FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Le Pouvoir redoute une explosion sociale !

La crise politique, disait Lénine, "c'est quand ceux d'en haut n'en peuvent plus, et que ceux d'en bas n'en veulent plus"(sic). La cocotte minute sociale bouillonne fort. Infirmières tournant le dos à Macron. Carnaval sauvage de 6500 personnes à Marseille. Tandis que les italiens se révoltent, mais chut, silence radio de la part des médias français. Le Pouvoir est en roue libre. Le chaos est en train d'arriver. "L'establishment" ne contrôlera bientôt plus rien.

Publié il y a  7,866 Vues Actualisé il y a 4 mois

La crise politique, disait Lénine, "c'est quand ceux d'en haut n'en peuvent plus, et que ceux d'en bas n'en veulent plus"(sic). La cocotte minute sociale bouillonne fort. Infirmières tournant le dos à Macron. Carnaval sauvage de 6500 personnes à Marseille. Tandis que les italiens se révoltent, mais chut, silence radio de la part des médias français. Le Pouvoir est en roue libre. Le chaos est en train d'arriver. "L'establishment" ne contrôlera bientôt plus rien.

1°)- La cocotte minute bouilllonne ras la marmite :

La cocotte minute bouillonnne ras la marmite. Ce sont d'abord les infirmières, tournant le dos à Macron venu en visite à l'hôpital de Poissy. Comme écrit le tweet "@LesinfirmièresEncolere @Lesinfirmières1 : "Merci aux collègues en #blousesblanches, qui ont accueilli Macron en lui tournant le dos, pendant qu'il leur racontait le #blabla habituel à l'#hôpital de #Poissy. On vous kiffe grave les filles !"(sic).

Hier, 20 janvier 2021, les soldats américains tournaient le dos à Biden, le jour de son investiture. Le 17 mars 2021, les infirmières tournent le dos à Macron, qui, depuis le début de la pandémie de Covid, n'a pas augmenté d'un seul lit, le nombre de lits en réa. Résultat : 4 500 lits en France contre 9 000 en Allemagne !

Ensuite, c'est le carnaval improvisé à Marseille. Dans sa lettre "Revue des stratèges" du 22 mars 2021, Eric Verhaegue pointe la trouille du petit poudré face à une possible explosion sociale : 

"Le Président Macron (nous l'avons évoqué plusieurs fois ces dernières semaines) craint une insurrection dans son vieux pays épuisé par la crise sanitaire et par l'incompétence de sa bureaucratie. De fait, la lassitude est générale face à des privations mal comprises. Cela se sent dans les rues, notamment à Marseille.(carnaval sauvage réunissant 6500 personnes)(...)

L’insurrection est-elle proche contre une bureaucratie absurde et des restrictions grandissantes aux libertés, qui exaspèrent le pays et rendent la vie quotidienne singulièrement fastidieuse ? Nous évoquons régulièrement cette crainte qui agite un Président marqué par la crise des Gilets Jaunes, et qui le conduit à éviter le confinement. 

De fait, la lassitude est générale, et les signaux de désobéissance civile se multiplient. 

Macron ne cache pas ses craintes, et la crainte de voir le pays à nouveau s’embraser est bien réel" (sic).

Les Français en ont ras-le-bol de la privation de liberté"(sic)...

Face aux risques d'une révolte sociale, Macron renforce les moyens de la Police (LBD, etc.) : 350 millions d'euros débloqués.

C'est aussi la marche des oubliés organisée par le syndicat des gilets jaunes, qui tweete : "#MarcheDesOubliés n'oublie pas pourquoi elle marche ! Bon on a pas trouvé le panneau de Poujols mais on y est bien arrivé Merci aux habitants pour leur accueil chaleureux, qui prouve bien que le #gouvernement n'a pas réussi à nous caricaturer #GiletsJaunes #SyndicatGJ"(sic).

En clair, la dictature macronienne agonise. Car, à la différence de Eric Verhaegue, journaliste du Courrier des  stratèges et donc de cet article, nous ne pensons pas que tout le mal vient de "l'incompétence des bureaucraties"(sic), mais de Macron lui-même, qui, jusqu'à une époque récente, concentrait tous les pouvoirs;.Décidait de tout. Appelait ses ministres à 2 heures du matin, etc.

