FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

"Macron démission. Macron démission". Le 19 avril, c'est par ces mots meurtriers, que des habitants de Montpellier ont accueilli Macron, en déplacement à la CAF de la Paillade. Le 21 avril, des militaires hauts gradés publient une tribune dans "Valeurs Actuelles", où ils menacent d'effectuer un coup d'état. Menace de putch s'adressant au Peuple lui-même, viscéralement anti macroniste. Une façon de lui dire que, dans la lutte anti Macron, l'armée est de son côté....!

Publié il y a  2,566 Vues Actualisé il y a 3 mois

"Macron démission. Macron démission". Le 19 avril, c'est par ces mots meurtriers, que des habitants de Montpellier ont accueilli Macron en déplacement dans la ville. De son côté, l'armée menace d'effectuer un coup d'état...!

1°)- Macron hué à Montpellier :

Comme disait Lénine : "la crise, c'est quand ceux d'en haut n'en peuvent plus, que ceux d'en bas n'en veulent plus"(sic).

- La Macronie agonise :

Le Pouvoir, c'est Waterloo morne plaine. Les zéros Macroniens nous contrôlent de plus en plus mal. Castex, Macron, Véran et Attal.débitent leurs éléments de langage : on y croit de moins en moins. L'Elysée Potemkine est en lambeaux. Avec de larges trous par où l'air passe. La Macronie est en short, tirant ses dernières cartouches. Le chaos est en train d'arriver. Le Pouvoir agonise.

ils sont morts politiquement parlant. La messe est dite, même si aucun facebookien n'a le courage de le dire, censure oblige.

Macron vient de perdre la féroce bataille dans l'opinion des vaccins. La victoire récente des militants anti vaccins covid autour de Nicolae et Gérard Délépine, Christian Perrone a renversé l'opinion. A ce jour, 72% des français refusent de prendre le vaccin Astrazeneca. Les centres de vaccinations sont vides. Waterloo morne plaine, incroyable déroute idéologique de l'Elysée., Débâcle XXL, de peuplier en peuplier, aurait chanté Jacques Brel, de ce qui reste encore de macronie sur le pont : en train de batailler. Ou du moins, faire semblant de défendre une position idéologique..

N'en déplaisent aux sondages truqués qui le donnent au second tour contre Marine Le Pen, LREM "fait" juste 2,22% aux dernières élections municipales. Le néant politique ou tout comme.

Les casseroles de Macron, on les connait : 1°)-il est arrivé par fraudes à l'Elysée avec les serveurs DOMINION et SCYTL. 2°)-Macron est un bébé spirituel d'Hillary Clinton (et de la CIA) et de Rothschild. 3°)-Il traine une sale affaire à Berlin, lorsqu'il était jeune. 4°)-La drogue. 5°)-Son nom est cité dans l'affaire Epstein.

Dans une vraie démocratie, il aurait dégagé depuis longtemps..

 - Où en est le Peuple français ?

En réalité, la vraie question est de savoir "où" en est le Peuple français. 66 millions de femmes et d'hommes coincés entre confinement prolongé, afin de briser les têtes rebelles. Résultat : 15 millions de dépressions nerveuses en 2020. Et véritable colère contre l'enfer psychologique, que nous fait vivre Macron depuis un an.

Si les Peuples italien et allemands descendent dans la rue contre les mesures COVID, le Peuple français a l'air d'être calme.

Ce "calme" résulte-t-il de la censure des médias, y compris de celle des réseaux sociaux, ou d'un calme véritable ?

1-1°)-En France, les signes tangibles de révolte sont soigneusement occultés dans la boite noire de l'impensé !

Certes, on trouve des articles parlant du "réveil social" des français, comme l'article de Eric Verhaegue dans "Courrier des stratèges" du 22 mars 2021. Mais les seules "preuves" tangibles de ce "réveil" sont le carnaval de Marseille de 5000 personnes. Et une sortie de Schiappa annonçant que la révolte est pour bientôt : arguments plutôt maigres, on le voit.

