FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons (objectif 100000€)

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Pédophilie : le silence complice des médias

Karl Zéro est l'un des rares journalistes pour qui j'ai de l'estime et du respect. Il travaille depuis des années sur ce sujet et il est reconnu pour la fiabilité de ses informations. Et à ma connaissance, la seule fois où il a été mis en examen pour diffamation, c'est après avoir lu sur Canal+ - qui lui avait donné son accord puis qui l'a viré après, - la lettre rédigée par Patrice Alègre en prison, dans ce qu'on avait appelé "l'affaire Dominique Baudis". Mise en examen suspecte car précédée de deux non lieux. Une opération qui n'avait pas d'autre but que de discréditer le messager pour faire oublier la teneur du message... Les méandres de la justice et de la franc maçonnerie...

Publié il y a  1,964 Vues Actualisé il y a 1 mois

Je vais être franc, la pédocriminalité est un sujet qui me révulse, qui me dégoûte. Et peut-être parce que je suis malgré les apparences, trop sensible, j'avoue que lâchement, j'ai tendance à détourner la tête quand ce genre de sujet est abordé. Peut-être parce que je considère ceux qui s'adonnent à ce genre de perversion comme des criminels de la pire espèce et que si j'en croisais un, je ne suis pas certain que je lui demanderais l'heure, en lui laissant le temps de me répondre. Je sais que dans un tel cas, je serais incapable de me maîtriser. Et au risque de choquer les chantres de la moralité à géométrie variable, j'affirme que des individus de cette espèce ne méritent pas de vivre !

Entrons dans le vif du sujet. Karl Zéro est l'un des rares journalistes pour qui j'ai de l'estime et du respect. Il travaille depuis des années sur ce sujet et il est reconnu pour la fiabilité de ses informations. Et à ma connaissance, la seule fois où il a été mis en examen pour diffamation, c'est après avoir lu sur Canal+ - qui lui avait donné son accord puis qui l'a viré après, - la lettre rédigée par Patrice Alègre en prison, dans ce qu'on avait appelé "l'affaire Dominique Baudis". Mise en examen suspecte car précédée de deux non lieux. Une opération qui n'avait pas d'autre but que de discréditer le messager pour faire oublier la teneur du message... Les méandres de la justice et de la franc maçonnerie...

Ne tournons pas autour du pot, la France n'échappe pas à ce phénomène abject de la pédophilie. Tout le monde le sait mais tout le monde se tait. Pourtant de ceux qui publiquement avouent leurs penchants, l'actualité en est remplie donc je ne risque pas d'être poursuivi pour diffamation car j'ai sous la main toutes leurs déclarations publiques; Daniel Cohn Bendit, Fréderic Mitterrand, Michel Pollac, l'avocat Thierry Lévy, Gabriel Matzneff, Fréderic Beigbeder, Olivier Duhamel, Roman Polanski, Woody Allen et beaucoup d'autres revendiquent leurs gôuts pour la pédophilie. Dans le cas d'Olivier Duhamel, il est même dit que "tout le monde savait". Mais les Duhamel sont intouchables voyons...Et puis chez nous, la pédophilie est un sujet tabou !

Et cette horreur ne date pas d'aujourd'hui car des intellectuels et pas des moindres ont milité contre la famille et pour l'homosexualité : un militantisme pro pédophile !

Jean-Paul Sartre, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Gilles et Fanny Deleuze, Francis Ponge, Philippe Sollers, Jack Lang, Bernard Kouchner, Louis Aragon, André Glucksmann, François Châtelet et bien d'autres encore, de Félix Guattari à Patrice Chéreau ou Daniel Guérin ; tous font partie des 69 intellectuels français qui, aux côtés de l'écrivain Gabriel Matzneff et du romancier, journaliste à Libération et membre fondateur du Front homosexuel d'action révolutionnaire (FHAR) Guy Hocquenghem ont signé une tribune publiée le 26 janvier 1977.

D'abord dans Le Monde puis dans Libération pour défendre trois hommes incarcérés depuis plus de trois ans pour avoir abusé sexuellement de mineurs de moins de 15 ans. 

"Trois ans de prison pour des caresses et des baisers, cela suffit !' écrivaient les signataires.

Ils demandaient la relaxe des trois hommes au prétexte que les enfants n'avaient pas été victimes de la moindre violence, mais, au contraire, qu'ils étaient consentants !!

Le 23 mai 1977, dans les pages "Opinions" du Monde, 80 intellectuels français parmi lesquels Jean-Paul Sartre, Michel Foucault, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Alain Robbe-Grillet, Jacques Derrida, Philippe Sollers et même Jack Lang et Françoise Dolto, signent un autre texte pour demander que la loi décriminalise les rapports sexuels entre les adultes et les enfants de moins de 15 ans.

