FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons (objectif 100000€)

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

Nous ne cesserons jamais de dire la vérité !

Le Docteur Judy Mikovits est un exemple pour beaucoup d'entre nous. Et c'est pour cette raison qu'en diffusant sur Médiazone, cette vidéo qui a fait l'objet d'une censure massive, nous voulons rappeler à tous ceux qui ont vendu leur âme, qu'aucun crime ne demeure impuni.

Publié il y a  2,881 Vues Actualisé il y a 3 mois

Aucun crime ne demeure impuni...

Cela fait plus d'un an que je travaille sur le coronavirus avec un groupe de journalistes indépendants du monde occidental. Depuis un an, nous effectuons des recherches, recoupons les informations, les vérifions, les analysons, les mettons en contexte et perspective, et si par moments le doute nous a freinés face à la monstruosité de ce que nous découvrions, à l'ampleur de la conspiration, à sa dimension planétaire, nous sommes arrivés à la seule conclusion possible : nous sommes bien face à un crime contre l'humanité.

Un crime contre l'humanité planifié par les forces les plus puissantes de la planète : les cartels bancaires dont Rockfeller n'est que le haut de l'iceberg. Rockfeller qui en 2010 déjà avait produit un document sur une future pandémie intitulé Operation Lockstep devant frapper le monde et que notre confrère Harry Vox a été le premier à dénoncer et révéler en 2014.

En 2015, Richard Rothschild dépose aux Pays Bas, un brevet pour un système de test pour le Covid-19 alors que persone n'avait jamais entendu parler du "Covid-19". Lui, visiblement connaissait déjà ce virus 5 ans avant tout le monde.

En juin 2019, une fuite d'un laboratoire bactériologique à Fort Detrick dans le Maryland provoque une hécatombe. Près de 10.000 personnes décèdent dans un laps de temps très court. Mon confrère Pepe Escobar a attiré notre attention sur cet évènement qui à l'évidence démontrait que les Américains qui sont les seuls à posséder les cinq génomes du coronavirus, travaillaient déjà sur l'élaboration du Covid-19. Une pétition de We The People réclamant toute la lumière sur ce qui avait provoqué la mort de 10.000 civils, exigeaient des réponses sur le Covid-19, démontrant que ce virus était connu des habitants de cette région, bien avant que le monde n'en entende parler. Cette pétition a très vite disparu d'Internet, le Pentagone a fermé le laboratoire en moins d'une semaine et l'affaire a été étouffée.

Puis il y a eu l'Event201 organisé en octobre par Bill et Mélinda Gates réunissant les institutions les plus puissantes du monde pour une simulation de pandémie, comme cela s'est produit chez nous juste avant chaque grand attentat. Drôle de coïncidence...

Une Cabale d’individus puissants a effectivement commencé à prévoir non pas comment guérir les gens, mais à planifier l’éviction massive des sceptiques vis-à-vis des vaccins des réseaux sociaux dès octobre 2019, une semaine ou deux avant que le COVID ne commence à circuler. Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, a organisé cet exercice de quatre simulations théoriques d’une pandémie mondiale de coronavirus avec d’autres gros légumes de l’ "État profond". 

Les co-conspirateurs de Gates comprenaient des représentants de la Banque mondiale, du Forum économique mondial (Great Reset), du Bloomberg/Johns Hopkins University Populations Center, des Centers for Disease Control and Prevention, de divers médias, du gouvernement chinois, d’un ancien directeur de la Central Intelligence Agency/National Security Agency (les "anciens" agents de la CIA, ça n’existe pas), du fabricant de vaccins Johnson & Johnson, des secteurs de la finance et de la biosécurité, ainsi que d’Edelman, la plus grande société de relations publiques au monde.

Puis quand la "pandémie" a été déclenchée à Wuhan - pour faire porter le chapeau et la responsabilité du virus aux Chinois, - tout s'est accéléré. L'Italie affaiblie par une campagne de vaccination "contre la grippe" l'année précédente a été le premier pays européen touché. Puis le virus s'est propagé quelques jours plus tard sur le continent,  n'épargnant aucun pays.