Certes, Macron a la trouille et ne le cache pas. Face à une possible explosion sociale : "Le Président Macron craint une insurrection dans son vieux pays épuisé par la crise sanitaire et par l'incompétence de sa bureaucratie"(sic) (cf article du Courrier des stratèges, op cit,).

Certes, face aux risques d'une révolte sociale, Macron renforce les moyens de la Police (LBD, etc.) : 350 millions d'euros débloqués, ce qui montre sa nervosité évidente.

Mais en face, c'est la boite noire : aucun élément concret de cette fameuse explosion sociale.

1-2°)-Macron démission !

Heureusement, arrive le lundi 19 avril. Macron se rend à Montpellier, où il est accueilli par des centaines de personnes criant : "MACRON DEMISSION !"(sic). Slogan montrant une grande maturité politique : nous vivons une émeute historique.

En effet, comme analyse très bien Alain Badiou dans son ouvrage : "Le réveil de 'l'Histoire", édition Lignes, 2012, faisant le bilan des révolutions arabes : "le seul fait de passer du vacarme nihiliste de l'assaut émeutier à l'invention D'UN MOT DORDRE UNIQUE, qui enveloppe toutes les voix disparates : MOUBARAK DEGAGE. Ainsi est créé la possibilité d'une victoire, puisque l'enjeu immédiat de l'émeute est fixé : le départ d'un homme, dont on brandit le nom, il y a peu tabou, aujourd'hui publiquement voué à une ignominieuse rature"(sic).

Crier "Macron démission" ne va pas de soi. Hier encore, un adolescent a été gravement condamnée à une amende de 3 000 euros, au seul motif d'avoir rédigé un tag : "Macron démission". Ce qui montre combien cette phrase est redoutée et interdite par la dictature dans laquelle nous vivons !

Et là, sans peur de briser un tabou, ni de l'amende énorme, des habitants de Montpellier demandent le départ de Macron, celui qui nous a tellement fait souffrir depuis 2017 : casse de notre code du travail, vieux de 150 ans ; répression féroce des gilets jaunes ; non désinvolte opposé à 8 semaines de mobilisations contre la réforme des retraites ; confinement dur de mars-Mai 2020 ; vaccination avec des vaccins tueurs, etc...Face à Macron, la colère des français est indicible, indescriptible : LE SLOGAN "MACRON DEMISSION", C' EST ENORME !

Une émeute historique est née, dont le seul terme est d'obtenir le départ de Macron.

1-3°)- Le retour des Gilets Jaunes :

Le 1er mai prochain, les Gilets Jaunes organisent une grande mobilisation nationale contre le petit poudré. Nonobstant l'absence totale de sondages de popularité, 60 à 80% des français continuent de faire confiance aux gilets jaunes.

L'initiative du 1er mai est très bien accueillie sur le net, on s'en réjouit. Cette mobilisation signe le retour d'un mouvement populaire, qui s'est battu avec beaucoup d'acharnement et de courage contre l'imposture Macron (arrivé par triches à l'Elysée) et sa féroce milice surarmée.

Mieux que les Mélenchon, Faure, Roussel, Jadot, corrompus et Macron compatibles, les Gilets jaunes défendent véritablement les intérêts du Peuple français, que la Bourgeoisie mondialisée veut réduire en esclavage, par la grande réinitialisation.

Dans leur combat, les Gilets jaunes ont perdu un oeil, violentés, amochés, martyrisés, voire emprisonnés, pour avoir seulement oser demander des fins de mois meilleures. Les Gilets Jaunes ont reçu de véritables blessures de guerre, de l'avis même des chirurgiens les ayant soignés. Blessures dignes de celles essuyées par les peuples colonisés par le triste colonisateur d'avant 1914.

Mais pour comprendtre el mouvement des Gilets Jaunes, il faut se dire que le temps est aboli. Victoires, défaites passées n'ont aucune importance. Tant qu'il y a de la vie, TOUT EST POSSIBLE.

