FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons (objectif 100000€)

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Programme pour un monde heureux !

L'amour, l'amour, l'amour. Sur VK, Zone, Odysée, c'est fou de lire ces appels réitérés à "l'amour" ! L'amour, j'y crois jusqu'à midi. J'ai l'impression d'entendre Madame Soleil.

Pour ma part, en bonne militante politique que je suis depuis toujours, je crois au contraire : ce dont nous avons le plus besoin, c'est d'un programme politique structuré, raisonné, argumenté, décliné en différents chapitres : International, Politique, Economique, Social, Médecine. C'est ce que propose le programme du Rassemblement "Pouvoir au Peuple".

Document, certes un peu froid, mais qui vise à donner au Peuple français l'espoir tangible d'un monde heureux pour tous, en rupture avec le triste enfer libéral totalitaire, dans lequel nous pataugeons tous, surtout depuis un an...!

Publié il y a  2,017 Vues Actualisé il y a 2 mois

L'amour, l'amour, l'amour. Sur VK, Zone, Odysée, c'est fou de lire ces appels réitérés à "l'amour" ! J'y crois jusqu'à midi. J'ai l'impression d'entendre la Madame Soleil de ma jeunesse. Pour ma part, je crois au contraire : que ce dont nous avons le plus besoin, c'est d'un programme politique structuré, raisonné, argumenté, comme tente de le faire notre programme du Rassemblement Pouvoir au peuple".

1°)-Pourquoi nous avons besoin d'un programme politique raisonné, structuré, argumenté ?

1-1°)-Angelheart sous la vidéo de "fer et velours" : Il y a eu une réelle fraude électorale, et Bidon n'est plus. Il a été remplacé par un acteur, qui joue très bien le rôle pour l'éveil de la planète.

Le garder en place était nécessaire pour permettre d'autres arrestations.

Merci pour votre très belle vidéo. Et oui, nous avons tous une responsabilité dans cette histoire, et c'est celle d'éveiller le plus de gens possible. Etre dans l'amour, rester unis, garder la foi et avoir du courage que des jours meilleurs sont devant nous Merci encore c'est la première fois que j'écoutes une de vos vidéos

1-2°)- Brigitte Pascall : naturellement, je partage 5 sur 5 le début du post de Angelheart..

En revanche, ces appels réitérés à "l'amour", tant sur VK (voir posts mystiques Antoine Ha), Odysée, Zone et Médiazone, j'y crois jusqu'à midi. J'ai l'impression d'entendre la Madame Soleil de ma jeunesse.

Pour ma part, et en bonne militante que je suis, tenant compte des analyses et conseils d'Alain Badiou : CE DONT NOUS AVONS BESOIN, C'EST D'UN PROGRAMME POLITIQUE DE RUPTURE, étayé, argumenté, sur différents thèmes : international, politique, économie, social, médecine. C'est ce que propose le programme du Rassemblement "Pouvoir au Peuple".

Je n'ai rien contre l'Amour devant gérer nos relations dans un monde futur, mais un peu de concret, une proposition de vie meilleure, qui parle aux gens, qui leur redonne espoir d'un nouveau monde joyeux pour tous, ne fait pas de mal !

Macron est une machine à désorienter les consciences. il faut un programme clair, de rupture avec le capitalisme mondialisé, pour servir de "boussole" aux gens désorientés, sidérés, cassés psychologiquement par la dictature macronienne et les confinements successifs.

 Victor Hugo : "Il me convient d'être avec les Peuples qui meurent, je vous plains d'être avec les hommes qui tuent" (sic) !

Programme de rupture avec le capitalisme mondialisé, mortifère :

Le Rassemblement "le Peuple d'abord" regroupe le PRCF, le PARDEM, le CNSJS, Les Insoumis Démocrates, Les Franchement Insoumis, le courant interne/externe à la FI : "Rupture, Pouvoir aux insoumis". Il a pour porte-parole Jacques Généreux ou Jacques Sapir ou Jacques Cotta.

