FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Israël : la folie criminelle en action

La politique d'Israël est infâme, elle exploite la Shoah". L'artiste sur les affrontements à Jérusalem : "Je suis juif mais les victimes sont les Palestiniens abandonnés de tous

Publié il y a  2,332 Vues Actualisé il y a 5 mois

Moni Ovadia contre Israël.

"La politique d'Israël est infâme, elle exploite la Shoah". L'artiste sur les affrontements à Jérusalem : "Je suis juif mais les victimes sont les Palestiniens abandonnés de tous".

Dans une interview, Moni Ovadia commente l'escalade de la violence au Moyen-Orient qui a abouti à une longue nuit de bombardements entre Israël et la bande de Gaza : "La politique de ce gouvernement israélien est la pire des pires. Elle n'a aucune justification, c'est tristement célèbre et sans précédent. Ils veulent expulser les Palestiniens de Jérusalem-Est, ils essaient de toutes les manières et avec toutes sortes de ruses, d'arbitraire, de manipulation de la loi. Les Palestiniens sont les victimes, parce que ce sont eux qui sont tués et qui sont massacrés sous les bombes des chars et de l'aviation israélienne"

"La politique israélienne est ségrégationniste, raciste, colonialiste" - dit l'acteur, musicien et écrivain d'origine juive - et la communauté internationale est d'une partialité répugnante. À quelques rares exceptions près, - comme la Suède et certains pays d'Amérique du Sud - les autres pays ne souhaitent pas voir que la condition du peuple palestinien est celle du peuple le plus solitaire et le plus abandonné de la terre parce que tout le monde succombe au chantage de la tristement célèbre exploitation de la Shoah ".

Moni Ovadia l'explique encore mieux : "Tout cela n'a rien à voir avec l'extermination des Juifs, c'est une pure manipulation de l'opinion publique internationale. Aujourd'hui, Israël est un État très puissant, hautement armé, qui a les pays les plus puissants de la terre comme alliés ! Et dès qu'Israël émet une petite protestation, tous les pays s'inclinent, à commencer par l'Allemagne avec ses terrifiants sentiments de culpabilité ».

"Je suis juif, je viens aussi de ce peuple - insiste l'artiste - Mais la réponse à l'horreur de l'extermination au lieu de rechercher la paix, la coexistence, l'acceptation mutuelle, où tout cela mène-t-il ? Le peuple palestinien existe, que Nethanyahu le veuille ou non. Il y a des gens qui ont droit à leur propre terre et à leur propre dignité, et les enfants ont droit à leur avenir et sont plutôt traités comme des ennemis."

Et sur les réactions de la communauté politique internationale et en particulier de l'Italie, Ovadia est clair : "Il y a des Israéliens courageux qui parlent, dénoncent. Mais la communauté internationale ne fait rien. L'Italie par exemple se cache derrière sa timidité, un coup au cercle et un coup au tonneau. Il devrait y avoir une position ferme, un boycott, à commencer par les biens que les Israéliens produisent dans des territoires qui ne sont pas les leurs." 

"La paix se fait entre égaux, ce n'est pas un diktat comme le voudraient les Israéliens" - conclut Moni Ovadia - je ne suis sur la fiche de paie de personne, je me représente et je lutte contre toute forme d'oppression, c'est mon petit magistère pour qui souffre d'abus, d'oppression et de persécution et c'est ce que l'histoire des Juifs m'a appris. Je suis très juif, mais je ne suis pas du tout sioniste. Les vrais terroristes ne sont pas au Hamas mais dans le gouvernement israélien".

Ne parlons même pas de la France, dont la lâcheté de ses dirigeants est devenue désormais sa marque de fabrique. Il n'y a rien à attendre de ce pays.


Votre réaction?

28
LOVED
1
LOL
0
FUNNY
0
PURE
1
AW
0
BAD!
1
OMG!
1
EEW
2
ANGRY
0 Commentaires