La Macronie meurt.. N'ayant plus aucune base sociale, y compris les classes moyennes des grandes villes ayant voté pour elle aux présidentielles et législatives d'avril et juin 2017.

L'exaspération sociale est à son comble, comme le montre lundi la colère des manifestants de Montpellier.

Nul doute qu'à l'occasion, de la journée du 1er mai, on va entendre le slogan "MACRON DEMISSION" repris en coeur. Car, comme disait Victor Hugo : "personne ne peut arrêter la force d'une idée, lorsque son heure est venue !"

1-4°)- L'armée menace d'effectuer un putch : une façon de dire au Peuple anti -macronien qu'elle est de leur côté !

Des militaires haut gradés ont publié une tribune dans "Valeurs Actuelles " du 21 avril, écrivant notamment :: "Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national."(sic).

La première réaction de la Macronie a été de traiter ces signataires dee "factieux". Le vrai séditieux, minoritaire , c'est Macron arrivé par effraction à l'Elysée, grâce aux serveurs truqués DOMINION et SCYTL. Et qui ne fait que 2,2% de suffrages aux dernières élections municipales !

La tribune des généraux retraités est tout, sauf un coup de tonnerre dans un ciel serein. N'en déplaise à Florence Parly, ce propos est "représentatif" de l'état d'esprit des généraux en active. Car, souvenons-nous : depuis décembre 2020, l'armée joue un rôle actif dans les conseils de défense hebdomadaires. C'est ce que nous expliquions dans un article du 17 février :intitulé : "L'armée prendrait-elle les grandes décisions ?" Macron n'a plus le pouvoir absolu qu'il possédait en 2017.

Mon hypothèse est que les généraux retraités parlent au nom des généraux en service, obligés de se taire, devoir de réserve oblige ! La menace du putch s'adresse au peuple lui-même, viscéralement anti macroniste : une façon de dire aux catégories populaires que, dans la lutte anti Macron, l'armée est de leur côté....!

Ivanka Trump elle-même relaie la tribune des militaires sur son compte officiel Tweeter (voir tweet en annexe), signe que Donald Trump est du côté des généraux signataires. Dans son tweet, elle estime notamment que la France est en situation de guerre civile.

On se réjouit de la couverture de presse et de la réaction dont elle bénéficie : déjà 120 000 vues de l'appel et 10 093 signatures récoltées. 58% des français soutiennent l'appel des militaires dans "Valeurs actuelles" , selon un sondage Harris interactive, relayé par Cnews du 29 avril 2021.

 

2°)-NON, les généraux signataires de la tribune ne sont pas des "séditieux" !

Article rédigé par Gérard Luçon, ex-Directeur de la PJJ, Brigitte Bouzonnie et le Général Dominique Delawarde

Macron : "je suis arrivé par effraction à l"Elysée". Et il se permet de traiter "de séditieux" les généraux signataires de la tribune dans "Valeurs actuelles". Ivanka Trump soutient les militaires en colère !

1°)- Gérard Luçon : En France l'épreuve de force serait-elle en train d'apparaitre au grand jour ? La presse, la droite et la gogoche se sont précipitées pour défendre macron au prétexte de légitimité alors qu'il ne l'est plus, et se "dressent" contre l'armée. Nous sommes peut-être dans une configuration semblable/parallèle à celle des USA en octobre-novembre. Et la prise de position du chef d'Etat Major "contre les signataires" ressemble à de la précipitation mais avec risque (ou volonté) d'effet inverse à celui souhaité par la ministre Parly dont on connait le "degré d'intégrité".

 2)- Brigitte Pascall : Oui, la tribune des militaires dans le journal "Valeurs actuelles" fait un blinz inespéré. Ce n'est pas la première fois que des militaires retraités prennent la parole. Après la démission du Général de Villiers, des hauts gradés avaient également rédigé une tribune critiquant Macron. Mais elle n'avait pas eu le degré de médiatisation de la tribune du 21 avril.