Voici donc un projet de programme rédigé par Philippe Meens ("Le Peuple d'abord"/PARDEM) et Brigitte Bouzonnie ("Le Peuple d'abord"/Courant interne/externe à la FI : "Rupture, Pouvoir aux militants).

Macron est une machine à désorienter les consciences. il faut un programme de rupture avec le capitalisme mondialisé mortifère, voulant la mort du Peuple français. Mais aussi la mort du Peuple allemand, italien, américain, indien, etc.... Il faut un programme clair, pour servir de "boussole" aux gens désorientés, sidérés, cassés psychologiquement par la dictature macronienne depuis 2017 : le chômage et la pauvreté de masse. Le peuple français non soigné du Covid-19, grâce à l'usage répandu d'antibiotiques. Les confinements successifs, 15 millions de dépressions nerveuses comptabilisés en 2020, rien qu'en France.

"Il faut un corps d'idées pour fédérer les femmes et les hommes autour d'une démarche historique" analyse Alain Badiou sur France Culture, janvier 2009.

"La Politique se fait au régime de ce qu'elle affirme. Une politique, c'est une conviction active, organisée, une pensée en actes, qui indique des possibilités " (Alain Badiou, vidéo Youtube sur la crise grecque du 10 janvier 2013 ).

En clair, il faut dire aux femmes et aux hommes : "voilà ce que nous allons faire".

Concrètement, nous proposons un programme en 30 points sur les thèmes essentiels ; International, Constitution, Economique, Social, Médecine.

Le projet du Rassemblement "Le Peuple d'abord" s'adresse aux classes populaires, aux petites classes moyennes, afin qu'ils se rassemblent autour d'une possibilité de vie nouvelle et joyeuse : notre projet du Rassemblement.

 

2°)-PROGRAMME "POUVOIR AU PEUPLE" !

Programme "Rassemblement Pouvoir au Peuple"

Victor Hugo : "Il me convient d'être avec les Peuples qui meurent, je vous plains d'être avec les hommes qui tuent" (sic) !

Al Capone : "le capitalisme est le racket légitime organisé par la Classe dominante"(sic)

Le Rassemblement "le Peuple d'abord" regroupe le PRCF, le PARDEM, le CNSJS, Les Insoumis Démocrates, Les Franchement Insoumis, le courant interne/externe à la FI : "Rupture, Pouvoir aux insoumis". Il a pour porte-parole Jacques Généreux ou Jacques Sapir ou Jacques Cotta.

Voici donc un projet de programme rédigé par Philippe Meens ("Le Peuple d'abord"/PARDEM) et Brigitte Bouzonnie ("Le Peuple d'abord"/Courant interne/externe à la FI : "Rupture, Pouvoir aux militants).

Le projet du Rassemblement "Le Peuple d'abord" s'adresse aux classes populaires, aux petites classes moyennes, afin qu'ils se rassemblent autour d'une possibilité de vie nouvelle et joyeuse : notre projet du Rassemblement

INTERNATIONAL :

1°)- Sortie unilatérale de la zone euro en plan A. Sortie de l'OTAN, FMI, OMC, Shengen.

2°)--Rétablissement du contrôle des changes :

3°)-Pour un protectionnisme solidaire.

 

CONSTITUTION :

4°)- RIC en toutes matières. Convoquer un référendum sur la base de l'article 11 de la Constitution, pour engager un processus constituant.

5°)- Le Pouvoir à la base, qui décidera collectivement des choix de production et de consommation.

6°)- Faire de la laïcité la pierre angulaire de la société française.

7°)- Suppression de tous les Parlementaires (députés et sénateurs), au profit du Pouvoir à la base.

8°)- Suppression de toutes les rémunérations des Maires des grandes villes et de leur équipe interminable, onéreuse et inutile. Les nouveaux députés et maires seront rémunérés sur la base de 120% du SMIC maximum.

9°)- Suppression immédiate du dispositif de financement de la vie politique, moyen d'engraisser les députés et sénateurs sur la manne de l'argent public.

Et surtout moyen pour Macron de faire chanter tel ou tel groupe parlementaire à l'Assemblée ou au Sénat, de façon à ce qu'il vote les réformes antisociales (casse du code du travail, réforme des retraites) voulues par ses mandants, le grand Capital (Rothschild, Soros, etc.) !

