FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

Message à la "Résistance".

Nous commettons tous des erreurs. Qui peut prétendre le contraire ? Nous aussi, nous sommes coupables d'avoir blessé quelqu'un sans le vouloir. Nous aussi, nous sommes parfois éloignés d'amis trop invasifs. Nous aussi, nous avons à un moment ou à un autre éprouvé le besoin de nous retrouver seuls après une période de tumulte et d'agitation. Nous aussi, nous avons des désaccords avec certains et des visions différentes de nos amis les plus proches.

Publié il y a  5,535 Vues Actualisé il y a 21 jours
Image

Les mensonges de ce pouvoir sont devenus autant de raisons de douter et de s'interroger. Nous ne pouvons plus croire un seul mot de ces autorités car elles se sont tellement contredites, qu'elles ont fini par y perdre toute crédibilité.

Ce pouvoir n'a plus la confiance du peuple mais il fait semblant de l'ignorer tout en préparant secrètement des nouvelles lois scélérates et de nouvelles mesures totalitaires pour obliger les citoyens à se soumettre à ce qui est devenu une dictature à prétexte sanitaire. On nous trompe en nous faisant croire le contraire de ce qui est devenu clair et évident pour tous : on prépare les peuples à un changement brutal qui doit nous conduire vers le Nouvel Ordre Mondial génocidaire. Telle est la réalité !

Nous sommes grâce à Dieu, chaque jour plus nombreux à avoir pris conscience de la gravité de la situation. Grâce à l'information indépendante, nous découvrons tout ce que les mainstream cachent avec soin.

Des sites webs, des radios, des télévisions indépendantes sont nées et parmi elles, La UneTV de Richard Boutry. Or, cette chaîne qui prend de plus en plus d'importance grâce à l'excellent travail qu'elle accomplit, permet de voir et d'entendre tous ceux qui ont des choses à dire et à proposer. Il est indéniable qu'elle contribue à informer les gens sur la réalité que nous vivons. Il est peu contestable qu'elle participe à éveiller les consciences et faire grossir le camp de la Résistance. Elle est donc d'utilité publique et cela ne peut être nié par personne.

Sans entrer dans les détails, je suis contacté régulièrement par un certain nombre de personnes qui semblent avoir des griefs contre Richard Boutry. Ces personnes allant jusqu'à me demander de prendre publiquement position contre lui, sur la base de ce que eux, ont à lui reprocher.

Je suis Chrétien et j'applique dans ma vie quotidienne ce que la Bible m'a enseigné : "Celui qui se mêle de la querelle d'un autre est comme celui qui tire l'oreille d'un chien enragé, il est sûr de se faire mordre." 

Pourquoi devrais-je prendre position contre Richard Boutry ? A quel titre ? Devrais-je moi aussi me joindre aux diviseurs alors que depuis des mois j'appelle à l'union de la Résistance ?

Je suis attristé par le spectacle indécent que donnent ceux qui se revendiquent de "la Résistance" mais s'avèrent incapables de désigner et d'identifier le véritable ennemi. Ceux qui n'ont au coeur que la vengeance, ceux qui passent plus de temps à nuire qu'à bâtir. Ceux qui pensent se grandir par l'insulte, la calomnie, l'invective et la haine.

Je ne me joins pas aux meutes. Je suis un loup solitaire et j'entends le rester pour préserver mon indépendance et ma liberté de pensée.

Dois-je rappeler que je l'ai soutenu et remercié publiquement lorsque sur le plateau d'Hanouna, il a eu le courage de dire aux deux tarés qui polluent nos vies, qu'ils sont des "assassins" ? Qui d'autre que Richard Boutry a osé faire et dire ça ? Les médias indépendants du monde entier ont diffusé ces images historiques car pour la première fois, un journaliste digne de ce nom, s'est fait le porte parole de la colère du peuple. 

Je ne suis pas quelqu'un de versatile et je ne brûle pas aujourd'hui celui que j'ai approuvé hier.

La UneTV fait un travail extraordinaire, que j'approuve et que je soutiens. Je le répète, cette chaîne de TV est pour l'instant le seul outil qui permette au camp de la Résistance de faire entendre sa voix. Pour quel motif, devrais-je dire le contraire de ce que je pense ?

"Il m'a trahi" dit l'un. "On va le détruire" dit l'autre. "Il est l'opposition contrôlée" affirme le troisième. "Il est franc maçon" calomnie le quatrième. "C'est un pervers narcissique" déclare le suivant. "C'est un manipulateur" hurle l'autre.

Et pourquoi venir me dire ça à moi ? En quoi cela me concernerait ?

Si toutes ces personnes ont des choses à reprocher à Richard Boutry, pourquoi ne s'adressent-elles pas directement à lui ? Pour résoudre un différent, le dialogue direct et la confrontation des arguments ne sont-ils pas le meilleur moyen ? Et quand un désaccord existe entre deux personnes qui se connaissent bien, qui ont passé beaucoup de temps ensemble, partageant la même Carte Bleue et les mêmes clés d'appartement, est-il élégant et loyal de venir laver son linge sale sur les réseaux sociaux ? Est-il opportun et habile de salir celui avec qui on a partagé le meilleur et le pire ?

