FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

Lavilliers "préfère Macron, la seule alternative" !

Depuis tes débuts, Nanar, tu ne m'as jamais paru sincère. Un faux rebelle égocentrique, dont la provoc était la tasse de thé. Qui attirait beaucoup plus l'extrême-gauche bobo que les fils et filles d'ouvriers...

Publié il y a  5,479 Vues Actualisé il y a 12 mois

Nanar Lavilliers, tu ne m'as jamais paru sincère. Un faux rebelle égocentrique, dont la provoc était la tasse de thé. Qui attirait plus l'extrême-gauche bobo que les fils et filles d'ouvriers. En effet, ta célèbre chanson "La zone"... "Bourgeois adolescents aux mythes ouvriers,/ "Militants acharnés de ce rêve qui bouge/Qui seraient un beau jour de gauche bien rangés/ "Tricolore et tranquille "La zone, c'était rouge ! ("La zone") : où tu ironises sur les députés PS, tu peux te l'appliquer à ton virage breveté de renégat.

Bernard Lavilliers, tu affirmes que les Gilets jaunes votent Front National : alors qu'ils ne sont que 15% à voter Le Pen. 50% à voter à gauche. Premier mensonge.

"Nanar, comme il est loin, le temps où tu venais chanter a Saint-Denis au TGP en 1975. Tu étais comme un vagabond. Tu étais reçu uniquement dans les mairies communistes. Les seules à vouloir te recevoir.  L'argent t'a rendu fou"(sic) (commentaire de Djamel Hammoudi).

 "Depuis tes débuts, Nanar, tu ne m'as jamais paru sincère. Un faux rebelle très égocentrique, dont la provoc était la tasse de thé. Qui attirait beaucoup plus l'extrême-gauche bobo que les fils et filles d'ouvriers"(sic) (commentaire de Maritza Lee). 

En effet, ta célèbre chanson "La zone"...

"Bourgeois adolescents aux mythes ouvriers,

"Militants acharnés de ce rêve qui bouge

"Qui seraient un beau jour de gauche bien rangé

"Tricolore et tranquille

"La zone, c'était rouge !

("La zone") :

 

Chanson, où tu ironises sur les députés PS, tu peux te l'appliquer à ton virage breveté de renégat.

"Lavilliers....de Saint Étienne.. ..qui écrit "Fensch Vallée" en 76 est un simple bobo (cf album "les barbares"). Fin 70, tu passes en concert à Villerupt, pays de la sidérurgie. Chaussé de Santiags blanches, tu demandes qu'on te porte car le terrain d'accès à la scène, qui est un champ de boue. Depuis, je déteste ce bobo. Depuis, je ne t'ai vu jouer que les opportunistes, s'expatrier à coups de dollars. Faire de la gonfllette dans les salles de sport"(sic) (commentnaire de F.A. Orwell).

Mais ce n'est pas tout : Nanard, cela fait un certain temps que je t'observe : depuis que tu as dit dans l'émission "Thé ou café" de Catherine Ceylac : "Macron est un type intelligent" (sic). Pour qui roules-tu à présent ? L'extrême-gauche de ta jeunesse ou la Macronie prolophobe de ta réussite sociale ? Crachant sur les gilets jaunes. Occultant la politique de Macron, qui a fait basculer des millions de femmes et d'hommes dans la pauvreté de masse : 15 millions de français vivant en dessous du seuil de pauvreté, selon mes calculs.

Nanard, cela fait un certain temps que je t'ai dans le viseur : depuis que tu as viré l'immense Pascal Arroyo, ton guitariste, bassiste, compositeur de génie. Au profit d'un bouffeur de partoches New Yorkais : juste bon à faire de la musique sur deux accords branchouille, vendue par wagon de 32 tonnes. Ce jour là, j'ai découvert tes pratiques de petit chef de choc. Sans scrupules. Le chanteur Lavilliers est devenu une "start up" branchée. Je me demande ce qu'en penserait ton seul maître de toujours, qui a si bien chanté la misère : Léo Ferré ?!

Cette semaine, Paris-Match, le journal officiel où il faut montrer sa bobine, pour les "quelque chose" comme toi, te consacre six pages. A toi et ta compagne Sophie depuis 22 ans, dans un article intitulé : "Les routards des amoureux". L'article est réalisé à Buenos Aires, où tu prépares ton 22ème album : comptes sur moi pour ne surtout pas l'acheter.

Surtout avec ce sous titre un peu surprenant : "au Brésil, Lavilliers a été camionneur. Au Nicaragua, il a rencontré Ortega. On croit qu'il vote Mélenchon, il avoue préférer Macron" (sic). En plébiscitant le petit banquier Macron, tu jettes, par-dessus les moulins, l'utopie généreuse de ta jeunesse. Arborant ton crachat de renégat en sautoir. Comme tant d'autres "intellectuels" post-ard hélas, qui ont retourné leur veste. A ton image.

Te voilà devenu nouveau bourgeois friqué, sans scrupule. Reniant tes idées ouvriéristes passées. Ton enfance stéphanoise, ton père ouvrier, ta mère institutrice. Te rangeant d'un seul coup au service d'un libéralisme mortifère. Chouchoutant le CAC 40, pillant le pays en coupes réglées. Faisant basculer dans le néant social les classes populaires et les petites classes moyennes formant ton public le plus fidèle.

Libéralisme qui a soudain besoin d'un mec comme toi, pour se refaire un supplément d'âme. Lui qui n'a que la force brutale à opposer aux manifestants : oeil et main arrachés, lacrymos contenant du cyanure. Tir direct d'un CRS sur une vieille dame décédée à sa fenêtre : Zineb Redouane.

Le pur cynisme de King Kostard, disant aux salariés licenciés de GM S (de La Souterraine, Haute-Vienne) "je ne suis pas le père Noël !"(sic). Le même petit banquier qui a rempli les poches des patrons du CAC40, à force de niches sociales et fiscales : 160 milliards d'euros selon la Cour des Comptes. D'exonérations de charges sociales en échange de supposées embauches. Suppression de l'ISF, etc...Deux poids, deux mesures !

De te voir cracher sur ton passé officiellement gauchiste, au profit de la dictature macronienne, c'est un crève-coeur, pour tous ceux qui t'admiraient jusque là. Et j'en étais de la première heure. Heureusement, mes amis étaient plus lucides que toi.

Soudain, me prend une envie de dégobiller plein pot sur ton image de parfait gauchiste, entourant jusque là ta biographie immaculée. Et je ne suis pas la seule à vouloir me vider les tripes. Bien au contraire.

 Pour finir, comme dit Marie-Hélène Gautier : "N'avons-nous pas trop considéré de simples artistes pour des prophètes ou des sauveurs ?" (sic).

Oui, Marie-Hélène a totalement raison : Moustaki, Barbara, Lavilliers, c'étaient les seuls "héros" de ma jeunesse avec le romancier Michel Tournier. Bien avant des intellectuels comme Alain Badiou, Jacques Sapir, Jacques Généreux. Maintenant, je pense que c'est à nous seuls à chercher les réponses politiques et sociales du moment.

 

 

 


Votre réaction?

40
LOVED
4
LOL
0
FUNNY
1
PURE
0
AW
3
BAD!
0
OMG!
2
EEW
14
ANGRY
2 Commentaires

la seule alternative, pour un peuple de moutons, de pigeons, & d'anciens collabos : La Pensée Unique.

Répondre

Et oui....merci.

Répondre