 

ECONOMIE

10°)- Nationalisation des banques, assurances, des grands moyens de production, transports et Telecom, et des laboratoires médicaux.

11°)-Pouvoir redonné à la Banque de France de battre monnaie. Abrogation de la loi Rothschild 1973. Annulation concertée de toutes les dettes nationale : française, américaine,

12°)-Fermeture de la Bourse.

13°)-Restauration de tous nos services publics. Réforme profonde de l'Hôpital.

14°) -réforme fiscale redistributive; A la dernière tranche, l'Etat prend tout.

15°)- Suppression des niches fiscales et sociales : 160 milliards donnés chaque année aux grandes entreprises.

 

SOCIAL :

16°)- augmentation générale et substantielle des salaires, pensions et allocations, surtout pour les classes populaires et les petites classes moyennes;

17°)- annulation immédiate de toutes les régressions sociales : restauration dans un premier temps du code du travail, des DP et CE, des CHSCT. Puis, rédaction d'un nouveau code du travail plus favorable aux salariés. Pouvoir donné au CE de contrecarrer un plan social de licenciement de l'employeur.

18°)-Retour à la retraite à 60 ans.

19°) plafonnement des salaires avec écart de 1 à 5 la rémunération minimale étant de 1500€ net. Ecart des revenus de 1 à 10.

2O°) rétablissement d'une véritable égalité femmes -hommes tant en matière salariale que de gouvernance.

21°)-Retour au plein emploi et lutte contre la pauvreté. Création de 2 millions d'emplois dans le secteur associatif.

22°)-Plan de relance économique d'un montant de 300 milliards d'euros pour initier des activités socialement utiles tant dans le secteur marchand que dans le secteur non marchand.

 

MEDECINE : RETOUR A UNE POLITIQUE SANITAIRE HUMANISTE POUR TOUS !

23°)-Sur le plan sanitaire, remettre la chloroquine en vente libre. Soigner toutes les femmes et les hommes de notre pays atteints du Covid par des antibiotiques, et le cas échéant, de la chloroquine.

25°)-Afin de prévenir l'infection au Covid, afin de renforcer le système immunitaire : inviter tous les français à prendre à titre préventif, des compléments alimentaires : Vitamine C (ou kiwis, clémentines), Vitamine D, Zinc, Ravintsara. Eucalyptus.

26°)- Interdire tous les vaccins anti Covid : Astrazeneca, Pfizer, Moderna.

27°)-Arrêter immédiatement le confinement, qui a hélas généré rien qu'en France 15 millions de dépressions nerveuses.

28°)-Réformer l'Hôpital, notamment en recrutant des dizaines de milliers de médecins, infirmières, aide-soignantes. Décider une augmentation substantielle du traitement du personnel hospitalier.

29°)-Supprimer les ARS.

30°)-Nationaliser les laboratoires médicaux. La nationalisation des laboratoires qui ont failli, est logique : en 1945, on a nationalisé les banques, à cause de leur collaboration avec Hitler. Les communistes, le MRP et radicaux réclamaient une nationalisation large.

Même le Général de Gaulle était d'accord, et a dit : "il faut une nationalisation du système bancaire, afin de contrer l'influence des banques, ASSEZ PUISSANTES POUR FAIRE ECHEC A L'INTERET GENERAL" (sic) ( citation trouvée dans un article de Martine Orange)

Aujourd'hui, ce sont les labos qui font échec à l'intérêt général et à la santé publique de 68 millions de français avec leurs faux médicaments : le Remdesivir, hors de prix. Et un vaccin, mis en vente à la va-vite, qui va modifier le matériel génétique de la personne vaccinée. Soit un saut à l'élastique dans l'inconnu, dont personne ne mesure les conséquences.

Rendez vous le 1er mai avec les Gilets Jaunes !

Comme on disait dans les années 70 :

ON A RAISON DE SE REVOLTER !

