FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Si le terrorisme n'existait pas, il faudrait l'inventer...

Dans ce genre de fait divers, moins on en sait et mieux ça vaut car il faut éviter que les gens se posent trop de questions... Donc on applique la méthode radicale "à la française" : "un bougnoule" mort vaut mieux qu'un "bougnoule" qui parle. Pour éviter que l'on ne découvre la vérité, on n'arrête pas ce genre d'individu, on l'abat. Comme ça pas d'enquête, pas de questions, pas de procès, pas de jugement, un seul son de cloche et on est sûrs que la seule version des faits qui prévaudra, c'est la version officielle que personne ne pourra contester.

Publié il y a  5,968 Vues Actualisé il y a 6 mois
Image

Rien ne me révulse autant que la bêtise humaine quand elle s'accompagne de spasmes racistes et xénophobes, d'ignorance et d'intolérance et quand elle permet aux stupides et aux ignares de se vautrer dans les plus odieux amalgames.

Ces médias pyromanes, cette presse menteuse et haineuse, ces faux journalistes manipulateurs et semeurs de haine, établissent un lien entre Jamel Gorchène, le meurtrier d'une fonctionnaire de police de Rambouillet et Yassine Belattar, Mélenchon, Plenel, Apathie, décrits comme étant des pôles d'intérêt et donc des sources d'inspiration probables de l'assaillant.

Et bien évidemment, on laisse entendre que le fait que Mélenchon dénonce les crimes commis par les sionistes à Gaza, ou sa participation à une manifestation nationale contre l'islamophobie, serait à cause de cela, et à lui tout seul, une incitation à passer du radicalisme supposé au terrorisme.  On laisse entendre que Yassine Belattar, parce qu'il revendique d'être français de confession musulmane, serait à lui tout seul une incitation à l'Islam radical.

On sort du champ de la raison pour entrer dans le fanatisme de la déraison, dans l'analyse de comptoir, dans la réflexion de primates. Même les singes démontrent plus d'intelligence que ces Thénardier de la pensée.

Je ne veux même pas commenter ces propos tellement ils sont puants de stupidité et de racisme ordinaire. D'autant que ceux qui les tiennent, sont souvent des beaufs extrémistes de la pire espèce, des gens sans culture qui reprennent à leur compte les positions sionistes. Des faux patriotes à qui demander de réfléchir est mission impossible, des petits nazi de bacs à sable vêtus comme les collabos de 40/45 et manipulés comme des pantins par des gens qui pensent pour eux, écrivent pour eux et publient pour eux. Le site "françaisdesouche", une imposture à prétentions "nationalistes" en est le plus bel exemple.

Jamel Gorchène comme tous ses prédecesseurs a été abattu par la police, on ne connaitra donc jamais ses motivations, ses raisons, son état de santé mental, s'il était vraiment radicalisé alors que sa famille le décrit comme peu religieux et pas très pieux, s'il était membre d'une cellule terroriste dormante, qui finançait, qui planifiait, qui programmait et qui décidait.

Dans ce genre de fait divers, moins on en sait et mieux ça vaut car il faut éviter que les gens se posent trop de questions... Donc on applique la méthode radicale "à la française" : "un bougnoule" mort vaut mieux qu'un "bougnoule" qui parle. Pour éviter que l'on ne découvre la vérité, on n'arrête pas ce genre d'individu, on l'abat. Comme ça pas d'enquête, pas de questions, pas de procès, pas de jugement, un seul son de cloche et on est sûrs que la seule version des faits qui prévaudra, c'est la version officielle que personne ne pourra contester.

Ça pue... Ce scénario qui se répète à l'infini, ressemble à l'affaire Samuel Paty et aux tueries de masse américaines où les meurtriers - qui eux sont arrêtés, - n'ont pas conscience de leurs actes et expliquent qu'ils n'étaient pas eux-mêmes, ne comprenant même pas pourquoi ils ont tué...  Ce qui est confirmé par les psychiatres à qui ces cas sont soumis. Et bizarrement Jamel Gorchène se plaignait de ces sensations étranges et de troubles du comportement qui l'ont poussé jusqu'à se faire suivre en psychiatrie. Un "terroriste" qui appelle à l'aide des psychiatres, avouez que ce n'est pas ordinaire. Un autre cas MK ultra ? On ne le saura jamais. Il est mort.

Alors bien sûr on ne peut qu'être attristé par la mort de cette policière, par ce crime incompréhensible et odieux mais de là à faire l'amalgame avec la communauté musulmane de France, il y a un pas que seuls les crétins peuvent franchir.

Lorsque un groupe de tarés massacre un arabe par pur racisme et en le traitant de sale bicot, on ne traite pas tous les Français d'assassins ou de complices racistes ! Lorsque des dégénérés vandalisent ou incendient des mosquées, on ne rend pas tous les Français responsables d'avoir donné naissance à des détraqués !

