FLASH INFOS ZONE

►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Covid : "Je serai avec vous sur les barricades" - Robert F. Kennedy

L'Etat profond que le président Kennedy avait dénoncé lors de son discours au Waldorf Astoria le 27 avril 1961, au sujet d’un gouvernement secret, dans les coulisses de la politique mondiale, prend tout son sens aujourd'hui avec l'opération Covid.

Publié il y a  1,332 Vues Actualisé il y a 16 jours

Comme son oncle avant lui, Robert F. Kennedy nous alerte sur cette conspiration "monolithique et impitoyable".

Est-ce un complot ? Non Sire... une conspiration...

L'Etat profond que le président Kennedy avait dénoncé lors de son discours au Waldorf Astoria le 27 avril 1961, au sujet d’un gouvernement secret, dans les coulisses de la politique mondiale, prend tout son sens aujourd'hui avec l'opération Covid.

Cette conspiration "monolithique et impitoyable" se réalise sous nos yeux dans beaucoup de pays du monde simultanément, à de rares exceptions près comme la Suède, la Russie, la Chine, la Biolorussie, l'Iran, la Syrie, le Venezuela, la Bolivie et les pays qui refusent de se soumettre au Nouvel Ordre Mondial.

Aux Etats-Unis la lutte qui oppose l'Etat profond au Président Trump est plus apre que jamais. Les Etats dirigés par les agents du Nouvel Ordre Mondial, les "démocrates" soufflent sur les braises pour entrainer le pays dans une guerre civile opposant la communauté noire au reste de la population.

En France, Macron, l'homme du groupe Bilderberg utilise un fait divers tragique pour provoquer davantage de divisions en désignant à la vindicte populaire une partie de la population, les Musulmans. Les pyromanes sionistes comme Zemmour, Goldnadel, et tous les agents d'Israël présents dans les médias, sont à l'oeuvre pour enflammer l'opinion publique, alimenter la haine raciale et religieuse, incitant les citoyens à prendre les armes pour provoquer chez nous aussi, affrontements, violences et destructions.

Et ce même scénario se déroule dans d'autres pays d'Europe avec plus ou moins de succès. Notre humanité subit une attaque coordonnée et le Covid, arme biologique conçue en laboratoire est là pour alimenter la peur, permettre aux gouvernements de supprimer nos libertés, nous réprimer avec violence et nous racketter à coups d'amendes élevées.

Il est clair que l'on veut pousser les peuples à bout, à se rebeller et provoquer le chaos.

Comment ne pas comprendre qu'il y a derrière ces événements la main de cette conspiration monolithique et impitoyable que dénonçait hier le président John Kennedy, et que dénonce aujourd'hui son neveu Robert F. Kennedy ?

Et voilà ce que disait le Président Kennedy dans le discours qui lui a coûté la vie :
"Nous sommes confrontés, dans le monde entier, à une conspiration monolithique et impitoyable qui compte principalement sur des moyens secrets pour étendre sa sphère d’influence par l’infiltration plutôt que l’invasion, la subversion plutôt que les élections et l’intimidation au lieu du libre-arbitre.

C’est un moyen qui nécessite énormément de ressources humaines et matérielles dans la construction d’une machine étroitement soudé et d’une efficacité remarquable, elle combine des opérations militaires, diplomatiques. Ses ramifications sont occultées et non publiées. Ses erreurs sont enterrées et ne font pas les gros titres, on fait taire ses dissidents, on ne les glorifie pas , aucune dépense n’est mise en question, aucune rumeur n’est imprimée, aucun secret n’est révélé."

Kennedy est mort assassiné et sa mort démontre qu'il avait eu raison de dénoncer cette conspiration.

Revenons en France. Que se passe-t-il chez nous ?

*Ce n’est certainement pas une surprise. Le second confinement était en projet depuis des mois. Ce qui change un peu cette fois est la somme de fausses informations émanant de sources officielles à ce sujet.

Le couvre-feu instauré sur les grandes agglomérations de France est totalement illégal sans que cela suscite le moindre débat ou opposition sérieuse. L’interdiction de l’hydroxychloroquine est un scandale sans nom. Enfin, un second reconfinement prouvera à tous que tous les médias alternatifs, complotistes ou non, avaient raison.

On notera la récurrence étrange du mot guerre dans la narration de l’exécutif. Une récurrence trop martelée pour être le fruit du hasard. La situation est donc aussi grave sur le plan économique pour que le gouvernement français se considère en guerre et exploite le moindre clivage sociétal pour aggraver les divisions et multiplier les diversions en faisant l’amalgame entre un fait sociétal hexagonal et l’Islam pour plaire à une certaine frange ultra-extrémiste de l’électorat. Sauf que cette fois, les options sont limitées et même très limitées.

On voyait en Macron un homme intelligent mais il suit la tendance dominante de la fraction la plus radicale du Hoi Polloï et de la plèbe génocidaire et ignorante va-t’en-guerre dont la vision ne dépasse pas les limites de ce qu’ils voient autour d’eux.

Le terrorisme a servi à justifier des guerres et sert encore à justifier une guerre contre la population de l’intérieur. Mais l’outil est rouillé et même dépassé. Le monde a changé. La pseudo-lutte contre l’extrémisme islamiste ne fait plus recette en-dehors de quelques salons fermés.

En exploitant un très banal fait divers pour viser les musulmans de France, le gouvernement est en train d’être perçu comme combattant l’Islam pour des raisons idéologiques inhérentes à la nature des tenants du pouvoir réel et dont les valeurs n’ont rien à voir avec celles de la France ou de tout autre pays adhérant un tant soit peu aux valeurs communes de l’humanité. D’où les appels et les initiatives de boycott qui se multiplient très vite dans les 57 pays musulmans et dont certains financent des secteurs entiers de l’économie productive française.

On comprend dès lors pourquoi aucun autre pays occidental ne soutient la dérive de Paris. Les temps sont durs et il n’est aucunement question de perdre des marchés en ce moment.

Cette situation a un impact profond au Sahel où des forces françaises sont présentes pour défendre le dernier pré-carré colonial français sous prétexte de lutter contre un terrorisme totalement imaginaire. Cette fuite en avant sur des sujets explosifs a déjà réduit à néant toute la narration officielle justifiant le maintien d’un dispositif militaire onéreux dans la bande sahélienne et permis pour la première fois dans l’histoire moderne aux Turcs d’étendre leur influence à l’Afrique occidentale. Une hérésie géostratégique rendue possible par les dérives d’une politique aux antipodes de la logique la plus élémentaire.

Tout cela nous dépasse tous. Ce qui importe est qu’on est muselés et qu’on rentre se terrer dès 21h00 (0900 PM) en attendant un second confinement burlesque. Le couvre-feu a été instauré pour prévenir toute forme de manifestation ou protestation d’ici les présidentielles. L’affaire de Conflans servira de prétexte pour museler encore plus les commentaires sur le Net. On a un bel avenir devant nous. 
 

Source * : https://strategika51.org
L'introduction à l'article de Strategika a été rédigée par notre rédaction.

Quand le Président Kennedy dénonçait le Nouvel Ordre Mondial.


Votre réaction?

6
LOVED
1
LOL
0
FUNNY
1
PURE
1
AW
0
BAD!
0
OMG!
1
EEW
1
ANGRY
0 Commentaires