Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

Le cauchemar n'est pas fini... Le pire est à venir.

Pour réduire les coûts, l'UE a demandé la semaine dernière aux citoyens de réduire leur consommation personnelle d'énergie. Les Européens ont été invités à faire leur part pour réduire la facture énergétique du Kremlin en conduisant moins, en éteignant la climatisation et en travaillant à domicile trois jours par semaine. Sams a admis que l'agitation sociale était probablement inévitable car il y avait très peu d'espace politique pour atténuer le choc du coût élevé de la vie.

Publié il y a  8,827 Vues Actualisé il y a 2 mois

Les agents du Système ont beau nous vouer aux gémonies, nous traiter de complotistes et d'autres noms d'oiseaux, rien ne peut cacher la réalité.  Alors, de deux choses l'une : soit nous (les lanceurs d'alertes, les journalistes & médias  indépendants, les esprits libres) sommes mieux et plus informés que les journalistes-domestiques du pouvoir, soit ils ont la carte mentale tellement formatée qu'ils sont incapables de faire ce à quoi ils se destinaient, c'est à dire : de  l'information. Pour ce qui me concerne, je serais un peu plus explicite : les domestiques ne sont pas payés pour réfléchir mais pour obéir. Fermons la parenthèse.

Ceux qui me lisent depuis longtemps, savent que je fais partie des esprits libres car l'argent n'a jamais été mon moteur, que je suis désormais trop vieux pour nourrir quelques ambitions que ce soient, que je vis modestement parce que je l'ai voulu... pour ne pas aliéner ma liberté, et que ce monde est tellement pourri, que le laisser en héritage à nos enfants sans rien faire pour tenter de le changer, serait un crime contre notre propre chair et notre propre sang. 

Notre monde occidental est devenu la propriété d'une mafia. La mafia bancaire du Nouvel Ordre Mondial d'abord, ses organisations mondialistes tels que l'ONU, l'OMS, puis ses hommes de paille qui dirigent les gouvernements, les grandes corporations, les multinationales et les grands trusts. La mafia maçonnique ensuite, qui constitue la 5ème colonne, l'armée secrète qui permet de noyauter les Etats et les institutions, puis les sociétés occultes qui partagent le pire et le meilleur, surtout le pire d'ailleurs, et la boucle est bouclée, la toile d'araignée tissée du haut de la pyramide permet un contrôle absolu. Les médias n'ayant pour mission que de produire une réalité fictive, dans laquelle on pousse les individus à vivre ou à survivre à grand peine, ou à se suicider.

Bien sûr, je résume, je schématise et je simplifie, mais les lignes principales sont celles-là. Inutile d'évoquer les partis politiques qui ne servent qu'à diviser les peuples pour mieux les affaiblir et on a là, la plus grande organisation criminelle que le monde puisse créer. J'entends d'ici les imbéciles hurlants :"Je te l'avais dit que ce faux journaliste est un complotiste, un malade mental..."

Pas grave, il y a des souffrances plus grandes. J'y survivrai. Du pipi de chat ces gens-là. Des gens à qui l'intelligence ne sert à rien. Des soumis, des esclaves. Plus à plaindre qu'à blâmer...

J'ose à peine évoquer le jeu des chaises musicales dans le monde politique occidental, où la peste succède au choléra quand elle ne se succède pas à elle-même. Nous avons vu avec quelle facilité Dominion a permis à un vieillard sénile (un vrai celui-là) de parvenir à la tête du pays le plus armé du monde. Nous voyons tous avec quelle délectation il verse du kérosène sur le feu ukronazi... tout en prétendant agir pour la paix.

La France et l'Italie sont dans la même lignée, les championnes du prétendu "monde libre" pour ses urnes opaques, sa corruption à grande échelle, ses docteurs Mengelé, ses jeux de palais, ses connivences et ses complicités qui permettent de maintenir au pouvoir le président le plus impopulaire de la Vème République, et à un bankster que personne n'a élu, de diriger la Présidence du Conseil. Cet homme qualifié de "vil affairiste" par un ancien président de la ripoublique italienne, est en train de mener la péninsule vers un suicide collectif en envoyant - au mépris de sa propre Constitution et sans même solliciter l'accord pourtant obligatoire de son parlement,- des soldats de son pays dans le bourbier ukrainien. Il y a chez ces gens-là, quelque chose de surnaturel, presque satanique...

Donc, pour revenir à l'essentiel, nous sommes désormais, dans la phase finale de la conspiration "démocratique" et sanitaire. Sauf que là, on touche à l'Esprit, à la dimension spirituelle des êtres humains, considérés à cause de la robotisation, comme désormais trop nombreux et inutiles. Ce que Sarkozy appelle "le choc démographique" qu'il faut absolument et rapidement résoudre. Choc démographique que Bill Gates pense réduire de 10 à 15% "si on fait un bon travail avec les vaccins" et que Yuval Noah Harari, conseiller de Klaus Schwab, pense pouvoir terminer en éliminant les "inutiles" en trop sur la planète.

Mais avant d'en arriver là, il s'agit de couper le lien entre les êtres humains et Dieu, en les privant de leur conscience et de leur âme. Et le Covid a servi à ça. Les tests au fond des trous de nez pour tenter d'abimer la glande pinéale, cette glande précieuse connue depuis le début de l'humanité pour être la partie qui relie les hommes à Dieu. Et puis par la même occasion, recueillir les données de l'ADN, histoire de faire d'une pierre deux coups.

