FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

L'Etat profond en panique joue la carte de la répression

Résumons. On nous impose un couvre feu en prétendant vouloir nous protéger d'un virus supposé "dangereux". Mouais...

On nous a imposé le confinement pendant plusieurs semaines alors qu'aujourd'hui Véran affirme que c'est "le confinement qui favorise la propagation du virus."

Ils ont dit que le masque était parfaitement inutile au moment où le pic des contaminés était au plus haut.

Aujourd'hui et au moment où le nombre est 20 fois plus bas qu'au début de la "pandémie" le masque est rendu obligatoire sinon 135€ d'amende... alors que ces amendes sont illégales.

Etat d'urgence sanitaire liberticide mais il faut quand même aller travailler et être contaminés dans nos entreprises qui constituent le 1er foyer d'infection.

On ferme les bars, les restaurants, on provoque la faillite de secteurs d'activité qui génèrent le plus d'emplois alors que ces lieux publics sont 60% moins dangereux que les entreprises et les bureaux.

On interdit les réunions familiales à plus de 6 personnes alors qu'on a 70% de chances de moins qu'au travail d'y être contaminés.

Les transports en commun où des millions de personnes s'entassent chaque jour dans la promiscuité ne favorisent pas la propagation du virus ou très peu, mais on interdit les réunions familiales, les sorties au restaurant ou même boire une bière dans un bar après 21h !

Alors les questions qu'on se pose face à ce flot de mesures absurdes et incohérentes c'est : Ont-ils vraiment le sens des priorités ? Sont-ils particulièrement incompétents ? Ou sont-ils de parfaits menteurs ?

Publié il y a  1,033 Vues Actualisé il y a 9 mois

La vérité est une vague qui submerge tous les mensonges


Votre réaction?

3
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
0
BAD!
0
OMG!
0
EEW
1
ANGRY
0 Commentaires