Financement de la coopérative ZOnÉvolution

Amis lecteurs, chers êtres humains en humanité, nous comptons sur vos soutiens pour réussir notre évolution. Toute notre gratitude. Merci ♥

Je participe

T. Ramadan, B. Guigue et Y. Hindi réunis pour la première fois.

C’est parce que nous sommes au bord de l’abîme que j’ai souhaité entendre la parole de trois hommes pour qui j’ai un infini respect : Tariq Ramadan, Bruno Guigue et Youssef Hindi.

Publié il y a  17,853 Vues Actualisé il y a 5 mois

Invités par Journalistes Sans Frontières en direct sur TV-ADP

Aujourd’hui dans la 3ème émission de Journalistes Sans Frontières sur TV-ADP, nommée "A la recherche de la Vérité", j’ai le plaisir et l’honneur de recevoir Mr Tariq Ramadan, Mr Bruno Guigue et Mr Youssef Hindi.

Nous vivons une période troublée, c’est le moins que l’on puisse dire, et nous ne pouvons pas compter sur les organes de propagande et de désinformation pour comprendre et analyser les raisons qui font de ce monde un lieu devenu extrêmement dangereux à vivre.

Nous ne pouvons pas compter non plus sur nos gouvernements puisque chacun d’entre nous a pu constater ces dernières années qu’ils se noient dans un océan de mensonges, les uns plus grotesques que les autres.

On nous dit que nous sommes en pleine pandémie mais on met à pieds plus de 16.000 médecins considérés d’abord comme des héros puis traités comme des inutiles. On nous dit qu’il n’y a pas "d’argent magique" pour nos hôpitaux, pour l’enseignement, pour la justice, pour la solidarité sociale mais on distribue des milliards au régime judéo-nazi ukrainien, aux forces de la répression qu’on militarise à outrance pour réduire au silence les Français qui ont de plus en plus de mal à boucler leurs fins de mois.

Par une gestion complètement surréaliste et sous prétexte de pandémie, on détruit des secteurs entiers de notre économie aggravant la crise sociale jusqu’à l’insupportable. On impose des mesures sanitaires liberticides et criminelles qui font plus de dégâts que le mal que l’on prétend combattre. On interdit aux gens de voyager, on numérise notre vie quotidienne pour mieux nous surveiller et mieux nous réprimer.

On arrête des soignants, des journalistes indépendants et même des avocats. L’exemple de Julian Assange est le symbole de l’hypocrisie de nos fausses démocraties. L’arrestation de Maître Virginie Araujo-Recchia est un autre exemple de la fascisation de notre pays où l’on peut enfermer désormais n’importe quel citoyen qui exprime sa liberté de pensée.

Nos propres gouvernements ne respectent plus ni la Constitution ni l’Etat de droit. Il y a des droits et des privilèges pour les riches, et la matraque, l’exclusion sociale et la prison pour les autres. Il y a une minorité qui se gave et une majorité qui survit. Notre France est devenu un bateau ivre où les sans-abris se multiplient et meurent sur les trottoirs de nos villes, dans l’indifférence générale. Des quartiers entiers sont laissés à l’abandon volontairement pour favoriser la délinquance et l’insécurité et ainsi justifier le vote de lois qui réduisent un peu plus nos libertés collectives.

Nos valeurs morales et religieuses sont balayées d’un revers de main alors qu’elles permettent aux peuples de vivre et en paix et en harmonie. Nos églises sont brûlées, nos mosquées vandalisées, nos synagogues souillées. La foi qui remplit le cœur et l’esprit de milliards d’hommes et de femmes est moquée. On divise la société pour un morceau de tissu que nos propres grands-mères le portaient pour aller à la messe, et on en fait un élément de désaccord et d’affrontement. On glorifie l’intolérance au nom d’une ridicule défense d’une identité supposée.

On nous manipule, on nous ment,  on nous conditionne, on nous dresse les uns contre les autres pour que ceux qui nous dirigent puissent continuer à nous dominer et à nous piller.

Les médias mainstream complices de cette dérive irresponsable de la société continuent  à favoriser la désunion plutôt que l’entente, la violence plutôt que le dialogue respectueux, la dépravation de nos mœurs plutôt que les valeurs morales et familiales traditionnelles.

Notre pays est devenu, à cause de nos dirigeants corrompus et des médias complices, le Sodome et  Gomorrhe des Temps Modernes. Un pays où tout est inversé, un pays où le Mal est présenté comme le Bien et où le Mensonge est devenu la Vérité et où le juste est persécuté.

C’est parce que nous sommes au bord de l’abîme que j’ai souhaité entendre la parole de trois hommes pour qui j’ai un infini respect : Tariq Ramadan, Bruno Guigue et Youssef Hindi.

Tous les trois sont bannis des médias, tous les trois sont blacklistés par ce Système corrompu et immoral. Tous les trois ont la particularité d’avoir mis le Verbe au service de la Vérité et de la Justice mais comme le disait la chanson de Guy Béart : Le premier qui dit la vérité doit être exécuté.

L’actualité est chargée. Nous vivons des moments tragiques, historiques, bibliques.

Je suis persuadé que tous ceux qui ont compris qu’on ne peut plus compter sur nos dirigeants et nos médias pour nous éclairer, vont apprécier à sa juste valeur chacune de vos paroles.

Aujourd’hui nous ne pourrons pas évoquer le choix politique qu’on nous impose sous peine d’être censurés. Nous n’évoquerons donc ni la peste ni le choléra. Mais par contre, nous ferons un bref tour d’horizon de la politique nationale et de l’état de cette démocratie délabrée.

Nous évoquerons bien sûr la situation internationale avec l’Ukraine  et la Russie, les conséquences déjà dramatiques sur notre économie et nos vies quotidiennes, les mauvais choix faits par nos gouvernements, et les risques qu’ils font courir aux peuples, à notre futur et à nos enfants.

Si nous avons le temps, j’aimerais que l’on aborde le Moyen Orient et plus particulièrement le sort de la Palestine qui constitue la plaie que beaucoup d’entre nous ont dans le cœur.

J’aimerais aussi que nous parlions de la résurrection de la Syrie, du repositionnement géo-politique de l’Arabie Saoudite et des monarchies du Golfe, sans oublier le champs de ruines que sont devenues l’Irak et la Libye grâce aux "démocraties" occidentales toujours prêtes à exporter leurs valeurs à coups de bombes et de destructions.

Voilà, le menu de ce soir est dense et bien évidemment ceux qui vous regardent ce soir, ont hâte de vous entendre.


Votre réaction?

32
LOVED
2
LOL
1
FUNNY
2
PURE
2
AW
1
BAD!
1
OMG!
0
EEW
1
ANGRY
0 Commentaires