En avril 2020, en plein confinement, le Prix Nobel de Médecine Luc Montagnier fait une déclaration sur l'origine du virus et affirme que ce virus ayant subi des modifications génétiques, n'a pu être fabriqué qu'en laboratoire. La réaction des médias du bloc occidental a été immédiate et étrangement unanime. Le Professeur Montagnier jusque là considéré comme une sommité mondiale, a été décrit comme un veillard sénile ayant perdu la raison. Cette campagne de dénigrement était bien trop coordonnée pour être honnête. Il fallait absolument décrédibiliser la parole du scientifique car elle mettait le plan en danger...

Puis l'avocat Robert F. Kennedy, neveu de feu Président John F. Kennedy et fils du Ministre de la Justice Bob Kennedy, tous deux assassinés car ayant commencé à dénoncer "une conspiration mondiale", entre dans la danse. Bête noire des labos pharmaceutiques, chacune de ses interventions médiatiques avait la puissance d'un tremblement de terre et c'est la raison pour laquelle, il a été ensuite massivement censuré sur les réseaux sociaux et dans les médias. Il fallait absolument étouffer toute voix qui met en danger la "conspiration".

Ensuite, de grands virologues comme le Pr Didier Raoult, des infectiologues comme le Pr Christian Perronne, des chercheurs comme le Dr Judy Mikovits, microbiologiste, des médecins intègres de toutes nationalités ont commencé à dénoncer cette fausse pandémie où les gouvernements s'attaquaient plutôt aux libertés qu'au virus.

Même Christophe Barbier, le Conseiller Médias de l'Elysée, sentant le vent tourner, lâche le morceau dans son dernier livre "Les Tyrannies de l'épidémie" (éditions Fayard) : "L'angoisse a été organisée par l'administration et le pouvoir politique pour que les gens se tiennent à carreaux. Et cela a marché !"

A cela, se sont joints de grands avocats internationaux comme Reiner Fuellmich, qui en septembre 2020 a qualifié cette fausse pandémie comme "un crime contre l'humanité" s'appuyant sur des rapports et des analyses des plus grands experts dont Michael Yaedon, ex vice-Président de Pfizer qui n'a pas voulu se rendre complice de la campagne de vaccination qu'il décrit lui aussi comme une folie qui met en danger l'ensemble de l'humanité, faisant des vaccinés des porteurs de virus et de graves contaminants.

Propos confirmés par une ordonnance du Conseil d'Etat du 2 avril 2021 qui interdit aux vaccinés de circuler librement car porteurs du virus et représentant un sérieux danger pour les autres.

La boucle est bouclée. Nous journalistes indépendants et lanceurs d'alerte qui depuis un an dénonçons cette pandémie comme une opération criminelle, qui avons subi moqueries, menaces, insultes et quolibets, qui avons été accusés de "complotisme", que l'on a censuré systématiquement sur les réseaux sociaux, exclus simplement parce que nous disions la vérité, voyons aujourd'hui confirmer tout ce que nous écrivons depuis le début de cette conspiration criminelle qui implique nos gouvernements corrompus, les plus hautes autorités sanitaires, les médias, les médecins et scientifiques vendus aux labos pharmaceutiques.

La prise de conscience se fait lentement mais sûrement. Nous sommes au milieu d'une situation dangereuse qui ne peut que basculer dans la révolte et la violence, et bien évidemment la répression à outrance car les auteurs de cette conspiration n'ont que peu de considération pour la vie humaine, l'opération Covid en constitue la meilleure preuve.

Je veux conclure cet article en rendant hommage à une femme exceptionnelle, une femme incorruptible qui a subi dans sa chair le fait d'avoir dit la vérité : le Docteur Judy Mikovits est un exemple pour beaucoup d'entre nous. Et c'est pour cette raison qu'en diffusant sur Médiazone, cette vidéo qui a fait l'objet d'une censure massive, nous voulons rappeler à tous ceux qui ont vendu leur âme, qu'aucun crime ne demeure impuni.


Votre réaction?

21
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
0
BAD!
0
OMG!
1
EEW
4
ANGRY
0 Commentaires