir de la démocratie et de l'humanité.

 

 


Votre réaction?

46
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
2
PURE
1
AW
0
BAD!
2
OMG!
1
EEW
7
ANGRY
0 Commentaires