Un mouvement de désobéissance civile silencieuse  et tenace est en train de naitre, se développer dans notre pays. Outre l'action des infirmières et des carnavaleux à Marseille, on le voit au non respect du couvre feu : une vie sociale clandestine s'organise chaque soir à Paris. L'équipe de BFM trouvée en train de banqueter dans un restaurant du XVème arrondissement "Les trois Présidents" n'étant qu'une goutte d'eau dans le mouvement général de désobéissance civile observé à ce jour.

On le voit aussi aux attroupements de jeunes buvant tranquilement une bière dans la rue. Sans masque. Sans crainte de l'amende de 135 euros frappant les récalcitrants. L'an passé, on n'a pas oublié, comment une pauvre femme fut verbalisée, au seul motif d'êre allée au cimetière. Ni nos deux barres d'angoisse que nous avions tous dans la figure, lorsque nous faisions la queue devant le supermarché. Deux poids, deux mesures. "The times, there are changing" aurait chanté Bob Dylan. Aujourd'hui, la peur a changé de camp. Ce sont les macronistes, journaleux aux ordres, qui ont la pétoche face au spectacle d'un Peuple sortant de son angoisee d'hier, de nouveau à l'initative.

Nous vivons un moment rare, où le Peuple en mouvement, se bat pour recouvrer ses droits élémentaires d'aller et de venir dans la ville. Sort de la prison qu'est devenu l'appartement, de son apathie et de sa peur..

Et Didier Raoult de dire en ce sens sur Sud Radio: " Oui il y a eu des choses sur lesquelles j'ai eu tort mais est-ce que ceux qui persistent à dire que la solution reste le vaccin et le confinement n'ont pas tort ? Non seulement ils ont tort mais en plus ils persistent dans leurs erreurs, on ne s'en sortira pas comme ça, on est parti pour se confiner un siècle à cette allure et vous verrez quand la population en aura marre ce qu'il va se passer, on est pas loin de couver une guerre civile !"(sic).

Car le Peupe français n'est pas un cas isolé. Comme analyse le journaliste Eric Montana, qui vit en Italie, "les italiens se révoltent contre le nouveau pouvoir de Mario Draghi, ex Goldmann Sachs. Désobéissent catégoriquement au nouveau confinement. Les journaleux français cachent cette information essentielle"(sic). Une poudrière sociale est en train de naitre en Europe, amenée forcément à faire tâche d'huile sur l'hexagone....!

 

2°)-Ceux d'en haut n'en peuvent plus :

Inversement, le Pouvoir est en short, ayant tiré ses dernières cartouches. Le chaos est en train d'arriver. "L'establishement" ne contrôlera bientôt plus rien.

Et Eric Montana de citer sur VK : "Christophe Barbier, proche de Macron puisqu'il intervient comme "conseiller médias" pour ce gouvernement de gangsters.

Il déclare : "L'angoisse a été organisée par l'administration et le pouvoir politique pour que les gens se tiennent à carreaux. Et cela a marché !"(sic).

Si Barbier "balance", cela montre implicitement que Macron est hors jeu dans le champ politique.

Il y a déjà quelques temps où Macron ne décide plus de rien. Depuis que l'armée s'est imposée dans les conseils de défense (fin décembre 2020). Aujourd'hui, Macron est minoritaire. Le pays n'en veut plus, y compris les classes moyennes ses derniers soutiens. Comme dit très bien le Courrier des stratèges, il s'est "hollandisé". Xavier Bertrand est le nouveau "chouchou" de la Bourgeoisie au pouvoir. Parions qu'elle va trouver un moyen de le faire sortir du jeu politique, sous une forme ou sous une autre..

3°)-Front rouge 2021

Souvenons-nous du poème de Louis ARAGON : Front rouge (1931), mais qui parait avoir été écrit pour les Gilets Jaunes et pour le Peuple français 2021, qui se réveille.