De nombreux journaux se fait l'écho de ce mouvement pro pédophile, qui aux Pays-Bas est devenu un mouvement politique. Libération en tête, avec même des petites-annonces sans ambiguïté, et par exemple en juin 1978 le philosophe René Schérer qui y écrit : 

"L’aventure pédophilique vient révéler quelle insupportable confiscation d’être et de sens, pratiquent à l’égard de l’enfant les rôles contraints et les pouvoirs conjurés."

Donc on ne va pas se cacher derrière son petit doigt, ce problème existe depuis longtemps et le nombre d'enfants qui disparaissent chaque année sans compter ceux qui sont enlevés parfois abusivement à leurs familles par des services sociaux spécialisés dans l'enfance, le trafic d'enfants avec des associations subventionnées par l'Etat, constituent une grave anomalie dans notre pays. Et il serait temps de commencer à donner des coups de pieds dans les fourmilières !

Depuis que la bête immonde Jeffrey Epstein a été arrêté, la pédocriminalité est apparue à la Une de l'actualité partout, sauf en France. Notre pays surnommé - on se demande pourquoi - "Pédoland" échapperait-il à cette peste noire ?

Bien sûr que non ! Et la fausse prudence de Pascal Praud et des autres personnes visiblement très mal à l'aise, présentes sur son plateau, ne peut pas laisser penser que ces gens ignorent le problème. Je pense au contraire qu'ils savent parfaitement que cette abjection touche la frange élitiste de notre pays, les personnalités qui ont pouvoir et richesses, personnages abjects qui s'éxonèrent des lois de la République pour donner libre cours à leurs perversions en toute impunité. Et quand ils recevaient le pédophile Olivier Duhamel sur leurs plateaux avec tous les égards dus à son rang, ils ne nous feront pas croire, qu'eux ne savaient pas "ce que tout le monde savait". Assez d'hypocrisie !

La pédophilie n'est pas et ne sera jamais quelque chose de tolérable ou d'acceptable. Et aucune explication au monde ne la rendra pardonnable car on touche à ce qu'il y a de plus fragile et de plus sacré : l'innocence des enfants. C'est un acte criminel qui mérite la mort et pas autre chose !

Mais comme ce phénomène touche les hautes sphères, on évite d'en parler car ces gens ont les moyens de vous faire taire, de détruire votre vie et même de vous faire assassiner.

Ce qui se passe actuellement dans de nombreux pays du monde, aux USA, au Royaume Uni, en Allemagne, en Italie où des réseaux pédophiles sont démantelés et où on retrouve la crème de la classe politique, les francs maçons, la criminalité, la drogue, les crimes rituels, le commerce de l'adrénochrome qui n'est rien d'autre que le sang d'enfants torturés et martyrisés, est un problème d'une immense gravité et personne ne nous fera croire que notre pays en est exempté, surtout quand on trouve sur les carnets de Jeffrey Epstein les noms de nombreuses personnalités avec lesquelles il était en lien.

Et le pire de tout ça, c'est que tous ces personnages illustres continuent à se pavaner comme si de rien n'était. Cohn Bendit ami de Macron, continue encore à nous polluer la vie en venant nous expliquer dans les médias, ce qu'il faut penser ou non sur n'importe quel sujet, comme si cet être puant d'arrogance et de morve, pouvait encore être une "référence".

Tout ce que notre pays compte de pervers et de détraqués sexuels, souvent décorés de la Légion d'Honneur, s'affichent sans honte bue, comme si le Diable avait décidé de choisir les pires d'entre nous pour les mettre sur un pied d'estale et nous faire comprendre à quel point est laide, cette partie de l'humanité que nous adorons comme des nouveaux dieux.

La France est devenue la Sodome et Gomorrhe des Temps Modernes, le nouvel Eldorado de la pédophilie. Un pays gouverné par des corrompus, manipulé par des pervers où les icônes élitistes autoproclamées crachent leur mépris de la morale, le dédain de la famille, leur dégoût de la normalité et de la bienséance, pour nous entraîner dans la valse folle de leurs déréglements et de leurs perversions.

Ce n'est pas d'une révolte dont notre pays a besoin mais d'une révolution au karcher et au désinfectant pour nettoyer la pourriture qui règne dans toutes les sphères politiques, médiatiques, littéraires, artistiques et au delà.

Notre pays est complètement à refaire à commencer par les fondations.

Cette République maçonnique est pourrie des pieds à la tête et elle pue !


Votre réaction?

18
LOVED
0
LOL
1
FUNNY
0
PURE
0
AW
1
BAD!
1
OMG!
0
EEW
0
ANGRY
0 Commentaires