Alors essayons de rester calmes et lucides et accordons aux autres ce que nous exigerions pour nous-mêmes. Sinon les prêcheurs de haine sionistes et extrémistes se feront un plaisir de transformer notre pays en champ de ruines et en cimetière à ciel ouvert. La guerre civile est un projet sur lequel des forces obscures travaillent avec acharnement dans notre pays, et on finit par se demander si ce genre de fait divers meurtrier n'a pas pour objectif de déclencher des violences et des affrontements. Ce ne sont pas les manipulateurs qui manquent...

Et puis quelle aubaine pour ce gouvernement impopulaire et détesté ! Ah... "le terrorisme islamiste" quelle belle trouvaille pour serrer la vis un peu plus, au moment où l'on craint des manifestations violentes anti-covid, une insurrection possible avec ces Gaulois à bout de patience et bouillonnants de colère. Qu'à cela ne tienne, pour lutter contre le terrorisme, on nous offrira une nouvelle loi liberticide en compensation, pour garantir "notre sécurité" contre ce "péril" barbare qui menace notre "belle démocratie" d'opérette...

Nous connaissons leur musique et leurs manipulations par coeur et on se dit que si le terrorisme n'existait pas, il faudrait l'inventer... Un vrai joker pour gouvernements en difficultés...

Pour conclure sur une note plus douce, nous publions par solidarité avec Yassine Belattar, son post émouvant ci-dessous publié il y a quelques heures sur Facebook, en espérant qu'il contribuera à apaiser la peine et la colères des gens honnêtes et de bonne foi, légitimement choqués par ce triste évènement qu'il serait parfaitement injuste de lui attribuer. Yassine est un Français et le fait qu'il soit de confession musulmane ne doit pas être un facteur aggravant et une raison pour le rendre "complice" ou "inspirateur" de cet acte meurtrier. Et ceux qui font cet odieux amalgame, démontrent encore moins d'humanité que ceux qu'ils prétendent dénoncer ! Ils sont même pires car ils sont injustes.

Lisez...

Malgré la peur on ne se taira pas ...

Je suis issu de l’immigration, vous n’avez en rien voulu que je m’en émancipe.

Je suis issu des quartiers populaires,

Vous m’avez assigné à résidence.

Je suis musulman, vous m’avez criminalisé dans ma croyance.

Chaque jour qui passe ces derniers temps est un avertissement à celui qui conjugue ces trois identités.

En ce mois de ramadan, l’émotion est importante pour la deuxième communauté de ce pays.

La peur de mal dire ou mal faire, se taire est devenu une signature.

Durant une génération, nos parents se sont tus, pour la plupart baissé la tête, je pleure à l’idée que nous devions faire pareil et même je m’en excuse.

Il y a vingt ans nous étions ensemble pour lutter contre le FN en criant des slogans un mois d’avril.

Que s’est-il passé pour qu’en deux décennies nous soyons spectateurs de ces fractures sûrement irréversibles ?

Le pays ne peut s’écrire de la sorte ou du moins nous devons identifier qui tient le stylo.

Je revois les images de cette agression islamophobe à coup de "bicot" et j’écris pour mieux oublier les cris de ces enfants de voir leur père emporter par le racisme triomphant.

Je pense à Madame Halimi en me demandant pourquoi certains insinuent que les musulmans sont responsables de la folie d’un homme?

Est ce que cet antisémitisme est encouragé par des millions de personnes ?

La réponse est non et le deuil se doit d’être commun, côte à côte et non face à face.

Je pense à Stephanie, Policière de Rambouillet, mère de famille, partie à cause de la violence d’un fou qui se réclame de Dieu.

Ce fou, j’y pense depuis quelques jours car il aurait partagé certains de mes contenus.

J’ai été donc la cible de rapprochement honteux avec cette tragédie.

Je porterai plainte afin de mettre de la Raison dans un monde où le débat a laissé place à l’ignominie.

Je pense à cet homme qui a fait cet acte de tuer cette femme, cette mère.

Je me demande dans toutes les photos que j’accorde, tous les messages que je reçois si j’aurais pu détecter cette ambition.

La réponse est évidemment non.

Je n’ai pas à culpabiliser à la demande de quelques éditorialistes en manque de notoriété mais je me pose moi même cette question:

Puis je modestement changer la donne ?

Le confinement exacerbe les interrogations, les doutes et les mal-êtres.

Je vois ce 2022 venir à grand pas et je ne puis m’intéresser aux sondages, car j’ai déjà l’inquiétude de voir les propos de certains sondés.

En interrogeant une société à travers ces chiffres, nous oublions de l’interroger via des actes.

La France est devenue un pays communautaire où chaque fait divers se compare à l’autre.

Arabes, juifs, noirs, blancs lancent un jeu des comparaisons en reprochant à l’autre communauté d’être responsable.

Avant ce qui était bien c’est que nous assumions ensemble.

Mais ça c’était avant.

Que le Club Dorothée me manque,

Nous étions tous égaux devant elle.

Y.

Dorothée... douce France... doux pays de mon enfance...

Image


Votre réaction?

6
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
3
BAD!
0
OMG!
0
EEW
2
ANGRY
0 Commentaires