Par ailleurs, le procès en illégitimité fait aux généraux signataires de cette tribune est risible. Reprocher à des militaires le caractère illégal de leur démarche (une simple prise de position publiée dans la presse grand public, que les gens peuvent parfaitement ignorer), c'est occulter, s'assoir sur le putch à la hussarde effectué grossièrement par Macron en 2017 : avec des serveurs DOMINION et SCYTL truqués. Il ne doit son score de 24%, qu'après avoir siphonné toutes les autres listes, y compris les petites listes comme l'UPR et le NPA. Macron ne disait-il pas crânement devant un parterre de journalistes soumis : "JE SUIS ARRIVE PAR EFFRACTION A L'ELYSEE ?"(sic) C'EST L'HOPITAL QUI SE MOQUE DE LA CHARITE !

Parly est aussi, sinon plus illégitime que le général Jean-Pierre Bernadac ! Cette tribune doit être l'(occasion de rappeler que nous sommes gouvernés par un GOUVERNEMENT ILLEGITIME. Qui fait à peine 2,22% des suffrages dans l'opinion : chiffres des résultats des dernières élections municipales !

18 militaires devraient comparaitre devant un Conseil de discipline pour avoir signé cette tribune, ce qui est inacceptable.

A notre tour, demandons que Macron comparaisse devant un tribunal populaire de Gilets Jaunes, pour son arrivée par fraudes massives à l'Elysée. Le soir du 23 avril 2017, il était crédité de 6 à 9% des suffrages avant la panne électrique qui a tout arrangé.

Et son triste bilan depuis 2017 : casse de notre code du travail ; répression féroce des Gilets Jaunes pacifiques ; "NON" opposé aux 8 semaines de mobilisation contre la réforme des retraites. Confinement dur de la population française ayant conduit à 15 millions de dépressions nerveuses. Vaccination avec des vaccins tueurs ; plus de 500 décès en France à cause de l'Astrazeneca; Pfizer et Moderna !

Dernière nouvelle : Ivanka Trump, fille de Donald Trump relaie la tribune des militaires sur son compte officiel Telegram, signe que Donald Trump est de notre côté. Dans son tweet, elle estime notamment que la France est en situation de guerre civile, YES. !

3°)- Général Delawarde : L’Appel des anciens militaires fait scandale dans les médias – explications du général Dominique Delawarde Réseau international du 28 avril 2021/ Une tribune signée par 25 généraux, et plus de 3 000 militaires de tous grades (nombre en évolution) fait aujourd’hui beaucoup de mousse dans les milieux politiques et médiatiques. Avant de gober tout cru les déclarations épidermiques et mensongères de certains représentants d’un exécutif aux abois et de certains médias, il est bon que chacun puisse lire ce texte pour s’apercevoir qu’il n’est en rien séditieux (lien en fin de mon email).

Cette lettre dresse un simple constat de la situation en France et c’est aussi un appel adressé au gouvernement pour qu’il prenne les problèmes à bras le corps et s’efforce de les résoudre pacifiquement aujourd’hui pour éviter leur aggravation et une possible, sinon probable, guerre civile demain. Là encore, il s’agit d’un simple constat et d’une alerte adressée à ceux qui nous gouvernent. Cette lettre n’a rien de politique et des lettres de recadrage ont d’ailleurs été adressées aux partis qui cherchaient à racoler les signataires. Certains politiques, relais de notre gouvernance, ont cru bon d’interpréter le texte et d’y voir un appel à la sédition. Ils ont cru bon de mentir en déclarant que cette lettre avait été publiée le 20 avril pour faire coïncider la date avec le putsch d’Alger du 20 avril 1961.

Cette lettre a été rédigée fin mars et publiée pour la première fois le 14 avril sur le site place-armes.fr. Elle a été « reprise » le 20 avril par Valeurs actuelles. Soit les représentants du gouvernement sont mal informés, soit ils pratiquent le mensonge pour élaborer un narratif à faire gober aux Français les plus crédules. Le manque de sérieux des médias mainstream qui ne vérifient pas leurs sources et donnent la parole aux représentants de l’exécutif sans vérifier leurs dires éclate, une fois de plus, en pleine lumière.

