FLASH INFOS ZONE

►Faites un DON pour la création de notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif ! Merci ♥ ►Découvrez ZOneFR.com | L'AGORA Numérique Francophone ►Découvrez ZOneTUBE.fr - La plateforme vidéo de la ZOne

Campagne de dons

Amis lecteurs de Médiazone, vous qui nous lisez, qui nous appréciez et diffusez nos articles et les informations que nous publions, vous qui êtes attachés à la liberté et à la vérité, vous avec qui nous partageons les mêmes combats, vous qui nous encouragez chaque jour à continuer la lutte contre les médias de la propagande et de la désinformation, nous avons besoin de vous pour faire grandir ZOneFR et son espace Médiazone. En participant même un peu, vous permettrez au seul réseau social francophone existant, d'être l'alternative aux réseaux américains qui étouffent la parole libre et la censurent massivement. Nous comptons sur votre soutien. Merci.

Je participe

"Sécurité globale" ou impunité de la police ?

La nouvelle proposition de loi sur la sécurité globale, examinée aujourd’hui par la Commission des lois de l’Assemblée, provoque la polémique. Notamment avec l’article controversé sur les vidéos des forces de l’ordre. On la doit à un tandem de députés La République En Marche: Alice Thourot et Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du RAID

Publié il y a  987 Vues Actualisé il y a 9 mois

Signez la pétition contre cette loi qui vise à garantir l'impunité de la police !

Une pétition pour le "Refus de la loi visant à empêcher la diffusion des images de violences policières" a déjà récolté plus de 550 000 signatures.

Une proposition de loi dite de "sécurité globale" doit être examinée à partir de ce mercredi 4 novembre par la commission des Lois de l’Assemblée nationale.

Rédigé par le député de La République en marche Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du Raid, l’article 24 inquiète particulièrement les associations et les journalistes : l’interdiction de diffuser le visage des policiers. Une disposition qui représente une véritable entrave à la liberté d’informer. Rappelons que ce sont bien plus souvent des vidéos que des rapports de l’IGPN qui permettent d’identifier et de poursuivre les policiers qui commettent des abus et des violences dans le cadre de leurs fonctions, comme dans les cas récents de Cédric Chouviat à Paris ou de Geneviève Legay à Nice.

Arié Alimi, avocat de la Ligue des Droits de l’Homme, nous explique la dangerosité de l’article 24 du projet de loi "sécurité globale".

Signez la pétition contre cette loi qui vise à garantir l'impunité de la police !

 


Votre réaction?

0
LOVED
0
LOL
0
FUNNY
0
PURE
0
AW
0
BAD!
0
OMG!
0
EEW
0
ANGRY
0 Commentaires