FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons (objectif 100000€)

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Meyer Habib et le terrorisme "islamiste"

Meyer Habib est un député bi-national, français et israélien mais qui a la particularité d'être plus sioniste que républicain. S'il devait choisir son camp, nul doute qu'il renierait sa nationalité française sans hésiter car comme député, il défend surtout les intérêts d'Israël, au point que cela lui fut reproché sur le plateau de LCP par le député socialiste Jean Glavany.

Publié il y a  1,712 Vues Actualisé il y a 8 mois
Image

Un député franco-israélien plus sioniste que républicain...

Meyer Habib est un député bi-national, français et israélien mais qui a la particularité d'être plus sioniste que républicain.

S'il devait choisir son camp, nul doute qu'il renierait sa nationalité française sans hésiter car comme député, il défend surtout les intérêts d'Israël, au point que cela lui fut reproché sur le plateau de LCP par le député socialiste Jean Glavany.

Cela en dit long sur la loyauté douteuse de ce personnage grotesque et arrogant.

Meyer Habib use et abuse des privilèges de sa fonction d'élu pour vilipender et même insulter tous ceux qui ont le malheur de dire que la France préconise un accord de paix sur la base de deux Etats, Palestine et Israël. Pour Meyer Habib, le peuple palestinien n'existe pas. Donc selon lui, un Etat de Palestine ne peut pas exister. 

Il se comporte en France en terrain conquis et dispose même d'un service de sécurité personnel d'officiers de police pour se faire accompagner et protéger dans son commerce de diamants. Là où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir.

Cet ancien nervis du Bétar, organisation terroriste interdite en Israël mais bizarrement tolérée en France, ayant même accès privilégié dans les locaux du Ministère de l'Intérieur pour leurs entrainements de krav maga, exerce une pression indécente sur ses collègues députés. On se souvient d'ailleurs de l'obséquieux Claude Goasguen qui portait la kippa en signe de soumission, au sein même du symbôle de la République et de la laïcité, qu'est l'Assemblée Nationale.

Qui peut oublier le minable député de Les Républicains et ancien maire de Le Raincy, Eric Raoult, quand il déclarait que pour lui Israël comptait bien plus que les débats sur les retraites des Français, lors d'une manifestation publique organisée par le CRIF.

Qui peut oublier que Meyer Habib incitait dans un tweet qui a fait le buzz, les Français à prendre les armes contre les Musulmans après la décapitation de Samuel Paty par un supposé "terroriste tchétchène" ? Ce même Meyer Habib qui ose faire la leçon au chroniqueur palestinien Amin Boukhari qui demande humblement que l'on respecte le prophète, sur cette chaîne israélienne et à qui il déclare sans rire : "Vous avez le droit de manifester mais pas de tuer."

Meyer Habib a des trous de mémoire. Que fait Israël aux Palestiniens qui manifestent pour le droit au retour aux frontières de Gaza ? Combien de morts palestiniens chaque semaine, souvent assassinés pour rien ? Combien de civils palestiniens abattus par les colons israéliens ? Combien de résolutions de l'ONU condamnant Israël pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité que l'Etat sioniste n'a jamais respectées ?

Et voulant faire de la France un autre charnier, aujourd'hui même sur Twitter il déclare : "Les islamistes se déchainent avant le confinement2 ! Après Nice, Avignon quoi encore aujourd'hui ?? Stop aux minutes de silence, bougies et fleurs ! Je répète, il faut s'inspirer des méthodes israéliennes! Agissons !"

Deux heures plus tard toujours sur Twitter ; "Alors que la France est en état d’urgence sanitaire, ces lâches islamistes égorgent et décapitent une femme à Nice dans NotreDameCathedral ! Ils défigurent la France ! Nous sommes en guerre! Ça suffit ! Notre réaction doit être disproportionnée avec ces sauvages !!"

L'emprise sioniste sur la France est telle qu'il n'existe pas d'institutions, pas de médias qui échappent au contrôle de la communauté judéo-sioniste. Le pouvoir excessif dont le sionisme jouit dans l'hexagone se traduit par un contrôle absolu, au point que les Français sont devenus des Palestiniens dans leur propre pays.

Les Français sont d'ailleurs devenus tellement craintifs et tellement peureux qu'ils n'osent pas contredire ou protester quand BHL nous chie dessus en disant qu'il faut "rabattre le caquet du coq gaulois et qu'il exécre cette France des terroirs et des binious". Pas plus qu'ils n'osent remettre à sa place Jacques Attali quand il affirme que "la France est un hôtel"... et encore moins quand la crème de l'intelligentzia des Zemmour, Lévy et Goldnadel appelle à une guerre de civilisations contre l'Islam, en commençant par nos compatriotes musulmans pour qui la vie devient chaque jour plus difficile, dans un pays occupé par ces pyromanes.

Jusqu'à quand ?

NB : Post de François Burgat publié sur sa page Facebook:
Je veux vous parler du prochain attentat :-(

Ce n’est pas de l’horrible attentat de Conflans que je voudrais vous parler. Je veux parler du suivant. Car il aura lieu, n’en doutez pas un instant ! Pourquoi ? Parce que classe politique et médias semblent plus que jamais être unis pour qu’il se produise. Pourquoi ? Parce que les pompiers pyromanes vont sans vergogne accentuer leur campagne délétère. Parce que la “liberté d’expression” va continuer à être assimilée à celle d’avilir et de salir très sélectivement une composante de la société. Parce qu’elle va plus que jamais être réduite à la “liberté d’expression des plus forts" et que cette faille béante la vide de son sens. Parce que l’anathème indécent de “la culture de l’excuse” va continuer à frapper avec une infinie arrogance et un terrifiant aveuglement tous ceux qui veulent remettre un peu de bon sens dans l'actualité et donc un peu de responsabilité sur la composante non musulmane de la France ou du monde.
A très bientôt hélas, pour commenter l’étape suivante, dans le sens de la descente, vers cet enfer où la classe politique et médiatique d’une part, la lâcheté de toutes celles et de tous ceux qui la regardent faire en silence, est en train de nous faire descendre.

Pendant que nous pleurons, d'autres se réjouissent...


Votre réaction?

6
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
1
BAD!
0
OMG!
0
EEW
2
ANGRY
0 Commentaires