Non, pour certains le dialogue semble impossible. Aucune parole apaisante ne les ramène à la raison. Et pourquoi ? Problème d'ego ? Orgueil ? Vanité ?

Ce que je constate c'est que Richard Boutry dans sa "Minute de Ricardo" publiée en réponse à ses détracteurs, a fait preuve d'une grande humilité. Un homme capable de reconnaître ses erreurs et même de demander pardon, est quelqu'un d'admirable à mes yeux car aucun de nous n'est parfait. Mais peu sont capables de le reconnaître.

Nous commettons tous des erreurs. Qui peut prétendre le contraire ? Nous aussi, nous sommes coupables d'avoir blessé quelqu'un sans le vouloir. Nous aussi, nous sommes parfois éloignés d'amis trop invasifs. Nous aussi, nous avons à un moment ou à un autre éprouvé le besoin de nous retrouver seuls après une période de tumulte et d'agitation. Nous aussi, nous avons des désaccords avec certains et des visions différentes de nos amis les plus proches.

Nous sommes des êtres humains avec nos défauts et nos qualités. Mais nous devons apprendre à être tolérants si nous voulons que les autres le soient avec nous. Nous devons apprendre à pardonner si nous aussi, nous voulons l'être quelquefois. Et il faut surtout apprendre la bienveillance et fuir la mesquinerie.

Dans une ancienne vie, j'ai eu à résoudre des problèmes autrement plus graves que ces disputes d'adolescents. Il m'est arrivé de licencier des PDG abusant de leurs pouvoirs et de leur position. Il m'est arrivé d'être confronté à des individus puissants qui avaient la capacité de me détruire mais qui se sont détruits eux-mêmes par leurs comportements et leurs malversations. Mon âge et mon expérience m'autorisent à dire que là où il n'y a pas mort d'homme, tout peut être résolu quand on fait preuve d'honnêteté, de bienveillance, de respect mutuel.

Alors, il est temps de mettre un terme à ces enfantillages car ce genre de situation est préjudiciable aux principaux concernés mais aussi et surtout à la Résistance et au peuple tout entier, affligé d'assister à ces empoignades verbales, à ce linge sale lavé en public, à ces propos injurieux qui salissent ceux qui les profèrent, et qui contribuent à la division et à l'affaiblissement de la cause commune.

Une armée divisée occupée à se tirer dans les pattes les uns des autres plutôt que d'être focalisée dans la lutte contre notre seul ennemi commun : ce gouvernement de malfaiteurs et tous ceux qui le financent et le soutiennent. 

Il est temps de réagir et d'agir en adultes car la situation que nous subissons est grave. Nous n'avons pas une minute à perdre pour retrouver la raison et le bon sens. Une famille désunie se détruit elle-même.

J'envisage d'organiser une table ronde dans mon émission qui pour une fois justifie à merveille son nom "A bâtons rompus". Je commencerai dimanche 21 novembre en donnant la parole à Bernard Clavel, car il est parmi ceux que je connais, probablement le plus modéré, le plus raisonnable, le plus sage de tous ceux qui composent la Résistance. Et bien évidemment, je donnerai la parole à tous ceux qui ont des choses à dire mais qui sont prêts à faire preuve d'intelligence, de tolérance, de bienveillance. L'émission ne doit pas servir à déverser la haine mais à favoriser l'entente et la réconciliation.

Nous avons besoin d'apaisement pas de confrontations. Nous devons créer les conditions qui permettront le retour à l'union car les gens qui investissent leur confiance dans les leaders d'opinion, dans les lanceurs d'alerte, dans les membres de la société civile qui agissent au profit du bien collectif avec désintéressement, doivent être rassurés et constater que la Résistance est unie, solidaire et fraternelle.

Alors, je veux m'adresser à tous les résistants, à tous les dissidents, à tous les journalistes à qui il reste encore une parcelle de conscience, à tous les lanceurs d'alerte, à tous les esprits libres que compte notre pays. L'heure n'est plus à l'individualisme, à la division, à la bataille d'égos. Au delà de nos différences, ce qui nous rassemble c'est ce destin tragique que l'on nous prépare. Et c'est parce que nous sommes tous en grand danger que nous devons nous unir, nous fédérer, nous rassembler car c'est l'union qui fait la force. C'est en fédérant les intelligences, les compétences, les consciences pures et désintéressées que nous constituerons tous ensemble une force qu'il sera difficile d'étouffer et de réprimer.

Face au mensonge notre arme doit être la vérité. Face au désordre mental qui règne dans les cerveaux de nos oppresseurs, seule l'intelligence collective pourra les confondre et les désarmer.

Cet appel s'adresse à tous ceux qui voudront l'entendre. Seuls et dispersés nous sommes faibles. Unis et organisés nous deviendrons une force incontournable. L'heure est trop grave pour ne pas y réfléchir et le considérer car il y a trois choses que l'on ne peut cacher : le soleil, la lune et la Vérité.


Votre réaction?

91
LOVED
1
LOL
0
FUNNY
3
PURE
3
AW
8
BAD!
3
OMG!
1
EEW
7
ANGRY
0 Commentaires