 

2°)-Programme des gilets jaunes "cousin germain" du programme rassemblement pouvoir au peuple"

Image

3°)-42 PROPOSITIONS DES GILETS JAUNES

1°)-Pierrick Tillet : Attention, ça vient de sortir et ça dépote ! Les 42 revendications envoyées par les Gilets Jaunes ce jeudi aux députés et aux médias ont tout d’un programme politique révolutionnaire.

Une caractéristique : l’urgence et la justice sociale comme priorité des priorités. Bref, exactement le contraire des politiques suivies depuis 15 ans (au moins) par les élus.

Je vous livre ces 42 revendications in extenso, pas une ligne qui ne vaille pas la peine d’être lue (même celles avec lesquelles on peut ne pas être d’accord) :

1. Zéro SDF : URGENT.

2. Impôt sur le revenu davantage progressif (plus de tranches).

3. SMIC à 1300 euros net.

4. Favoriser les petits commerces des villages et centres-villes. (Cesser la construction des grosses zones commerciales autour des grandes villes qui tuent le petit commerce) + de parkings gratuits dans les centres-villes.

5. Grand Plan d’Isolation des logements. (faire de l’écologie en faisant faire des économie aux ménages).

6. Que les GROS (Macdo, google, Amazon, Carrefour…) payent GROS et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.

7. Même système de sécurité social pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs). Fin du RSI.

8. Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. (Pas de retraite à point).

9. Fin de la hausse des taxes sur le carburant.

10. Pas de retraite en dessous de 1 200 euros.

11. Tout représentant élu aura le droit au salaire médian. Ses frais de transports seront surveillés et remboursés s’ils sont justifiés. Droit au ticket restaurant et au chèquevacances.

12. Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l’inflation.

13. Protéger l’industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie c’est protéger notre savoir-faire et nos emplois.

14. Fin du travail détaché. Il est anormal qu’une personne qui travaille sur le territoire français ne bénéficie pas du même salaire et des mêmes droits. Toute personne étant autorisée à travailler sur le territoire français doit être à égalité avec un citoyen français et son employeur doit cotiser à la même hauteur qu’un employeur français.

15. Pour la sécurité de l’emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI.

16. Fin du CICE. Utilisation de cet argent pour le lancement d’une Industrie Française de la voiture à hydrogène (qui est véritablement écologique, contrairement à la voiture électrique.)

17. Fin de la politique d’austérité. On cesse de rembourser les intérêts de la dette qui sont déclarés illégitimes et on commence à rembourser la dette sans prendre l’argent des pauvres et des moins pauvres mais en allant chercher les 80 milliards de fraude fiscale.

18. Que les causes des migrations forcées soient traitées.

19. Que les demandeurs d’asiles soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l’alimentation ainsi que l’éducation pour les mineurs. Travaillez avec l’ONU pour que des camps d’accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l’attente du résultat de la demande d’asile.

20. Que les déboutés du droit d’asile soient reconduits dans leur pays d’origine.

21. Qu’une réelle politique d’intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français (cours de langue française, cours d’Histoire de la France et cours d’éducation civique avec une certification à la fin du parcours).

22. Salaire maximum fixé à 15 000 euros [mensuel, ndlr].

23. Que des emplois soient crées pour les chômeurs.

24. Augmentation des allocations handicapés.

25. Limitation des loyers. + de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires).

26. Interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage, aéroport…)

27. Moyens conséquents accordées à la justice, à la police, à la gendarmerie et à l’armée. Que les heures supplémentaires des forces de l’ordre soient payées ou récupérées.

28. L’intégralité de l’argent gagné par les péages des autoroutes devra servir à l’entretien des autoroutes et routes de France ainsi qu’à la sécurité routière.

29. Le prix du gaz et l’électricité ayant augmenté depuis qu’il y a eu privatisation, nous voulons qu’ils redeviennent publics et que les prix baissent de manière conséquente.

30. Fin immédiate de la fermeture des petites lignes, des bureaux de poste, des écoles et des maternités.

31. Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l’argent sur les personnes âgées. L’or gris, c’est fini. L’ère du bien-être gris commence.

32. Maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la Terminale.

33. Des moyens conséquents apportés à la psychiatrie.

34. Le Référendum populaire doit entrer dans la Constitution. Création d’un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l’Assemblée Nationale qui aura l’obligation, (un an jour pour jour après l’obtention des 700 000 signatures) de la soumettre au vote de l’intégralité des Français.

35. Retour à un mandat de 7 ans pour le Président de la République. (L’élection des députés deux ans après l’élection du Président de la République permettait d’envoyer un signal positif ou négatif au président de la République concernant sa politique. Cela participait donc à faire entendre la voix du peuple.)

36. Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillées dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans.

37. Un enfant de 6 ans ne se gardant pas seul, continuation du système des aides PAJEMPLOI jusqu’à ce que l’enfant ait 10 ans.

38. Favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée.

39. Pas de prélèvement à la source.

40. Fin des indemnités présidentielles à vie.

41. Interdiction de faire payer aux commerçants une taxe lorsque leurs clients utilisent la carte bleue.

42. Taxe sur le fuel maritime et le kérosène.

source:

4°)-Extraits du programme "L'avenir en commun"

EXTRAITS DU PROGRAMME "L'AVENIR EN COMMUN" !

Le programme "L'avenir en commun" a été entièrement rédigé par Jacques Généreux, au terme de trois versions successives. Il a servi de base à la rédaction du programme "Rassemblement Pouvoir au Peuple".

Voilà comment les choses se sont passées :

Mon amie Clémentine Langlois souhaitait que l'on rédige un programme sur la base du programme du Conseil National de la Résistance. Dans un premier temps, j'ai dit "oui". Sauf que ce programme est totalement décalé dans le temps. "La nostalgie du programme social du CNR est une rêverie complètement décollée de la victoire subjective spectaculaire du capitalisme mondialisé" (sic) (Notre mal vient de plus loin. Penser les tueries du 13 novembre 2015, édition Fayard, 2016) écrit avec beaucoup de lucidité Alain Badiou,. Devant ce programme, je n'avais aucune inspiration : j'étais plus sèche qu'un fruit sec sous la canicule de 2003.

J'ai donc proposé à Clémentine de partir de nos deux programmes : "l'Humain d'abord " (utilisé contre Sarkosy en 2012) et "l'avenir en commun", qui nous a permis de rassembler presque 20% des voix en 2017.

La première proposition du programme "Pouvoir au Peuple" a été l'excellente idée défendue en son temps par Claude Debons, ex animateur du mouvement social de 1995 avec Bernard Thibaut, figurant dans le programme "L'humain d'abord", de donner un pouvoir de véto au comité d'entreprise : de façon à ce qu'il puisse contrecarrer un plan social de l'employeur. Vous trouverez cette proposition. Vous la trouverez à la proposition n° 17.

Toutes les autres propositions du programme "Pouvoir au Peuple" ont été conçues, soit en se positionnant par rapport aux idées du programme AEC :

a)-Soit en reprenant directement les bonnes idées contenues dans le programme ARC : Plan keynésien de relance de l'économie ; relocalisation de notre industrie ; protectionnisme solidaire ; restauration du contrôle des changes.

b)-Soit au contraire en se positionnant "contre" les propositions du programme AEC : par exemple, le plan A et B de sortie de la zone euro du programme AEC ( plan A : on discute, plan B : on sort) a été remplacé par la sortie de la zone euro en plan A.

Autre différence : le programme AEC propose une assemblée constituante. Nous, on préconise LE POUVOIR A LA BASE et la suppression de tous les parlementaires, professionnels de la politique ,vivant pour et par la Politique !

2°)- Extraits du programme AEC :

2.1°)-Plan de relance économique :

La bifurcation écologique et la révolution numérique imposent des investissements massifs pour changer les modes de production, d'échange et de consommation. Ce serait un levier formidable pour créer des emplois de qualité et vivre mieux, alors que le chômage atteint un niveau sans précédent. Nicolas Sarkozy et François Hollande ont créé un chômeur de plus toutes les deux minutes depuis dix ans. L'appareil de production français souffre de sous-investissement malgré les milliards d'euros offerts au Médef. Et les infrastructures publiques, tel le réseau ferré, sont abandonnées en silence. Un plan de relance massif est vital à brève échéance.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