Voici le texte de l’appel que chacun d’entre vous peut d’ailleurs signer, commenter, partager, « liker », qu’il ait fait, ou non, son service militaire. Chacun d’entre nous, homme, femme, jeune ou senior, est un membre de la nation en armes puisqu’il paraît que « nous sommes en guerre »… (dixit le président, chef des Armées).

Nous avons tous le droit, et surtout le devoir, d’alerter nos compatriotes et nos gouvernants sur le délitement de notre pays. place-armes.fr/lettre-ouverte-a-nos-gouvernants L’hystérie des réactions gouvernementales est d’ailleurs contre-productive puisqu’elle a attiré l’attention d’un maximum de citoyens sur l’opinion d’anciens militaires de tous grades, qu’ils soient professionnels ou appelés du contingent.

Cet appel commence tout juste à devenir « viral » grâce à l’agitation qu’il provoque dans les rangs de l’exécutif. Sur le site place-d’armes, il a été vu près de 125 000 fois et le nombre de signatures d’anciens militaires et de civils explose. Toutes ne sont pas mentionnées sur le site.

 

Image

3°)-L'armée prendrait-elle les grandes décisions ? article MEDIAZONE du 16 février 2021 rédigé par B Bouzonnie

Depuis fin 2020, l'armée française est très active dans les différents Conseils militaires avec Macron. La rumeur réitérée sur Facebook dit que c'est l'armée, qui en ce moment prend les grandes décisions. Nous avons mené notre enquête afin de savoir ce qu'il en était.

1°)-Benoit d'Outaud : Mais quelles sont vos sources ? Moi, ce que je sais, c'est plutôt que la plupart des généraux français sont en lien avec le complexe militaro-industriel.

2°)-Brigitte Pascall : Arrête de te gargariser avec le mot : "complexe militaro-industriel" : c'est un truc qu'on apprend au lycée, mais qui n'existe plus depuis 2015.

En 2015, l'armée états-unienne veut faire un putch contre Obama. Puis elle y renonce, préférant s'allier avec le candidat Trump devenu Président des Etats-Unis (source Alexis Cossette - février 2021).

Or, il faut savoir que sur le plan constitutionnel, Trump est encore à ce jour (14 février) Commandant en chef des armées. En effet, selon une loi de 2019, le président Trump conserve le contrôle de l'armée jusqu'à 60 jours après l'investiture d'un nouveau président. La transition complète du pouvoir n'aura pas pas lieu avant mars. Ce qui signifie qu'à l'heure actuelle, Biden n'a pas le contrôle de l'armée. 

Depuis un décret de 2019, l'armée états-uniennes a commencé des arrestations massives, et continue aujourd'hui. Souviens-toi de ce mail de Hillary Clinton en 2016 disant à propos de Trump : "si ce fils de bâtard est élu, nous serons tous pendus. Réparer cette merde" (sic). En ce moment, de nombreux PDG américains perdent leur poste comme Joe Bezos, patron d'Amazon. Idem pour les frères Desmarais de chez Power (voir liste  des PDG, qui viennent de quitter leur emploi ci-dessous)..

Dans ce contexte, l'armée française s'est ralliée à l'armée états-unienne, à la fois rebelle à l'ordre libéral mondialiste dominant. Et majoritaire, puisque Trump est toujours leur commandant.

Car l'armée française a divorcé de Macron très tôt. Personne n'a oublié la lettre rédigée par 15 hauts gradés à Macron le 27 juillet 2017 : disant : "Nous nous sentons humiliés"(sic) du limogeage du Général de Villiers.

Mais ce n'est pas tout : comme raconte Gérard Luçon, "Ce que je sais (et mes sources sont béton) c'est que l'armée française (Etat Major), par deux fois, a refusé d'obéir à Florence Parly, quand elle a voulu l'envoyer mâter les Gilets Jaunes, fin 2019"(sic). 90% des violences contre les Gilets Jaunes sont le fait de la Police, contre 10% seulement par les gendarmes (voir article rédigé par Gérard Luçon ci-dessous) : comme quoi, l'état-major de l'armée peut jouer solo vis à vis de Macron, le cas échéant.

