FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

LREM/Renaissance : une association de malfaiteurs ?

À l’heure où certaines candidatures sont scrutées par les médias dominants dans le cadre des législatives, d’autres candidats, ceux de la majorité, échappent miraculeusement aux polémiques médiatiques. 

Publié il y a  736 Vues Actualisé il y a 8 jours
Image

À l’heure où certaines candidatures sont scrutées par les médias dominants dans le cadre des législatives, d’autres candidats, ceux de la majorité, échappent miraculeusement aux polémiques médiatiques. 

Pourtant, de nombreux députés LREM, qui sont investis de nouveau en 2022, sont mis en cause dans des affaires graves.

1 – Anne France Brunet, députée de Loire-Atlantique. Responsables de 5 burn out, elle est visée par une plainte pour "violence" et "harcèlement" par d’anciens collaborateurs. Cette élue a aussi fait preuve d’un fort absentéisme à l’Assemblée Nationale. Elle se représente.

2 – Buon Tan, député de Paris : accusé d’ingérence au profit de la dictature Chinoise, il a fait l’objet d’une enquête pour détournement de fonds. Il vient lui aussi d’obtenir l’investiture Renaissance.

3 – Thierry Solère, très proche de Macron, est mis en examen pour pas moins de 13 chefs d’accusation, notamment détournement de fonds publics, trafic d’influence passif et emploi fictif.

4 – Eric Woerth, ancien ministre de Sarkozy venu de LR, est mis en examen car il est soupçonné d’avoir aidé au niveau fiscal Bernard Tapie.

5 – Patricia Mirallès, élue dans l’Hérault : a fait passer le déménagement de son fils, la réparation du disque dur de sa fille ou un séjour à l’hôtel avec son conjoint en note de frais, payées par l’argent public.

6 – M’jid El Guerrab, député des français de l’étranger, poursuivi pour violence avec arme pour avoir frappé à coup de casque un élu socialiste.

7 -- Jérôme Peyrat, député de Dordogne, proche de Macron condamné pour avoir frappé sa compagne. Il est réinvesti par LREM.

8 – Laetitia Avia, députée de Paris : elle est visée par une enquête pour harcèlement moral, a fait preuve de maltraitance envers ses associés. Elle est aussi accusée d’avoir "mordu" un chauffeur de taxi.

9 – Sira Sylla, députée de Seine Maritime, reconnue responsable de harcèlement moral, heures supplémentaires non payées et d’un licenciement sans cause réelle.

10 – Pierre Cabaré, député de Haute-Garonne, visé par une plainte pour agression sexuelle.

11 – Benoît Simian, député de Gironde, venu du PS, poursuivi pour des faits de harcèlements envers son ex-femme.

Ne dites plus “majorité parlementaire”, dites “association de malfaiteurs”.


Source : https://nantes-revoltee


Votre réaction?

9
LOVED
1
LOL
0
FUNNY
0
PURE
1
AW
0
BAD!
2
OMG!
1
EEW
1
ANGRY
0 Commentaires