Nous aussi en 2021, on souhaite qu'un flot noir de monde jaillisse, Comme un poing qui se lève. Peuple français, que ton geste aboutisse, Que le vieux monde à genoux ne soit plus un rêve. Je me souviens du Peuple en mil neuf cent soixante huit, Descendu dans la rue, ses cris :"Pouvoir aux travailleurs" Dans les salons parisiens, sur les visages, la peur, Les nuits blanches des bourgeois, putains de première classe Peuple, que la colère surpasse....

Contre les crimes de la Macronie, qui a vendu la France à l'encan, passée du 6ème au 10 ème rang mondial.

Contre le million de chômeurs et de pauvres supplémentaires, généré par le confinement et Macron le psychopathe.

Contre le confinement moyenâgeux, visant à nous briser psychologiquement: 15 millions de dépressions en 2020.

Contre les vaccins imposés par Véran : modifiant génétiquement chaque personne. La preuve qu'ils sont nocifs ? La Croix-Rouge japonaise interdit aux personnes vaccinées de donner leur sang. Vendredi dernier, Castex n'a pas reçu une injection d'Astrazeneca, forcément par piqûre intra musculaire. Mais simplement du sérum physiologique par piqûre intra veineuse orange.. 

Contre le silence complice des médias et des partis politiques, véritables machines à désorienter les consciences.

Forces de déraison et de mensonge, tournant à plein régime, au profit de l'immobilisme social, et d'une Classe dirigeante gérant le Pays en coupes réglées, sans que personne ne moufte.

Contre les intellectuels-larbins ralliés au régime du moment, se vendant pour un plat de lentilles. Qui ont renoncé à défendre le peuple français martyrisé par Macron.

Résultat : on a de la gelée de poulet entre les deux oreilles à la place de notre jugeote. On ne sait même plus combien font 1 + 1.

Pire encore, certains réseaux sociaux, sensés faire de la contre information critique, s'alignent craintivement sur ce mensonge triomphant, que l'on se reçoit toutes les dix secondes.

 

4°)-Front rouge de Louis ARAGON (1931) :

Quand les hommes descendaient des faubourgs…

et que Place de la République

quand régnait la terreur dans les salons dorés

On avait interdit aux enfants d'aller à l'école

dans cette banlieue occidentale où ne parvenait qu'affaiblie

l'écho lointain de la colère

 

Je me souviens de la manifestation Ferrer (2)

quand sur l'ambassade espagnole s'écrasa

la fleur d'encre de l'infamie

Paris il n'y a pas si longtemps

que tu as vu le cortège fait à Jaures

et le torrent Sacco et Vanzetti (3)

 

Paris, tes carrefours frémissent encore de toutes tes narines

Tes pavés sont toujours prêts à jaillir en l'air

Tes arbres à barrer la route aux soldats

Retourne-toi grand corps appelle

 

Belleville

Ohé Belleville et toi Saint-Denis

où les rois sont prisonniers des rouges

Ivry Javel et Malakoff

 

Appelle-les tous avec leurs outils

les enfants galopeurs apportant les nouvelles

Les femmes au chignon alourdi les hommes

qui sortent du travail comme d'un rêve

le pied encore chancelant mais les yeux clairs

Il y a toujours des armuriers dans la ville

des autos aux portes des bourgeois

 

Pliez les réverbères comme des fétus de paille

Faites valser les kiosques les bancs les fontaines Walace

Descendez les flics

 

Plus loin plus loin vers l'ouest où ils dorment

Les enfants riches et les putains de première classe

Dépasse La Madeleine Prolétariat

Que ta fureur balaie l'Elysée

Tu as bien droit au Bois de Boulogne en semaine

Un jour tu feras sauter l'Arc de Triomphe

Prolétariat connais ta force

Connais ta force et déchaine-toi.

 

1)-Aragon avait 10 ans et vivait à Neuilly.

2)-Du nom d'un anarchiste espagnol accusé à tort d'avoir voulu soulever des troupes contre une expédition militaire au Maroc, et fusillé en 1909.

3°)-Du nom de deux anarchistes italiens condamnés à mort malgré une forte mobiliisation

 


Votre réaction?

15
LOVED
1
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
0
BAD!
1
OMG!
0
EEW
0
ANGRY
0 Commentaires