Et pour finir, l'injection de nanoparticules, "la marque de la Bête" qu'on présente comme un vaccin mais qui n'est rien d'autre qu'une collection de nano-micro-processeurs, équipés de wifi et qui permettent non seulement d'éliminer ou de rendre malades à distance les naïfs qui l'ont accepté, mais aussi d'avoir une incidence et un contrôle sur l'esprit, les sentiments, les humeurs, les états d'âme, les émotions. En clair l'arme absolue qui peut transformer n'importe quel individu pacifique en criminel, chaque fois que ce sera nécessaire...

Continuez à hurler au "complotisme" si vous voulez, le propre des "complotistes" est d'avoir raison trop tôt. Ces trois dernières années l'ont prouvé et l'avocat Reiner Fuellmich l'a démontré. Et puis pour parfaire le tableau et ne pas vous ennuyer avec mes "délires de complotiste", je vous avertis que bientôt le pain vaudra plus cher que l'or, parce que ça fait partie du plan de pénurie alimentaire déjà annoncée dans la feuille de route fournie aux gouvernements de l'OTAN juste avant le début de la fausse pandémie. En plus, aujourd'hui le coupable est tout trouvé : la Russie et le "vilain" Poutine...

Il est à noter que Youtube rend difficile l'accession à la vidéo dans laquelle le député de l'Ontario Randy Hillier interrogeait son gouvernement, sur cette fameuse "feuille de route" liberticide et criminelle, mise en application à l'identique dans l'ensemble des pays occidentaux. Pour ceux qui n'auraient pas encore compris à quoi servent Facebook, Google, Youtube & Twitter dans cette monstrueuse conspiration, les choses sont désormais plus claires. Les gardiens du temple, les champions de la censure et de la manipulation de l'opinion publique, avec ses "fact-checkers", aussi corrompus que ceux qui les payent.

J'en ai assez dit pour aujourd'hui... Je vous laisse découvrir à quelle sauce vont être mangés les "européens" par la Cabale de Wall Street et de la City... 

Quelqu'un va-t-il dire à l'Europe que l'ère de la vie bon marché est terminée ?

Dans les supermarchés d'Europe, les prix des denrées alimentaires augmentent presque chaque semaine. Le conflit en Ukraine exacerbe des factures énergétiques déjà très élevées. L'inflation anéantit instantanément les revenus de ceux qui ont la chance d'obtenir une augmentation de salaire

Alors que la colère du public s'accroît face à la crise du coût de la vie et que les gouvernements tentent de faire amende honorable, les hauts fonctionnaires européens tiennent un discours différent. Selon eux, le continent doit reconnaître que les deux produits de première nécessité - la nourriture et le carburant - sont trop bon marché depuis une génération

Les chiffres de l'inflation ce printemps dans la zone euro sont sombres, avec une inflation annuelle de plus de 7 % et une hausse de 44 % des coûts de l'énergie qui a également fait grimper les prix des denrées alimentaires. Le double coup porté par le conflit en Ukraine et le rejet des importations de combustibles russes, ainsi que le passage de l'Europe à une énergie sans carbone, ont amplifié la folle augmentation des prix

Dans l'UE, le prix du blé tendre a augmenté de 64,6 % depuis mars dernier et celui du colza de 77,8 %. Il y a maintenant une pénurie d'huile de tournesol, dont 73 % des exportations mondiales proviennent de Russie et d'Ukraine

La Commission européenne considère la hausse des prix comme une prise de conscience de la réalité, inévitable et attendue depuis longtemps. Les autorités de l'UE ont ouvertement averti que le faible coût de la vie antérieur se faisait au détriment de l'environnement et dépendait des importations de combustibles fossiles russes

Diederik Sams, vice-président adjoint de la Commission chargé de la politique énergétique de l'UE, a admis que “personne n'osait dire tout haut” aux électeurs que les niveaux de vie passés étaient insoutenables et que les prix élevés seront désormais permanents

Oui, l'énergie sera beaucoup plus chère à partir de maintenant. L'énergie a été trop bon marché au cours des 40 dernières années”, a-t-il déclaré lors d'une récente réunion d'hommes politiques bruxellois au groupe de réflexion Bruegel. “Nous en avons profité et créé d'énormes richesses au détriment de la planète Terre et des déséquilibres géopolitiques avec la dépendance à la Russie. Pour y remédier, nous devons payer plus cher l'énergie et la nourriture

La position de la Commission selon laquelle les Européens ont vécu “trop bon marché” est considérée dans de nombreuses capitales nationales comme de la dynamite politique qui risque de provoquer un retour de flamme du même niveau que l'opposition à l'austérité à l'échelle européenne il y a dix ans, une politique qui est largement considérée comme stimulant la montée du populisme de droite

Les données belges ont montré aujourd'hui que l'effet de la réduction de la TVA pour aider les gens à payer leurs factures d'énergie a été effacé par la hausse des prix un mois après son introduction. L'allégement fiscal a permis de réduire le coût du ménage moyen de 237 euros par an, mais après une nouvelle flambée des prix en avril, les factures devraient être supérieures de 450 euros cette année

Pour réduire les coûts, l'UE a demandé la semaine dernière aux citoyens de réduire leur consommation personnelle d'énergie. Les Européens ont été invités à faire leur part pour réduire la facture énergétique du Kremlin en conduisant moins, en éteignant la climatisation et en travaillant à domicile trois jours par semaine. Sams a admis que l'agitation sociale était probablement inévitable car il y avait très peu d'espace politique pour atténuer le choc du coût élevé de la vie.

Source :  The Times 

On devrait toujours écouter les "prophètes"... Déclaration du 6 mai 2014...


Votre réaction?

10
LOVED
1
LOL
0
FUNNY
0
PURE
1
AW
0
BAD!
0
OMG!
2
EEW
6
ANGRY
0 Commentaires