Donald Trump vient de déclarer, après son acquittement le 12 février: "LE NOUVEAU MONDE SANS HAINE EST TOUT PROCHE. NOUS (Trump + armée états-uniennes) AVONS BATTU L'ENNEMI INVISIBLE !"

Et de poursuivre : "Notre mouvement historique, patriotique et magnifique visant à rendre l'Amérique à nouveau grande ne fait que commencer." ... "Je me réjouis de poursuivre notre incroyable voyage ensemble pour atteindre la grandeur américaine pour tout notre peuple."(sic).

Benoit, à toi à faire marcher ta jugeote. Anticiper la situation française. Depuis le dernier trimestre 2020, l'armée française est très active dans les différents Conseils militaires avec Macron. S'appuyant sur un MEDEF, qui a lâché Macron, car il veut la réouverture de tous les commerces.

En effet, il y a loin entre le "projet" véritablement nazi du Grand Reset et sa "réalisation effective", "pour de vrai", comme disent les enfants.

Le premier confinement a fait un million de chômeurs supplémentaire : un véritable génocide social, dont personne ne s'indigne à "gôche".

Le second confinement d'octobre 2020 a été freiné par le MEDEF, lui-même, qui s'est battu avec les réseaux sociaux (dont ma modeste participation) pour la réouverture des commerces. Et a obtenu gain de cause..

Le troisième confinement voulu par Macron devait être le plus dur, avec emprisonnement des journalistes de contre information (cf document du Commissariat général au Plan de Bayrou). Avec un nouveau Covid encore plus mortel que le premier. Mais il s'est heurté au "NIET" opposé par l'Armée et le MEDEF, qui veut sauver ce qu'il en reste de l'appareil productif.. Aidé en cela des réseaux sociaux hostiles au confinement, et naturellement au Grand Reset.

Ainsi, tu as pu remarquer qu'il n'y a pas de troisième confinement, alors que c'était le voeu le plus cher de Macron. En clair, l'armée a marqué un point. Macron s'est pris un bide.

L'armée française a donc un rôle politique et intellectuel cardinal, qu'on se le dise !

Inutile de ressortir sa triste participation pendant la guerre du Kosovo : c'est une histoire ancienne... ! Il faut juger l'état- major français à l'aune de ce qu'il fait depuis 2015 : tandis, qu'Outre Atlantique, l'armée états-uniennes fait le ménage dans le camp mondialiste pro Grand Reset. Nul doute que l'armée américaine a "travaillé au corps" l'armée française, l'a sortie de son inertie et de son carriérisme. Aujourd'hui, cette armée soit disant carriériste et rampante s'oppose à Macron : c'est cela qu'il faut expliquer sur les réseaux sociaux !

Car le problème, c'est l'opinion publique, qui est à la traîne. Continuant de penser la Politique, avec la règle du jeu apparue le soir du 24 avril 2017 : avec un Macron tout puissant, ce qu'il n'est plus. Le journal Le Point vient de publier les résultats des élections municipales de 2020 : LREM remporte 2,22% des suffrages : Macron n'a plus aucune base sociale ! Même Attali lui a trouvé une remplaçante dans la personne d'Audrey Tcherkoff.

En France, comme dans la chanson de Alain Souchon, "le monde change de peau". Mais les réseaux sociaux font l'autruche. Sur MEDIAZONE, Il est important d'identifier les actes politiques importants (poids politique nouveau pris par l'armée) derrière des faits médiatisés sans importance, tournant tous autour du Covid, variants, vaccins : alors que la situation politique change vitesse Grand V...!


Votre réaction?

15
LOVED
0
LOL
1
FUNNY
0
PURE
0
AW
1
BAD!
0
OMG!
0
EEW
0
ANGRY
0 Commentaires