Injecter 100 milliards d'euros supplémentaires dans l'économie pour des investissements écologiquement et socialement utiles

Transformer les 41 milliards d'euros annuels du pacte de responsabilité et du crédit d'impôt compétitivité (soit 2 % du PIB chaque année, 200 milliards d'euros sur un quinquennat) pour financer la transition énergétique et les activités socialement utiles

Remettre à plat l'ensemble des aides publiques et exonérations d'impôt ou de cotisation accordées aux entreprises, évaluer leur efficacité, et revenir sur les aides antisociales et anti-écologiques

Réindustrialiser le pays par l'investissement, le rétablissement de plans de filières pour coordonner donneurs d'ordres et sous-traitants, clients et fournisseurs (par exemple SNCF et Alstom pour la filière ferroviaire, etc.), la création de pôles publics dans l'énergie ou les transports, la défense des industries stratégiques et la reconstruction de conglomérats combinant plusieurs activités

2°)- Pour un protectionnisme solidaire

Tout commence par le pouvoir des citoyens. Comment rendre le pouvoir au peuple, en finir avec le système de la caste médiatico-politique et de la monarchie présidentielle ?

C'est l'ère du peuple qui doit commencer ! La révolution citoyenne à laquelle je crois est le moyen pacifique et démocratique de tourner la page de la tyrannie de l'oligarchie financière et de la caste qui est à son service.

Ce sera la tâche d'une Assemblée constituante, convoquée pour changer de fond en comble la Constitution, abolir la monarchie présidentielle et restaurer le pouvoir de l'initiative populaire. Je voudrais être le dernier président de la 5e République et rentrer chez moi sitôt que la nouvelle Constitution aura été adoptée par le peuple français. La 6e République commencera et ce sera une refondation de la France elle-même.

2.2°)-Réunir une Assemblée constituante

La nouvelle Constitution dont la France a besoin doit être radicalement nouvelle, y compris dans sa méthode d'écriture : elle ne peut être un simple rafistolage de la 5e République, ni se résumer à quelques réformes octroyées par le futur président de la République. C'est le peuple lui-même qui doit s'emparer de la question et s'impliquer tout au long d'un processus constituant. Nous proposons la convocation d'une assemblée spécifiquement chargée de rédiger une nouvelle Constitution sous le contrôle des citoyens : une Assemblée constituante. Nous soumettrons à ses travaux des propositions pour une 6e République démocratique, égalitaire, instituant de nouveaux droits et imposant l'impératif écologique.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

Convoquer un référendum (article 11 de la Constitution) pour engager le processus constituant (modalités de la composition de l'Assemblée constituante — mode de scrutin, parité, tirage au sort et incompatibilités ; modalités de la délibération ; association des citoyens aux travaux…)

Aucun parlementaire des anciennes assemblées de la 5e République ne pourra siéger dans cette Assemblée constituante. Les délégués à l'Assemblée constituante ne pourront être candidats aux élections suivant l'entrée en vigueur de la nouvelle Constitution

Le projet de Constitution proposé par l'Assemblée constituante sera soumis à un référendum d'approbation

2;3°)- Table des matières :

1-Réunir une assemblée constituante

2Balayer l'oligarchie, abolir les privilèges de la caste

3Une République permettant l'intervention populaire

4Abolir la monarchie présidentielle

5Une nouvelle étape des libertés et de l'émancipation personnelles

6Une République universelle

7Une République laïque

8La révolution citoyenne dans les médias

9La République garante des biens communs

10Reconnaître la citoyenneté dans l'entreprise et des droits nouveaux aux salariés

11Une justice au nom du peuple

12Une politique antiterroriste rationnelle

13Garantir la sécurité et la sûreté

14La jeunesse au service de l'intérêt général et de la sûreté de la Nation

15L'égalité réelle pour les Outre-mer

 

5°)-Jacques Généreux, rédacteur du programme "L'avenir en commun"

Image


Votre réaction?

9
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
2
PURE
0
AW
2
BAD!
0
OMG!
0
EEW
0
ANGRY
0 Commentaires